Catalogue 2016

133094

recherche

Crédit Photo : "photossports.com : Cyril Bussat & Cyril Crespeau"

atlas toubkalLa  3e  édition  de  l'Ultra  Trail  Atlas  Toubkal  s'est  déroulé  au  cœur  du  Haut-Atlas,  au 
départ de l'Oukaïmeden les 6 et 7 octobre. 
Avec  plus de  220  coureurs  ayant  répondu  à  l'appel,  les  organisateurs  ont  dépassé  leurs prévisions  de  participation.  
Ce succès  confirme  la vigueur de  cette forme  de  course à pied qui  consiste  à  parcourir  de longs  parcours  en  milieu  naturel et  en  semi  autonomie,  sur  les sentiers et à travers la montagne notamment.  Le  trail  connait  en effet  un grand essor en Europe  et   surtout  en France,  et  les  150   coureurs  venus  d'Europe  (9 nationalités)  et  des USA ont ainsi  pu découvrir les chemins marocains et leur grand potentiel pour la pratique.
Les coureurs marocains n'étaient pas en reste et sont venus de toute la région mais  également  du  sud  (Zagora)  et  du nord  du  pays  pour découvrir  ce parcours tracé sur les chemins les plus sauvages du massif. Les coureurs  passaient  ainsi  plusieurs  cols  au  dessus des 3000 mètres d'altitude  et  traversaient des villages berbères, comme  Amenzel,  le  village  le  plus  retiré  du  Haut-Atlas,  à  quatre heure de marche de la première agglomération. 
  
 
L'UTAT réservait aussi cette année une compétition de très haut niveau avec la présence des meilleurs spécialistes marocains et français. Sur les trois distances proposées, les combats pour la victoire furent disputés, mais toujours dans un excellent esprit de sportivité. Sur le 26 kilomètre de la Virée d'Ikkis ce sont les coureurs locaux qui  ont  brillé  chez  les  hommes,  Omar  Ahnida l'emportant  en 2h39 devant Braim Slimani et Hamed Boudad. Chez les femmes la victoire revient à celle qui n'est ni plus ni moins que championne du monde  de  la  spécialité,  la  française  Maud Gobert.  Elle  boucle l'épreuve en 3h12 devant Sandrine Motto Ross et Fanny Néd0elec. 
  
  
Sur  le  42  kilomètre du marathon le mano a mano entre les deux français Lionnel Bonnel et Christophe  Le  Saux,  chacun  étant  un  spécialiste  très  reconnu  de  la  discipline,  a  tourné à l'avantage  du  premier  cité.  Le  marocain  Hamid  Idbelleid prend  la  3e  place.  Chez  les filles Fanny Nédelec l'emporte de belle manière en devant Sandrine Motto Ross et Alexandra Renaud. 
Ces  deux  courses  constituaient  également  un  challenge  fondé sur  l'adition  des  chronos.  On  retrouve  évidemment  les  mêmes protagonistes  avec  en  tête  Lionnel  Bonnel  suivi  de Christophe Le Saux  chez  les  hommes.  La  troisième  place  revient à  Benoit Berthe,  auteur  d'un  parcours  très  régulier .  Chez  les  filles c'est Sandrine  Motto  Ross  qui  l'emporte  devant Fanny Nédelec grâce à son résultat sur le 24 kms. Sandrine Andreoletti prend la dernière marche du podium. 
  
L'épreuve la plus attendue restait bien entendu l'Ultra Trail Atlas Toubkal avec ses 105 kms ponctués  de  6500  m  de  dénivelé.  Malgré  le  forfait  du  parrain  de  l'épreuve Mohamad Ahansal, victime d'une douleur au genou, le plateau présent était réellement de haut niveau. Le népalais Dawa Dacchiri Sherpa, légende vivante de la discipline, s'alignait pour la première fois en Afrique au côté notamment des français Cyril Cointre, Lucas Humbert, Patrick Bohard, Irina Malejonock et du dernier vainqueur du Marathon des Sables Rachid El Morabity, qui portait sur  ses  frêles  épaules  les  espoirs  marocains.  Il  ne  faillira  pas  pour  remporter  une victoire probante  et  prouver  ainsi  qu'il  faut  aussi  compter  avec  son  talent  en  montagne. Parti  vite,  il contrôlera  ensuite  le  retour  de  Dawa  Sherpa  qui  devra  quant  à  lui abandonner,  victime  de déshydratation,  au  88e  kilomètre.  Dès  lors,  Rachid  puisera  dans ses  dernières  réserves  pour préserver une victoire de prestige au bout de 13h47 d'efforts devant Cyril Cointre, auteur d'une très belle course, et le jurassien Patrick Bohard, qui termine exténué à la 3e place. Chez les dames Irina Malejonock a prouvé qu'elle maîtrisait parfaitement ce type de course en prenant, avec le sourire, la 6e place du classement générale dans le temps impressionnant de 16h27. Elle devance au  classement féminin l'espoir de la discipline Aline Pierron,  également auteure d'un très beau parcours et la française Laïla Rougabi.  
Plus tard, bien après ces champions, les concurrents se battront pour franchir les derniers cols et rejoindre l'Oukaïmeden pour boucler la boucle. Et c’est avec courage et pugnacité, que le  
dernier coureur franchira la ligne d’arrivée au bout de quelques 35h58 de course !  
Beaucoup  de  sueur,  d'efforts  et de douleurs  mais avant tout le plaisir du défi physique au cœur d'un paysage préservé et fascinant.  
 
Au delà de l'aspect purement sportif, les participants ont retenu les échanges amicaux et culturels qui ont fait de cet UTAT une pleine réussite à la fois sportive, événementielle et touristique.  
 
L’organisation de l’UTAT est d’ores et déjà tournée vers les préparatifs de l’édition 2012, qui devrait voir le nombre de coureurs doubler pour atteindre les 400. 
Le  désert  marocain  connait  un  attrait  considérable  depuis  de  nombreuses  années  avec  le 
Marathon des Sables.  
Voici que l’Atlas révèle son formidable pouvoir d’attraction avec l’Ultra Trail Atlas Toubkal !
atlas2