Catalogue 2016

133094

recherche

Team-JO-2012
Crédit Photo: T.Deketelaere/Triathlète Magazine
Le Championnat d'Europe constitue la grande échéance de l'année pour les athlètes en course vers la sélection olympique. Si Laurent Vidal et David Hauss, déjà qualifiés, brillent sur les courses internationales en ce début de saison, les autres hommes sont cinq à se disputer le dernier ticket français. Chez les femmes, Emmie Charayron déjà qualifiée olympique viendra ce week-end défendre son titre européen acquis en 2011, ses coéquipières Carole Péon et Jessica Harrison visent également les marches du podium.

Le dernier critère de sélection pour les Jeux est simple : faire un Top 3 aux Championnats d'Europe et être le premier français. Chez les hommes, il ne reste plus qu'une place pour cinq athlètes. La pression est moins forte chez les femmes qui ne sont que trois mais Carole et Jessica ont à cœur de réaliser le critère pour s'assurer la sélection et rejoindre Emmie à Londres.

La course hommes

En l'absence des frères Brownlee, la course sera très ouverte et nos 4 français sont capable d'aller chercher le podium tant convoité. A noter le forfait de dernière minute de Vincent Luis, malheureusement blessé. Pour Pierre Houseaux, entraineur national hommes "la concurrence est rude mais l’esprit d’équipe prédomine, je ne peux que les féliciter de cette superbe attitude."

Parmi les forces françaises en présence :

- Frédéric BELAUBRE, déjà triple Champion d'Europe (2005-2006-2008) sera redoutable car, selon Pierre Houseaux : "c’est quand il est au pied du mur et avec un enjeu important qu’il est capable de se transcender. Il aura à cœur d’obtenir sa troisième qualification pour les Jeux. Il sera difficile à battre au vu de son expérience et sa capacité à se surpasser." Sa préparation hivernale s'est dans l'ensemble bien passée malgré une petite blessure qui semble désormais derrière lui.

- Tony MOULAI est aussi un homme d’expérience, il est aussi capable de se servir de celle-ci  pour aller chercher le précieux « sésame ». "Je suis serein car je m'alignerai au départ avec la certitude d'avoir à la fois bien géré l'entrainement hivernal, et pris les risques inhérents à l'enjeu de la course. Quelque soit le résultat, je serai mobilisé à 200% sur le circuit championnat du monde qui sera le fil rouge de la saison."

Aurélien RAPHAEL vient de gagner la Coupe d’Europe de Quarteira, cela laisse à penser qu’il est capable de peser sur la course.

Pierre LECORRE est l’invité de cette année. Ses récentes performances lui permettent d’aller prendre toute l’expérience d’une telle course. Il n’aura pas de pression particulière sur ce Championnat d’Europe. Il est néanmoins capable de créer la surprise. "Après les petits pépins de l'hiver (vilaine grippe), les cross et la Coupe d'Europe de Quarteira (2ème), les sensations sont plutôt bonnes jusqu'à présent. Cette saison ne manque pas d'objectifs, mais briller au niveau européen et mondial est ce pourquoi je m'entraine tous les jours."

La course femmes

Stéphanie Gros, entraineur national femmes, explique : "L'enjeu sur cette course sera double pour les filles. Elles pourront valider le dernier critère fédéral de sélection pour les Jeux de Londres et remporter un quota (dossard) au regard des critères ITU en cas de victoire."

- Emmie CHARAYRON, Championne d'Europe en titre prendra le départ d'Eilat avec pour ambition de conserver sa couronne. Ce sera sa première course de la saison. Elle a travaillé cet hiver pour progresser sur la première partie de course. La particularité de la natation (en mer) sera un bon moyen pour elle de concrétiser le travail réalisé ces derniers mois.

- Carole PEON réalisera à Eilat sa troisième course de la saison, la natation en mer et le parcours intéressant à vélo (1 bosse par tour) seront autant de paramètres qu'elle utilisera pour essayer de réitérer la performance réalisée à Athlone en 2010 (Vice-championne d'Europe). "Ma préparation hivernale s'est bien déroulée. Pas trop de problèmes à gérer et surtout pas de blessures depuis aout dernier. J'ai donc effectué un bon travail foncier et construit sûrement les bases, afin d'aborder la saison correctement et monter en puissance. Je me rendrai à Eilat plus que motivée."

- Jessica HARRISON connait bien le parcours puisqu'elle a participé à la Coupe du Monde à Eilat en 2007. Elle utilisera ses points forts (natation et vélo) pour peser sur la course. Le travail réalisé cet hiver en course à pied devrait être mis à profit pour répondre présente quelque soit le scénario de course. "Ma préparation hivernale s'est super bien passée avec beaucoup de travail de qualité à pied surtout. Les sensations sur mes séances clés ont été très positives - j'ai fait des temps que je n'avais jamais fait auparavant donc c'est bon signe pour la saison à venir!"


Programme Championnats d'Europe, Eilat, Israël

Vendredi 20 avril

16h00 : Course Elite Femmes

Samedi 21 avril

15h00 : Course Elite Hommes