Catalogue 2016

133094

recherche

Balcons-d-Azur-2012

Crédit photo: Filouge
Pour sa sixième édition, Le Trail des Balcons d’Azur confirme son succès et sa réputation nationale avec plus de 1000 inscrits (dont plus de 250 femmes)  venant de 46 départements, mais aussi internationale puisque 7 nationalités étaient représentées dont 30 suédois et 70 italiens.

Au total plus de 850 participants ont pris part aux différentes compétitions proposées du vendredi soir au dimanche.

Le cap des 1000 inscrits avait bien été dépassé mais les pluies matinales du dimanche matin ont découragé plus d’une centaine de concurrents qui ne se sont pas présentés sur la ligne de départ.

Au programme de ce weekend end de 3 jours, pas moins de 7 courses et une marche nordique étaient proposées sur des distances de 9, 18, 20, 33 et 52 km.

Ce weekend de course est également la deuxième étape du Challenge Trail Nature organisé par le Conseil Général 06,  avec le TBA 33 km et l’UTBA 52km, épreuve les plus importantes en termes d’inscrits de ce challenge.

Nouveauté de l’édition 2012, le TBA by Night ouvrait ce vendredi 27 Avril, le Trail des Balcons d’Azur, qui s’étalait cette année sur 3 jours.

80 concurrents se retrouvaient sur la ligne de départ à 20h45, pour en découdre sur un parcours nocturne de 20 km et 900 mètres de dénivelé positif, tracé au cœur de l’Esterel et dominant la baie de Cannes illuminée.

Tour de chauffe pour la dizaine de coureurs également engagés sur les courses du Samedi et du dimanche alors que Marc Taraud,  leader historique de Courir à Peillon s’imposait brillamment en 1h41’20’’ au terme d’une course extrêmement bien gérée.

Parti prudemment, il a pris la tête dés le 6éme kilomètre pour ne plus la lâcher jusqu'à l’arrivée. Juste derrière lui, Christophe Laignel finissait 2éme à 3’33’’  malgré une erreur de parcours, 11’’ devant le 3éme Frédéric Dollet. On notera la belle 5éme place de Stephane Ledu, manager du Team Altecsport, tous juste rentré d’un trail de 400 km au Népal qui terminait en 1h49’14’’, premier V1.

Chez les féminines, Lucie Clerc, « Les traine la Grole », s’imposait en 2h22’ devant Sophie Le Mignot et Eleonora Lombardo.

Le samedi était le jour le plus chargé du weekend end avec pas moins de 5 épreuves au programme:

Il fait grand beau, dés 10h00 les premiers concurrents viennent retirer leurs dossards.

A 14 h00, sur un parcours de 9 km et 400 mètres de dénivelé positif, l’Azuréenne (réservée aux féminines), le KD TBA (réservé aux cadets) la Rando TBA (marche nordique) et l’Handi Trail, une première dans le département, réservé aux personnes à mobilité réduite.

A 15 h00, sur un parcours de 18 km et 900 mètres de dénivelé positif, le P’tit TBA, ouvert à tous.

L’Azuréenne a vu la victoire ex aequo d’Elodie et de Julie Postic, EP Fayence, en 52’54’’ devant Candice Bonnel, UAM, en 54’50’’ alors que Théo Ledru réalise le meilleur chrono cadet en 57’45’’ suivi a 2’57’’ par Alexandre Frappat du Beaulieu AC à 2’57’’ et Yohan Cresson à 3’03 ‘’.

L’Handi Trail à quand à lui, a vu 3 équipages de joëlettes s’élancer sur le 9km.

Grace aux volontaires qui se sont mobilisés par équipe de 4 pour tracter ces joëlettes, Romain Soler, Dominique Veran et Christine Régnier ont pu  participer à l’aventure du TBA et profiter des magnifiques entiers et point de vue qu’offre cette superbe épreuve.

A retenir et à renouveler !

Sur le P’tit TBA, disputé par 222 trailers, Olivier Pichard du Team Maxi-Race.org, deuxième l’année dernière, a pris sa revanche, et s’est octroyé une belle victoire en dominant cette course et en s’imposant au terme d’1h33’et 16’’ d’effort.

Il devance Frederic Gayol, ASPPT Nice de 1’50’’ et Simon Flandin son équipier du Team Maxi-race.org de 2’16 ‘’.

Chez les féminines, Fanny Mazella, ASPTT Nice, prenait le meilleur en 2h01’ devant Cathy Postic, EP Fayence en 2h05’ suivie à  33’’ par Patricia Plazy, Gap Trail Nature.

La Rando TBA rassemblait une vingtaine de randonneurs, encadrés par deux membres de l’organisation .

Le dimanche matin était proposé les deux épreuves reines du weekend, le 52 km et le 33 km.

Une seule chose aurait pu gâcher la fête : la météo….

5H30, c’est l’ouverture du retrait des dossards sous une pluie qui aura découragée plus d’une centaine de trailers.

Décision est prise par l’organisation de supprimant les 700 mètres du passage très difficile, abrupt et rocailleux, accédant au Mont Pelet, pour la sécurité des coureurs sans pour autant changer la physionomie de la course.

7h00, 230 coureurs  sur les 280 inscrits se pressent sous l’arche de départ prés a s’attaquer a ce parcours de  52 km et de 2 400 mètres de dénivelé positif.

