Catalogue 2016

133094

recherche

frappaRetour sur une manifestation hors du commun à Montreuil sur mer (62) le 09 octobre 2011 
 
QU’EST CE QUI FAIT COURIR CES GRANDS MALADES ? 
 
Ce dimanche 9 octobre, 5200 « frappadingues » étaient réunis autour des contreforts de la superbe ville de Montreuil/Mer pour célébrer la course sous une forme carrément déjantée. 
Malgré le froid, la pluie, les barbelés, la boue, les rivières, les coups de jus, les buses, les ballots de paille, les filets, les murs… aucune larme n’a été versée, juste un peu de rouge, avec à peine « 0.1 pour sang » des coureurs bléssés légèrement. 
Côté déguisement, ce fut le carnaval , le temps de 3 petits kilomètres, les couleurs vives des coureurs laissant rapidement place à une couleur boue bien plus uniforme, mais le baromètre de la bonne humeur est resté au grand beau fixe. … 
 
UNE ORGANISATION 
 
Marc DEVINS, président de l’association LA SALICORNE, a mis sur pied la Frappadingue : une épreuve déjantée entre trail (course en milieu naturel) et parcours du combattant. Pour une fois, une épreuve sportive s’ouvre, non plus aux « spécialistes », mais à toute personne, avec toutefois un minimum de préparation, désireuse de s’engager dans une épreuve de dépassement de soi et au cours de laquelle l’entraide et la solidarité prennent le devant sur le chrono. 
40 « ateliers » (obstacles) répartis tout au long du parcours de 12km mettront à mal les organismes tant des femmes (23%) que des hommes. 
 
L’édition 2011, les athlètes, provenant de 77 départements et de 9 nations,  pour la plupart dans des déguisements loufoques, mais tellement à propos, transformeront rapidement le terrain très gras en un immense terrain de jeux. 
 
 Tous seront unanimes pour reconnaître la qualité d’organisation et le réel plaisir d’avoir participé à cette première et bien décidé à repartir dans une nouvelle édition, même plus dure. Il faut dire que du côté organisation on avait mis les petits plats dans les grands : traversée à la nage du fleuve, séries de montées et descentes infernales, passage de canaux aux parois verticales, ponts de singe, murs de ballots de paille, filets à grimper et à descendre, reptation sous barbelés, pieuvre électrique, passage dans des tubes, traversée de marais, murs de bois, toboggan aquatique… rien ne leur sera épargné…depuis Charles Quint la cité fortifiée de Montreuil n’avait subi un tel assaut ! 

La vision de l’événement 
 
De la presse spécialisée ou régionale, tous sont unanimes à dire que l’événement 
est unique Et n’a pas son pareil dans l’hexagone. Christophe VATIMEL de Brooks allant à écrire : «  La Frappadingue est au patrimoine de la course française ce que le marathon de New-York est à celui des Etats-Unis, une épreuve légendaire. »  
Pour preuve,10 jours après l’épreuve la moitié des inscriptions 2012 sont déjà faites !  
 
2012  une naissance ! 
 
Une FRAPPADINGUE, aussi dans le Sud Ouest : le 1 er  avril 2012 la BASK X’TREM verra le jour à Ciboure (64)

plus d'infos sur : Le site de la Frappadingue