Catalogue 2016

133094

recherche

Resultat-Triathlon-La-Baule-credit-C.Guiard-Crédit photo: C.Guiard - Triathlète mag
Finale du Grand Prix Lyonnaise des Eaux 2011 - Triathlon Audencia-La Baule - 17 et 18 septembre 2011

Le sacre de Poissy et Sartrouville 

Fait exceptionnel à la Baule, la pluie et le vent se sont invités pour la finale du Grand Prix Lyonnaise des Eaux. Mais la météo n'a pas entamé le moral des clubs de D1, bien décidés à en découdre pour cette ultime  étape.  Au  final,  deux  courses  de  haut  niveau  au  cours  desquelles  les  triathlètes  ont  donné  le meilleur d'eux-mêmes, au service de leurs clubs. Sont sortis vainqueurs de ce combat les filles de Poissy et  les  hommes  de  Sartrouville  emmenés  par  les  numéros  1  et  2  mondiaux  :  Alistair  et  Jonathan Brownlee. 

La victoire de Poissy Triathlon consacre l'esprit d'équipe A  15h30,  les  femmes  s’élancent  dans  une  mer  agitée.  Dès  les  premiers mètres, un groupe de 5 se place aux avant-postes. A la sortie d’eau Jessica Harrison, Mélanie Annaheim et Svenja Balzen sont en tête. Le trio s’élance à vélo, créant rapidement l’écart sur un premier groupe de chasse composé de sept triathlètes. Ces poursuivantes sont rejointes dans le dernier tour vélo par une quinzaine de filles. Dans la dernière boucle, Mélanie Annaheim lâche la prise, laissant Harrison et Balzen en tête avec 47 secondes d’avance. En course  à  pied,  Harrison  et  Balzen  conservent  leur  avantage  jusqu’aux  500 derniers  mètres,  moment  choisi  par  la  Castelroussine  pour  porter  une accélération qui laisse sans réaction Jessica Harrison. L'Allemande remporte sa première victoire sur le Grand Prix Lyonnaise des Eaux. Jessica Harrison garde la 2e place malgré le beau finish de  la pensionnaire du TCG Parthenay 79 Felicity Abram. 

Jessica Harrison, Poissy Triathlon termine la saison 2011 sur une note positive :  « Je  suis  contente  que  ma  forme  et  mon  agressivité  soient revenues.   J’ai   retrouvé   mon   niveau,   c’est   un   soulagement.   J’espère concrétiser   la   semaine   prochaine   sur   les   Championnats   de   France

Individuels. » La  belle  homogénéité  des  Pisciacaises  leur  permet  de  remporter  l'étape

devant le Tri Club Châteauroux 36 et St Raphaël Triathlon. Pour  Gérald  Fortuit,  président  du  TCC  36 :  «  Cette  troisième  place  sur l'étape  prouve  que  notre  équipe  a  un  réel  potentiel.  Quand  nous  avons l’effectif au complet, nous sommes aux avant-postes. A côté de cela, le bilan de la saison est mitigé car nous avons eu des difficultés à réunir les filles à cause  du  calendrier  international.  Cela  nous  a  conduit  au  finir  au  pied  du podium final.»

Au  final,  Poissy  Triathlon  est  sacré  Champion  de  France  des  D1  devant Charleville Tri Ardennes et le TCG Parthenay 79. Pour Boris Gros, Coach de Poissy Triathlon : « Le bilan de la saison est très positif. Nous n’étions pas forcément rassurés du fait de l’absence de nos internationales (Carole Péon et Erin Densham, blessées). Pourtant, malgré la moitié de notre effectif, nous parvenons à assurer. La relève est là. Ce titre est  vraiment  celui  d’un  collectif  où  chacune  a  pris  part  à  la  victoire.  Nous

sommes très fiers. »

Delphine Py Billot, Charleville Tri Ardennes fait le bilan de cette saison : « Nous  terminons  sur  la  deuxième  marche  du  podium,  c’est  inespéré  et super positif. Nous avons fait une très belle saison et surtout nous avons su créer une véritable équipe où toutes les individualités ont pu s’exprimer. Au

final,  toutes  les  nouvelles  recrues  sont  contentes  de  nous  avoir  rejoint  en 2011. C’est ce qui a fait notre force ».

