Catalogue 2016

133094

recherche

tristar

Le quartier de la Confluence à Lyon est prédestiné à la pratique du Triathlon, c’est désormais une certitude ! Après une première édition perturbée par la pluie dans le quartier de Vaise en 2011, c’est sous une météo ensoleillée que 400 triathlètes ont pu découvrir les parcours très séduisants du nouveau TriStar Lyon.

Partis à 8h30 dans les eaux calmes de la darse jouxtant l’architecture moderne de l’habitat et du Centre Commercial flambant neuf de la Confluence, les concurrents du TriStar111 inauguraient cette toute nouvelle édition de l’étape lyonnaise.

Le suisse Olivier Marceau sortait de la Saône le premier, suivi de quelques hectomètres par Ben Howard (UK) et Hervé Faure (FRA) bien décidés à jouer également les premiers rôles sur la partie cycliste. Avec près de 2000 mètres de dénivelé positif dans les Monts du lyonnais et la traversée de splendides et pittoresques petites villages (Chaponost, Messimy, Le Pinay, Sainte-Foy-l’Argentière…), les coureurs rejoignaient le mythique Col de la Croix de Pars bien connu des cyclistes de la région.

Olivier Marceau qui avait pris les commandes de la course depuis la natation voyait le retour du phénoménal duathlète belge Jeorie Vansteelant au kilomètre 70 (il comblait ainsi un retard de 4 minutes après la sortie de l’eau) tandis que Hervé Faure avait lâché prise (il abandonnera plus tard) et que Howard était revenu à quelques encablures de Marceau.

Chez les filles, Delphine Pelletier menait la course de bout en bout et voyait son avance s’accroître au fil des kilomètres (plus de 10 minutes sur Isabelle Ferrer au kilomètre 80).

L’arrivée au parc à vélo de Joerie Vansteelant en pôle position ne laissait aucun doute planer quand à l’issue de la journée tant l’athlète belge est redoutable à pied, capable d’aligner des chronos en 31’ sur 10 Kilomètres !

Pendant que Vansteelant déroulait à un rythme élevé, la lutte était serrée pour la seconde place et la bataille tactique et technique que se livraient Olivier Marceau et Ben Howard tenait le public en halène jusqu’à la finish line…
Joerie Vansteelant s’y présentait avec 5 minutes d’avance sur ses poursuivants (3h40’54’’) et c’est l’expérience qui payait, permettant au champion du monde franco suisse Olivier Marceau de s’installer sur la deuxième marche du podium. Ben Howard (2ème du TriStar Mallorca en début de saison) prenait la troisième place, épuisé par la lutte fratricide qu’il venait de livrer.

Delphine Pelletier poursuivait son cavalier seul et profitait d’un petit bain de foule et de la présence de sa maman pour savourer sa belle victoire (4h07’).
Isabelle Ferrer,  auteur d’une belle course à pied réduisait l’écart et perdait au final 8 minutes, tandis que la suissesse Barbara Braucher complétait le podium féminin.
Le chaleureux public venu acclamer les champions tout autour de la Confluence assistait à un beau spectacle et encourageait chacun des triathlètes qui parcouraient quatre boucles en course à pied et découvraient pour la plupart cette merveilleuse Confluence bordée par la Saône….

Le TriStar55.5 tenait également ses promesses et les 200 partants affichaient des mines réjouies à l’arrivée.
Ils avaient été mis à l’épreuve sur une partie cycliste vallonnée mais appréciée de tous.
Kenneth Vandendriessche (Bel), 18 ans, compatriote de Vansteelant, l’emportait facilement chez les hommes et Coralie Lemaire (Bel), bien connue sur le circuit TriStar signait son retour par une belle victoire dans la catégorie féminine.

La Belgique était à l’honneur en ce dimanche de fête et TriStar Lyon 2012 associait son nom à celui de la Confluence, écrivant ainsi une page de l’histoire de ce nouveau quartier désormais dédié un jour de l’année à la pratique du triple effort…

Le label TriStar est détenu par Star Events, société basée à Monaco et spécialisée dans l'organisation d’évènements sportifs de haute qualité qui sont axées sur le plaisir, la responsabilité sociale et la protection de l'environnement. La série TriStar comporte désormais 29 courses et 15 destinations, et ce, en moins de trois ans: Nevis (Saint-Kitts-et-Nevis), Mallorca et Madrid (Espagne), Lyon, Deauville et à Cannes (France), Worms-Allemagne (Allemagne), Split (Croatie), Estonie-Otepää (Estonie), Minnesota (Etats-Unis), Milton Keynes (GBR) Monaco (Monaco), Salzkammergut et Kufstein (Autriche) et Rio de Janeiro (Brésil). TriStar a introduit de nouvelles distances du triathlon (A / N: 111 km et 222 km), officiellement reconnu par l'UIT, ainsi qu'un nouveau concept  Team Racing T5. 
www.tristarseries.com et www.star-events.cc

www.tristarlive.com et www.tristarlyon.com