Catalogue 2016

133094

recherche

David
Photo: © T. Deketeleare/Triathlète Magazine

Trois semaines après les Jeux Olympiques et les belles performances françaises, la saison reprend son cours avec la 6ème étape des World Triathlon Series ce week-end à Stockholm. L'épreuve est également le support du Championnat du Monde Sprint et du Championnat du Monde de relais mixte. Huit français sont en lice avec pour objectif de marquer des points pour le classement général de la WTS et, en bonus, décrocher un podium par équipe en relais.

Des français bien placés au ranking mondial

Les athlètes olympiques appréhendent la fin de saison sans pression mais non sans ambitions. Parmi les français, ce week-end, certains jouent une place au classement général de la WTS : Jessica Harrison est actuellement 10ème chez les femmes, Laurent Vidal 8ème et David Hauss 11ème. Tony Moulai, pour le moment 21ème pourrait également remonter s'il réitère ses belles performances des 2 dernières courses (8ème à Kitz bühel, 12ème à Hambourg).

Après une semaine de repos à Londres suite à l'épreuve olympique, le travail a repris la semaine dernière et tous les indicateurs sont au vert pour Emmie Charayron. Carole Péon, légèrement malade sera tout de même présente. Elles espèrent profiter de leur fraicheur et du pic de forme des Jeux.

Jessica Harrison est tombée malade après les Jeux : "Je ne sais pas trop comment je serai après un bon rhume contracté suite aux JO. Je crains de manquer un peu d'entrainement mais si j'arrive à bien me soigner je pourrais au moins jouer sur une bonne fraicheur ! Sinon je suis bien placée au ranking mondial donc je veux bien terminer la saison jusqu'à Auckland pour réussir ma meilleure perf au niveau du Championnat du Monde.

Chez les hommes, les 3 athlètes olympiques (Laurent Vidal, David Hauss et Vincent Luis) sont plus détendus, il y a moins de pression et avec le travail effectué en vue des Jeux, tout est possible. 

David Hauss se sent bien : "J'ai pas mal de courses prévues en fin de saison mais après les Jeux je vais moins me prendre la tête. J’essaierai de profiter au maximum de chaque course en donnant le meilleur de moi-même. L'épreuve de Stockholm arrive un peu vite après Londres. J'ai pris 10 jours de récup complets, je serai donc en phase de reprise et de remontée en puissance pour Yokohama et Auckland. Psychologiquement je suis toujours bien et motivé pour ces dernières courses de la saison."

Anthony Pujades, lui, participera à sa première WTS. Il s'agit pour lui d'une superbe opportunité de montrer qu'il faudra compter sur lui à l'avenir, d'autant plus que le format Sprint avantage souvent les plus jeunes. Pierre Houseaux, entraineur national hommes explique : "On attend de lui qu'il puisse rivaliser le mieux possible avec les autres. On sait qu'il est capable de courir vite, il l'a montré notamment sur le Grand Prix Lyonnaise des Eaux"

Le relais mixte : du beau spectacle et un podium en ligne de mire

En plus des courses individuelles, se déroule, le dimanche, le Championnat du Monde en Relais Mixte. Ce format par équipe devrait être adopté aux prochains JO de Rio 2016. Le relais se compose de 2 hommes et 2 femmes qui réalisent chacun un super sprint (300m natation, 6km vélo et 2km à pied) les uns après les autres.

En 2011, la France avait terminé 4ème. La composition de l'équipe sera décidée samedi soir, en fonction de l'état de forme de chacun. L'objectif est d'accrocher un podium.

Les français engagés (cliquez sur le nom pour accéder à leur site Web)

Femmes:

Carole Péon

Jessica Harrison

Emmie Charayron

Hommes:

David Hauss

Laurent Vidal

Vincent Luis

Anthony Pujades

Tony Moulai


Programme World Triathlon Series Stockholm

Samedi 25 août

14h50 : Course Elite Hommes

16h45 : Course Elite Femmes

Dimanche 26 août

14h45 : Championnat du Monde de relais mixte