Catalogue 2016

133094

recherche


VINCENT-LUISCrédit Photo: C. Guiard/Triathlète Magazine
Week-end riche en médailles pour la France en Suède ! Après la médaille de bronze de Vincent Luis hier au Championnat du Monde Sprint, c'est par équipe au relais mixte que la France prend l'argent ! De bonne augure pour une épreuve qui devrait entrer aux Jeux à partir de Rio en 2016 ! Les anglais emportent l'or et les russes le bronze.

L'équipe n'était pas encore définie mais l'objectif était annoncé : un podium ! Pierre Houseaux n'avait que l'embarras du choix pour composer une équipe à la hauteur. Ce sont finalement Jessica Harrison, Tony Moulai, Carole Péon et Vincent Luis qui se sont alignés pour l'exercice intense du super sprint (300m de natation, 6km de vélo et 2km à pied)

Jessica Harrison s'est élancée la première sous la pluie et dans le froid suédois. Bien placée en natation, elle prendra le bon groupe de 8 athlètes à vélo. Après une solide course à pied avec rien de moins que les 1ère et 2ème de la veille, Lisa Norden la suédoise et Maaïke Caelers la néerlandaise, Jessica passera la main à Tony Moulai en 4ème position.

Tony Moulai effectue une bonne natation et une très belle transition pour débuter le vélo 4ème dans un groupe de 6. Très actif et à l'aise en vélo, il entre en premier dans l'aire de transition et s'échappe rapidement avec l'italien Fabian pour compter jusqu'à 12 secondes d'avance. Il passera le relais à Carole en 2ème position.

Carole Péon réalise comme la veille une superbe natation, sortant de l'eau avec l'espagnole Caroline Routier. A vélo, elles sont 3 en tête avec l'allemande et l'espagnole mais l'allemande Haug, très à l'aise, distance ses adversaires. Carole débute la course à pied en 4ème position et résiste pour passer le relais à Vincent Luis en 5ème.

"L'extraterrestre Vincent", comme le nomme Pierre Houseaux, revient très rapidement en natation sur l'anglais Jonathan Brownlee. Ils entrent ensemble dans l'aire de transition à une dizaine de secondes de l'allemand Steffen Justus alors en tête. L'allemand chute en vélo, laissant un duel au sommet entre l'anglais et le français. Les 2 athlètes posent le vélo ensemble et s'élancent pour les 2km de course à pied, 19 secondes devant le russe Bryukhankov. Vincent s'accroche tant qu'il peut à l'anglais mais craque dans le dernier kilomètre. Il conserve néanmoins largement la deuxième place devant le russe.

Pierre Houseaux, tient à saluer "au-delà de la performance l'état d'esprit et l'engagement des athlètes. Tous n'étaient pas forcément au top de leur forme mais ils se sont tous arrachés pour l'équipe."

Vincent Luis revient sur son week-end : "Pour l'épreuve individuelle, j'étais plutôt confiant après les Jeux. J'avais bien repris le travail et je savais que je serais fort. Je visais un Top 5. Pour le relais, je ne me suis pas posé de questions. Je me suis toujours senti bien sur ces distances très courtes. Je savais qu'il fallait que je revienne sur la tête dès le début pour jouer la gagne. Contre Brownlee, je n'avais pas de pression mais il est parti très fort dès le début de la course à pied et c'est là que j'ai perdu les quelques secondes qui nous séparent à l'arrivée. La blessure est derrière moi, cela m'a beaucoup appris sur mon corps et cela me servira à l'avenir. J'ai beaucoup d'envie pour les 2 prochains mois." Vincent participera à la finale du Grand Prix Lyonnaise des Eaux à Nice le 16 septembre puis à la Coupe de France des clubs à Châteauroux le 7 octobre et enfin à la finale du Championnat du Monde à Auckland le 20 octobre en catégorie U23.

Les Résultats de l'étape WTS de Stockolm en cliquant ici