Catalogue 2016

133094

recherche

DSC_2996


• Les 600 cyclistes ont franchi 3 cols sous une chaleur écrasante
• 600 cyclistes se sont élancés des rives du Lac Léman, en direction de Megève
• La première journée a emmené les 600 coureurs du Lac Léman à Megève par les Col de Romme, Col de la Colombière et Col des Aravis
• Peter Pouly remporte l’étape à Megève en 3h 7min 7sec
• Emma Pooley confirme son statut de Championne Olympique en remportant l’étape chez les femmes, seulement 15 minutes derrière Pouly
• Retrouvez les résultats complets en ligne sur http://www.cimalp.com/Live_Res/HauteRoute2012_AN/

STAGE 1 : Genève –Megève

124km au total, 97 km chronométrés
2700 mètres de dénivelé positif, 2000 mètres de dénivelé négatif
Col de Romme (1297m), Col de la Colombière (1613m), Col des Aravis (1486m)
Difficulté de l’étape : 3 sur 5

Après de longs mois d’entraînement, le rêve est devenu réalité pour les 600 compétiteurs de la Haute Route 2012, partis ce matin de Genève en direction de Megève pour la première étape. L’ambiance sur la ligne de départ était un savant mélange d’excitation et de tension, alors que les coureurs se retrouvaient au pied de la plus haute et la plus difficile cyclosportive au monde.

À 7h15, le peloton s’est élancé depuis le Jardin Anglais à Genève en convoi sécurisé sur les 27 premiers kilomètres de la course. Divisé en plusieurs groupes, les coureurs ont été escortés de Suisse en France, avant de franchir le départ réel de l’étape à Fillinges. Passant par des villages typiques, les coureurs ont eu un premier aperçu des magnifiques paysages alpins qui les attendent toute la semaine, avant que leur attention ne soit focalisée sur les trois défis du jour. Le Col de Romme fut une sacrée introduction pour la Haute Route 2012, avec une pente moyenne de 8,8% sur les 9,5 km d’ascension : « Il y avait une très bonne ambiance avant le départ de l’étape mais également beaucoup de nervosité, » a commenté Mark Turner (GBR) de l’équipe YDAF UK. « Tout le monde avait déjà en tête la première ascension et nous avons parcouru plusieurs kilomètres avant d’atteindre le pied du col. Quand vous atteignez la première ascension et que la pente est de 12-13% sur les 2-3 km, vous vous demandez ce que vous faites là – enfin c’est la réaction que j’ai eu. La deuxième ascension, la Colombière, était difficile, et même de plus en plus raide. Il n’y avait pas d’arbres, pas de vent et il faisait donc très chaud ». Alors que les températures grimpaient et que le peloton s’étirait, le Col des Aravis s’est alors dressé devant les participants. La Haute Route a été à la hauteur de sa réputation lors de la première étape, avec un total de 2700 mètres de dénivelé positif et 120 km. Les six prochaines journées seront pour certains participants les plus difficiles de leur vie.

Le champion français Peter Pouly a été le premier à franchir la ligne d’arrivée à 11h34 après 3 heures et 7 minutes de course, suivi 4 minutes plus tard par Michel Chocol (FRA) de l’équipe BMC. L’Américian Benjamin Blaugrund finit à la troisième place. En 2011, Blaugrund et Pouly ont lutté fermement pour les victoires d’étape, et le parcours encore plus exigeant de cette année va constituer un vrai test pour ces deux participants. « Je suis arrivé loin derrière Peter », admet Blaugrund. « J’ai remporté cette étape l’an dernier mais j’ai eu l’impression que Peter me l’avait offerte. Aujourd’hui il a roulé normalement et il a semblé si fort! »

La victoire de Pouly dans l’étape du jour est de bonne augure pour le Team No Limit qui vise la victoire au classement général. Pouly est pleinement conscient qu’il devra rouler avec ses coéquipiers pour remplir leur objectif : « Demain, je pense que c’est l’étape la plus piégeuse au niveau tactique parce qu’il y a une longue vallée entre les deux cols. On est en position de force maintenant avec le maillot jaune, et on va donc essayer d’aller chercher une victoire d’étape à Courchevel ».

Même après des mois de préparation, les conditions dans les Alpes ont pesé sur certains coureurs, la chaleur ajoutant à la difficulté du parcours. « C’était très dur et il faisait très chaud, j’ai même eu des crampes », a déclaré Vinicius Franco (BRA) à la fin de l’étape. « J’ai participé à la Haute Route l’année dernière et il faisait chaud, mais le col supplémentaire a rendu les choses plus compliquées. Je suis parti aussi vite que tout le monde et j’en ai bien sûr payé le prix à la fin ». La vague de chaleur va être présente toute la semaine et les coureurs devront penser à bien s’hydrater lors des étapes à venir.

Les sept derniers dossards de l’édition 2012 ont été attribués à des cyclistes au grand cœur qui ont décidé de soutenir des associations caritatives du monde entier : près de 100,000€ ont déjà été récoltées au profit des sept associations soutenues. Chaque membre de la Charity Team s’est entraîné très sérieusement et a eu à cœur d’accroître la notoriété et de lever des fonds pour leur association. Jonathan Berry, membre de la British Royal Air Force, supporte Help for Heroes, une action caritative qui a pour but de soutenir les hommes et les femmes des forces armées qui ont été blessés au combat depuis septembre 2001.

Classements

Team
1 Team No Limit 09:51:41
2 Kenyan Riders 10:12:54 +00:21:13
3 Team Tempo Sport Excer 10:27:39 +00:35:58

Overall Solo Men
1 Peter Pouly (FR) 03:07:07
2 Michel Chocol (FR) 03:11:45 +00:04:38
3 Benjaimin Blaugrund (USA) 03:15:10 +00:08:03

Overall Solo Women
1 Emma Pooley (GBR) 03:22:16
2 Alexandra Luison (FR) 03:48:05 +00:25:49
3 Catharina Berge (SWE) 03:58:08 +00:35:52