Catalogue 2016

133094

recherche


Le Directeur Technique National a annoncé ce lundi la sélection des athlètes pour les Jeux Olympiques de Londres, validée aujourd'hui par le CNOSF. La France comptera donc 3 hommes et 3 femmes, soit le quota maximum pour les épreuves de Triathlon des 4 et 7 août prochains. L'objectif est clair : Rapporter des médailles...

Philippe Lescure, Président de la F.F.TRI. dévoile les ambitions fédérales : « Le premier objectif de la Fédération Française de Triathlon était de sélectionner 3 athlètes féminines et 3 athlètes masculins. C'est chose faite. Je m'en réjouis pour l'ensemble du triathlon français et de ses clubs qui ont contribué à cette sélection.

Désormais il appartient à nos athlètes et à toute la délégation française de tout mettre en œuvre dans les prochaines semaines pour essayer d'atteindre le 2ème objectif plus ambitieux: atteindre le podium olympique. Je fais pleinement confiance à celles et ceux qui seront à Londres pour y parvenir. Je suis certain que l'ensemble de la F.F.TRI. et de ses supporters sera un soutien indéfectible à nos athlètes. »

La sélection française

Chez les Femmes

Emmie CHARAYRON, Lagardère Paris Racing
Jessica HARRISON, Poissy Triathlon
Carole PEON, Poissy Triathlon

Chez les Hommes

David HAUSS, Les Sables Vendée Triathlon
Vincent LUIS, Sainte Geneviève des Bois Triathlon
Laurent VIDAL, Beauvais Triathlon

Suppléants (sans ordre de priorité)

Tony MOULAI, Poissy Triathlon
Aurélien RAPHAEL, Beauvais Triathlon

Frank Bignet, Directeur Technique National explique le choix de la sélection : « Chez les femmes, le choix est de valider les 3 athlètes pressenties car elles ont chacune été performantes lors de la période olympique. Elles ont toutes les 3 un profil différent et peuvent jouer un coup en fonction de la stratégie de course aux Jeux.

Chez les hommes, la première analyse a été d’effectuer un bilan médical de tous les athlètes. Vincent Luis est considéré guéri par le corps médical. Nous avons également analysé toutes les performances mondiales au cours de la période olympique. Tony Moulai est un bon athlète mais n’a pas décroché de place de finaliste sur la série Championnat du Monde. Il a un profil assez similaire à celui de Laurent et David. Vincent Luis a, lui, un profil assez différent puisqu’il est presque assuré de sortir de l’eau avec la tête de course. Il doit retrouver 100 % de ses moyens pour être prêt le jour J et  pour peser sur la course. Sinon, il pourra épauler les 2 autres leaders français.

L’objectif de la Fédération est de rapporter des médailles ou au plus mal des places de finalistes. La solidarité des athlètes le jour J sera importante pour atteindre ce but. »

VIDEOS:

Voir la réaction d'Emmie CHARAYRON
Voir le réaction de Jessica HARRISON
Voir la réaction de Carole PEON

Voir la réaction de David HAUSS
Voir la réaction de Vincent LUIS
Voir la réaction de Laurent VIDAL