Catalogue 2016

133094

recherche

Grand-raid

Crédit Photo : Olivier Degoulange

Formule originale, Samedi 25 Juin, sur le Grand Raid Nord Pas de Calais. Pour la quatrième étape, l’organisation a accepté que des équipes de raiders « du dimanche » de la Région Nord viennent disputer la victoire aux meilleures équipes du monde parties mercredi dernier de Calais. C’est un  peu comme si une  des dernières étapes du Tour de France était ouverte à des amateurs.

47 équipes ont relevé le challenge ; des équipes de deux, ce qui représente un avantage par rapport aux équipes de quatre, dont une femme, de la catégorie élite.

La confrontation s’est déroulée dans la région de Saint-Amand les Eaux, près de Lille, par une météo beaucoup moins favorable que sur le reste de la France. Les disciplines imposées comportaient de la course d’orientation, du VTT,  du bike and run et du kayak, sur pas moins de 82 kilomètres 500.  

Fraîches et très motivées, plusieurs équipes de challengers ont réussi à prendre la tête de la course sur les 13 premiers kilomètres de trail. L’une d’entr’elles a même pu se maintenir devant pendant une vingtaine de kilomètres, jusqu’à la fin de la section kayak. Mais l’endurance, l’organisation, la puissance des élites mondiales se sont imposées ensuite et la hiérarchie sportive a été respectée.

La formule est intéressante et plébiscitée par le nombre de participants.  Elle encourage clairement, par l’exemple, les jeunes amateurs à persévérer et à progresser dans la voie des raids multisports de nature.

La cinquième et dernière journée de course sur le Grand Raid, Dimanche 26 Juin, disputée autour de Lille, a été extrêmement serrée et tendue. Les équipes sont restées au coude à coude pendant toute la série d’épreuves de cette étape : course d’orientation, VTT, bike and run et kayak.

La première place au classement générale était, certes, quasiment acquise pour l’équipe franco-suédoise Thule Adventure team, mais elle voulait aussi remporter la dernière étape. Et puis, derrière, tout n’était pas joué pour les deuxième et troisième places.

Finalement, après un dernier « sprint » de… 3 heures, le classement n’a pas bougé. Les deuxièmes sont les néo-zélandais de Wilsa AFG qui couraient avec le français Sébastien Sxay, vainqueur l’an dernier mais qui relevait d’une opération au pied et qui n’avait pas encore retrouvé son niveau.

Les troisièmes sont les champions du monde en titre, l’équipe Bufff Thermocool. Quatrième, la meilleure équipe du nord de la France, Cap Opale, et cinquième les ukrainiens de OS Direct.

Pendant  que se disputait  la fin de la course des élites ;  sur le site d’arrivée, à Villeneuve d’Ascq, se déroulait une épreuve « Family » , une course ouverte aux familles, pour démontrer à quel point le Raid Multisports est une activité adaptée à tous les niveaux et qui permet une pratique des sports qui apporte de beaux échanges. Les enfants sont souvent très demandeurs d’aventures et d’activités avec leurs parents. Ils étaient d’autant plus comblés qu’ils ont côtoyé les stars de  la discipline.

Plus d'infos sur : www.legrandraid.org