Le grand Chelem de Sartrouville  A 17h30, les hommes entament la phase finale du Grand Prix Lyonnaise des Eaux. Les triathlètes nagent en formation compacte, emmenés par un Raoul Shaw qui s’élance en tête sur le vélo. Il  est  repris  peu  avant  la  fin  du  premier  tour  par  un  groupe  de  17, comprenant notamment les frères Brownlee, Le Corre, Royle, Petzold, Shaw,  Allen, Luis, Fabian, Hauss, Casadei… Ne figurent pas dans le peloton de tête, Justus et Clarke pour le Lagardère, Gomez pour l’EC Sartrouville, Billard et Moulai (Poissy) qui sont relégués à 25 secondes des leaders. Les Brownlee pénètrent en premier dans l'aire de transition. Pas très rapides au change,

ils permettent à Vincent Luis de s'élancer en tête sur la course à pied. Ce dernier se fait rapidement reprendre par les hommes en vert et le français David Hauss. Le quatuor fait la course en tête sans pour autant creuser de réel écart avec leurs poursuivants. Dans le dernier tour, les frères Brownlee accélèrent. Si Vincent Luis perd le contact, David Hauss ne lâche rien de son côté.  Il  tente  même  à  tour  de  s'échapper.  En  vain.  L'ultime  accélération d'Alistair Brownlee permet au club de réaliser le Grand Chelem. Le champion du monde file vers la victoire devant son frère Jonathan. 

L’EC  Sartrouville  remporte  cette  dernière  étape.  La  formation  francilienne devance le Lagardère Paris Racing et St Raphaël. Auteur du grand chelem, la green team est sacrée championne de France devant Poissy Triathlon et les Sables Vendée. 

Pour  Denis  Veron,  coach  de  Sartrouville,  la  victoire  est  belle :  « C’est notre troisième titre consécutif, on s’y attendait mais nous sommes tout de même très fiers, c’est une belle saison ! »

Jonathan Brownlee conclut :« Le Grand Prix, c’est fantastique. J’aime l’équipe, la course d’équipe et son esprit. Ce sont des courses tactiques, sans oublier le spectacle. Je prends beaucoup de plaisir à être sur ce circuit. » 

Hervé Delaunay, coach des Sables Vendée finit également la saison sur une note positive :   C’est une super saison. Ce podium est historique, c’était notre  objectif  de  l’année  et  nous  l’avons  atteint.  Il  y  avait  beaucoup  de concurrence et nous avons réussi à nous maintenir malgré l’absence de nos Internationaux. Je tiens  d’ailleurs à remercier Toumy Degham qui, par son travail, nous a bien aidés pour accéder au podium. »

En bas de tableau, trois clubs masculins descendent en seconde division : TOC Cesson, St Amand Dun Tri et Tri Besançon.

Les français face à leurs rivaux britanniques.

Vincent Luis, Ste Geneviève Tri : « J’ai bien couru, j’étais dans leur pas mais les accélérations ont été difficiles à suivre.  Je  dois  encore  progresser  mais  je  me  rapproche  de  leur  niveau.  Maintenant  je  vais  me  consacrer  à  ma préparation, cet hiver sera studieux... Avec un bon entraînement, je pense pouvoir rivaliser avec les Brownlee l’an prochain. Je suis super motivé !! »

David Hauss :« A pied j’y ai vraiment cru, j’étais vraiment facile sur la première partie, j’ai essayé de prendre mes responsabilités  face  au  grand  retour  des  Brownlee.  Ils  se  sont  calés  derrière  moi  et  malheureusement  sur  les derniers  mètres  ils  sont  repassés  devant…  c’est  un  peu  rageant,  j’y  étais  presque !  mais  petit  à  petit  je  me rapproche… c’est pour l’année prochaine (sourire) (...) Les Brownlee sont vraiment les plus forts, pour l’instant ils sont devant, et nous derrière on a dû mal à suivre… mais on travaille dur pour combler l’écart, ça portera ses fruits un jour ou l’autre. Le niveau a considérablement augmenté ces deux dernières années car la suprématie des frères Brownlee pousse tout le monde vers le haut. C’est certainement super pour le spectacle, si ça peut amener des

autres partenaires, que les gens s’intéressent au triathlon…je crois que c’est vraiment bien d’avoir des icônes, ça marque les esprits ». 

Podium Final 

Hommes

1.   E C SARTROUVILLE (100 points)

2.   POISSY TRI (79 points)

3.   LES SABLES VENDEE TRI (73 points)    

Femmes

1.   POISSY TRI (69 points)

2.   CHARLEVILLE TRI ARDENNES (60 points)

3.   TCG 79 PARTHENAY (48 points)

Tous les résultats du Triathlon de La Baule sur www.triathlon-audencialabaule.com