Catalogue 2016

133094

recherche

Résultats Tor des GéantsUn Nouveau défi hors norme au cœur des 5 géants des Alpes !

L'un des sommets de l'ENDURANCE - TRAIL au MONDE

330 km et 24 000 mètres de dénivelé positif

Le long des Hautes Routes de la Vallée d'Aoste

2ème édition du 11 au 18 septembre 2011
Courmayeur, ITALIE

 

 
Jules-Henri Gabioud est heureux. Arrivé, mercredi 14 à Courmayeur à 17h58, il a reçu les acclamations du public et la couronne de vainqueur. Après 79h58mn de course et la disqualification de Marco Gazzola*, le jeune Suisse a déclaré à l'arrivée : « Je pense à cette course depuis, le Grand Raid de la Réunion où Christophe Le Saux m'en a parlé. Je me suis beaucoup entrainé pour cela. Je n'ai jamais visé la victoire mais j'avais vraiment la motivation de faire la boucle. Pour moi, c'est cela le principal, courir pour le plaisir, dans un endroit magnifique comme la Vallée d'Aoste et passer la ligne d'arrivée. Le classement en fait compte peu. Ma plus belle émotion durant cette course a été le passage du col de Malatra, on est presque à l'arrivée et le paysage prend les tripes ». Faisant une course très régulière, gérant les temps de repos et ses ravitaillements, il n'affichait pas, après 3 jours et 3 nuits de course, une fatigue extrême !

Christophe Le Saux, longtemps en tête, arrive deuxième à 22h09, après 84h09mn de course. Il a longtemps mené la course mais, victime d'épuisement dans la dernière nuit, il a laissé échapper la victoire. Ralenti par la fatigue sur les derniers kilomètres et les traits tirés, il confirme : « C'est une course très dure, avec des paysages splendides et un accueil toujours chaleureux et convivial. J'ai fait de nombreuses courses dans le monde entier, longues et difficiles, pour moi, c'est la plus dure du monde et l'une des plus belles ! »

Sur ces longues distances, les rebondissements sont nombreux. La troisième place, elle aussi très convoitée, confirme une édition pleines de surprises. On attendait le chamoniard Stéphane Couleaud, mais à moins de 11,90 km, au refuge Bonatti, il a été victime d'une hypothermie. A ce même moment, Pablo Criado Toca (ESP) qui est alors 4ème mais aussi et surtout pompier de métier, lui donne les premiers secours : « Je voulais rester avec Stéphane jusqu'à l'arrivée des secours, mais il faisait vraiment très froid avec un vent glacial. Mes vêtements étaient mouillés, je me refroidissais et les secours devaient arriver, j'ai décidé de repartir ». Pablo est arrivé troisième ce jeudi matin à 3h43.

Anne Marie Gross, n'a pas failli et a réalisé un véritable exploit. Durant toute la course, loin devant ses poursuivantes, - 11 heures d'avance au pointage de Bosses - elle a parfaitement su gérer son avance. Malgré des problèmes gastriques à Gressoney, elle s'est offert le luxe de caracoler, tout au long de la course, dans les dix premiers au général ! Et de finir 4ème au classement scratch. En arrivant à l'aube ce jeudi matin, Anne-Marie enrichit son palmarès d'une deuxième victoire au Tor des Géants® comptant 10 mn de plus qu'en 2010 !

A 9h00, jeudi matin, la direction de course annonce 150 abandons sur les 473 coureurs ayant pris le départ. 35 se sont arrêtés entre les bases de Courmayeur et de Valgrisenche, 50 entre Valgrisenche et Cogne, 26 entre Cogne et Donnas et 28 entre Donnas et Gressoney. 11 personnes ont abandonné après Gressoney.

Le grand ciel bleu et la chaleur accompagnent les nombreux coureurs encore sur le parcours. 150 trailers sont entre Gressoney et Valtournenche et 131 foncent vers Courmayeur ! L'arrivée des derniers coureurs est prévue samedi 17 septembre à 16h.

Tous les coureurs arrivés le confirment, les paysages des montagnes de la Vallée d'Aoste sont exceptionnels et cette course hors norme véhicule des valeurs de solidarité, de respect et d'effort très fortes.  Ils remercient déjà les 1 200 bénévoles encore sur le terrain jusqu'à samedi !

 

 

Classement

 

Jules-Henri Gabioud, 1er en 79:58':26''

Retenez son nom, on risque d'entendre parler de ce jeune champion dans les prochaines années. Ce suisse de 24ans, originaire de La Fouly, a déjà tout d'un grand ! En 2011, il remporte le GR73, le Trail du Gypaète, le Trail des Allobroges et le Grand Trail Valdigne (55km). En août dernier, il a fini 10ème de la CCC®.

Christophe Le Saux, 2ème en 84:09':46''

Le français a brillé cette saison dans le monde du trail international. Cet infirmier de 38 ans s'est affiché vainqueur des grands trails de la planète : The Track Outback Race, le Guyane'Trail, la Guada Run et la Cordillera Huayhuash Trail. En août dernier, il se classe 5ème de la CCC®. Amoureux de la forêt amazonienne il est surnommé "le jaguar de Guyane" et s'est mué en organisateur du Guyane'Trail, un raid de 200km en 7 étapes. 

Pablo Criado Toca, 3ème en 89:43':07''

L'Espagnol a été finisher de The North Face® Ultra Trail du Mont-Blanc® en 2009 en se classant 66ème, 2ème du Tour de l'Oisans et des Ecrins en 2011 en 35h16mn (180 km et 12 000 m dénivelé).

Anne-Marie Gross, 4ème en 91:28':21''

L'italienne de 41 ans, sœur ainée d' Ulrich Gross, détient déjà un beau palmarès :
4ème Kaewendellauf - 52 km
4ème World Championship 24h
1ere 24h Di Torino
7ème 24h Soochow/Taipei
1ere Italian Championship 24h
1ere 24h Studen 2009
2ème World Championship 100 km

 

Rappel :

* Marco Gazzola (SUI) a passé le premier la ligne d'arrivée à 12h58 ce mercredi 14 septembre, à Courmayeur après 74h58mn de course.

Le dernier point de contrôle pour Marco a été relevé au refuge Bonatti à 12h06. Le dernier point de passage prévu et obligatoire est au refuge Bertone où il n'a pas été contrôlé et enregistré sur ce dernier passage de course.

Du refuge Bonatti à Courmayeur il y a 11,90 km et 809 m de dénivelé. Le temps réalisé par le coureur de 52 minutes est un temps improbable.

Pour toutes ces raisons, le comité de course a pris la décision de disqualifier Marco Gazzola.

« Euphorique et fatigué, j'ai fait l'erreur de prendre le mauvais chemin. Je suis le premier désolé de cette faute et je comprends cette juste décision » à déclaré le suisse.