Catalogue 2016

133094

recherche

Andy_Symonds__lentrainement_dans_les_Alpilles__7
Source : Robert Goin


National Trail Running Cup Salomon / Endurance Mag

Le 22 janvier ouverture de la National Trail Running Cup Salomon / Endurance Mag 2012 sur la neige de Font-Romeu. Distances retenues le 25 km dames et 40 km hommes de la Romeufontaine. Suivront le 5 février le Grand Brassac, le 25 mars le trail du Ventoux, le 1 avril le Lyon Urban trail, le 28 avril l’Ardéchois, le 27 mai le trail de Guerlédan, le 1 juillet le marathon du Mont-Blanc, le 12 août le trail Ubaye Salomon et le 22 septembre Belle Ile en trail.

L’Anglais Andy Symonds, team Salomon, vainqueur de la Grande Course des Templiers 2011, sera au départ de la Romeufontaine, trail du Ventoux, marathon du Mont-Blanc et trail Ubaye Salomon. « J’aimerais profiter de mon arrivée en France pour découvrir la version française de mon sport. J’ai donc décidé de participer à la National Cup. Il est évident qu’elle réunit un bon nombre des meilleurs trails. La Romeufontaine va me permettre de faire le point sur ma préparation. J’aimerais entamer ma saison par une belle performance, même s’il est logique que je ne serai pas encore au top de ma forme. J’ai couru un peu sur neige lors des hivers bien froids en Ecosse, mais jamais en compétition. Je pense que si la neige est douce et profonde elle ressemblera pas mal à la course dans la boue. Donc pas de soucis : j’aime bien courir dans la boue ! »

Andy Symonds depuis son arrivée au début de l’été 2011 à Châteaurenard, dans les Bouches-du Rhône profite, à quelques kilomètres de son domicile, d’un beau terrain d’entrainement : le massif des Alpilles. Parmi les lieux préférés d’Andy Symonds les alentours du plateau de Caume auquel on accède à partir du parking de même nom situé entre Saint-Rémy et les Baux de Provence. Passage incontournable : le rocher des Deux-Trous, situé sur les hauteurs du vallon de Saint-Clerg, à l'ouest du plateau. Il a inspiré par sa beauté Van Gogh. « C’est vrai que les Alpilles sont pour moi un super terrain de jeu. En prime Saint-Rémy a de bonnes boulangeries qui satisfont mon appétit après une sortie sur ses côtes. Les Alpilles regorgent de parcours super variés. Je peux choisir entre les gros chemins qui suivent les canaux et passent entre des oliviers, les chemins forestiers qui montent et descendent au long de la crête ou les tous petits sentiers bien raides qui zigzaguent un peu partout entre les grands axes. Le plus souvent il fait beau. J’aime vraiment m’entrainer sous un grand soleil mais j’ai du apprendre à courir avec 1,5 litre de liquide sur le dos, ce que je n’aurais jamais fait en Ecosse. Parfois cette quantité n’est pas suffisante. »

Andy Symonds, est ingénieur bureau d’études dans l’entreprise EOLE-RES, une des sociétés les plus importantes dans le domaine des énergies renouvelables installée à Avignon. « Je travaille à temps plein et j’ai deux très jeunes enfants. Il m’est indispensable de bien gérer mon temps. Du coup, en semaine la plupart de mes kilomètres se font entre mon lieu de travail et ma maison, 13 et 16 km selon le chemin que je prends. C’est 100% plat et quasi tout sur la route. J’alterne ce trajet entre course à pied et vélo. Récemment j’ai commencé à m’entraîner un peu avec le club de Châteaurenard avec qui je fais une séance de fractionné par semaine. C’est court et rapide, mais me permet de garder un peu de vitesse dans les jambes. Le week-end j’essaie de courir deux ou trois heures sur mes collines locales. Le plus souvent les Alpilles, mais aussi le Lubéron et les versants du Ventoux de temps en temps. »

www.salomonendurance.com