Le Team Garmin Adventure est en force, alignant Sebastien et Sylvain Camus, René Rovera, Laurent Deramchi et Frederic Garrandes.

Pour compléter ce plateau, Raphael Grisel et Loic Vandenhelsken, Team Maxi-Race.org, Yannick Pierrat, Team Altec Sport, Stephane Giordanengo, Courir à Peillon, Jean Marc Zaugg, Thales Space Runners, Christophe Boebion, As Aix les Bains et  Renaud Cadière, As Monaco.

Ce plateau très relevé laisse déjà augurer d’une belle course.

Dés le départ, Raphael Grisel mets le feu aux poudres en prenant la tête de course, distançant légèrement un groupe d’une dizaine de coureurs emmenés par Sylvain et Sébastien Camus, René Rovera et  Yannick Pierrat.

A l’heure de course les positions restent inchangées et tout reste jouable.

A mi course René Rovera, pris de douleurs abdominales, est contraint de lever le pied, Sylvain et Sebastien Camus décident alors de ne pas laisser Raphael trop accentuer son avance et produisent leur effort, se détachant inexorablement du reste du groupe.

Au km 30 les deux frères Camus ont fait le trou sur René Rovera (à  5’) et Yannick Pierrat (à 8’) et ne sont plus qu’a quelques foulées de Raphael  Grisel.

Sylvain et Sebastien décident de porter leur attaque et prennent alors la tète de course au 33 km.

Km 35 au PC de la Calanque d’Aurelle, les deux Camus sont pointés avec 15’’ d’avance sur Raphael Grisel, rien n’est joué.

Les deux Camus sont en forme et sur motivés, unis dans l’effort ils accélèrent encore et parviennent à creuser l’écart, ils attaquent les sommets des petites et grandes grues, le col de la Cadière  et sont pointés au km 44 avec prés de 4’ d’avance sur Raphael Grisel, 16’ sur Yannick Pierrat et 25’ sur Stephane Giordanengo et Christophe Boebion.

Dans les derniers kilomètres qui les séparent de l’arrivée, Sylvain et Sebastien vont accélérer

une dernière fois.

Dernière montée dans les crêtes, dernières descentes, ça sent l’arrivée, ils ralentissent pour apprécier ce moment unique de partage et de fraternité, s’étreignent à quelques mètres de la ligne d’arrivée,  car ils vont enfin réaliser leur rêve de remporter main dans la main la course reine du TBA. Moments d’émotion et victoire totale, puisqu’en laissant leur principal adversaire du jour Raphael Grisel à 13’40’’ et en  l’emportant en 4h38’36’’, ils établissent le nouveau record de la distance.

Coté féminine, Laureline Gaussens l’emportera en 5h51’14’’ suivi de la Suédoise Mimmi Kotma et d’Anne Valero, AS Aix les Bains.

A 8h00, 280 dés 350 inscrit sur le TBA 33 km s’élanceront sous une pluie moins soutenu pour s’attaquer a ce parcours et ses 1 800 mètres de dénivelé positif.

Le plateau est également relevé avec la présence de Christel Robin et Pascal Camus, Garmin Adventure, Thierry Galindo, Tecnica, Renaud Castiglioni, Altecsport, Lucas Humbert, Stephane Agnoli  et Raphael Druais, Maxi-race.org, Guillaume Le Normand, Quechua Watt mais aussi Paul Lalire et Jean Theurel, ESP Consulting.

Ce sont Paul Lalire mènera cette course de bout en bout, étant pointé au 22 km avec 2’ d’avance sur Renaud Castiglioni, suivi à 2’ également par le coéquipier de Paul Lalire, Jean Theurel.

Paul Lalire ne sera plus jamais rattrapé et finira en 2h46’29’’, devant son coéquipier Jean Theurel  en 2h53’13’’qui devance Renaud Castiglioni (2h53’55’’) d’une poignée de secondes.

Coté féminine encore une impressionnante performance de Christel Robin, 5éme au général en 3h04’03’’ devant Céline Bousrez, Courir en Pays de Grasse, en 3h35’55’’ qui prendra le meilleur sur les derniers kilomètres sur La Suédoise Amanda Bohlin, 3éme en 3h36’25 ‘’

Les départs du TBA (33km) et de l’UTBA (52 km) se sont effectués sous la pluie mais la pluie n’aura fait qu’un bref passage rafraichissant au dessus de l’Esterel pour céder la place au soleil qui a pris le relais dés 10 heures du matin.

Les concurrents se sont ainsi présentés sur l’aire d’arrivée sous un grand ciel bleu et malgré ce départ sous la pluie, tous les participants seront unanimes sur la beauté des parcours proposés, la qualité du balisage, l’efficacité et la gentillesse de l’organisation.

A la remise des récompenses, Philippe Cordero, l’organisateur de cette épreuve, tenait à remercier chaleureusement la centaine de bénévoles qui ont contribué, par leur gentillesse, leur dévouement et leur efficacité, au succès de cette édition ainsi que ses nombreux partenaires dont Altecsport, Eafit et Tecnica, Incomm et 6éme Sens.

Sans oublier bien sur le soutien de l’Office National des Forêts, du Conseil Général et de la Mairie de Mandelieu.