Catalogue 2016

133094

recherche

Meeting-Areva-2011_V6Heureux hasard du calendrier. Deux des athlètes français les plus attendus de la saison, Christophe Lemaître et Renaud Lavillenie, ont créé l’évènement quelques heures seulement avant que le compte-à-rebours du MEETING AREVA 2011 affiche J – 1 mois.

Le premier en s’offrant un nouveau record de France du 100 m, en 9’’96, au Meeting de Montreuil. Le second en réalisant, lors de la même compétition, la meilleure performance mondiale de l’année à la perche, avec un saut à 5,83 m. Une double performance que Laurent Boquillet, le directeur de la réunion du Stade de France, huitième étape de la Samsung Diamond League 2011, a accueillie comme un signe. Et la certitude que « l’athlétisme allait désormais faire l’actualité. »

A un mois jour pour jour de l’évènement, les indicateurs se sont mis au vert. Plus de 15 000 billets ont déjà été vendus, soit nettement plus que l’an passé à pareille époque. Un premier résultat qui laisse espérer aux organisateurs une affluence proche de 50 000 spectateurs. « Les gens achètent désormais beaucoup au dernier moment, explique Xavier Bersot, Directeur administratif et financier. La date du 8 juillet nous est plus favorable que l’an dernier, puisque située avant le grand départ du 14 juillet. »

Le plateau promet lui aussi une belle soirée d’athlétisme. Usain Bolt, présent ces deux dernières années, constituera une nouvelle fois l’attraction du MEETING AREVA.

# Il disputera le 200 m, la dernière épreuve du programme (21 h 46), face à Christophe Lemaître, à son compatriote Yohan Blake et, sous réserve, à celle d’un autre Jamaïcain, le jeune Nickel Ashmeade (19’’95 cette saison).

# Le 110 m haies, un autre temps fort de la réunion, mettra aux prises l’Américain David Oliver, vainqueur l’an passé avec 12’’89 (record des Etats-Unis), et le Cubain Dayron Robles, recordman du monde avec 12’’87.

# L’Américain Jeremy Wariner, invaincu sur la piste du Stade de France, devrait se présenter en favori du 400 m, contre le Belge Jonathan Borlée, le Sud-Africain L.J. Van Zyl, numéro un mondial de la saison au 400 m haies, et sous réserve de confirmation, un autre Sud-Africain, Oscar Pistorius, la star de l’athlétisme handisport.

# Au 1500 m, le duel entre le Marocain Amine Laalou (3’29’’53 l’an passé) et le champion olympique en titre, le Kenyan Asbel Kiprop, pourrait affoler le chrono.

# Avec la présence au départ des deux Kenyans Paul Koech et Ezekiel Kemboi, le rythme ne devrait pas ralentir sur 3000 m steeple, une épreuve où les organisateurs négocient encore avec les deux Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Bouabdellah Tahri.

# Les meilleurs seront également au rendez-vous dans les concours. L’Américain Jesse Williams (2,34 m en début de saison) et le Russe Ivan Ukhov en hauteur. Le Panaméen Irving Saladino et l’Américain Dwight Phillips en longueur, une discipline où le public pourrait également avoir la chance de voir le Français Teddy Tamgho, numéro un mondial de la saison au triple saut.

# A la perche, Renaud Lavillenie sautera presque dans son jardin, face aux meilleurs Français (Romain Mesnil, Damiel Dossevi, Jérôme Clavier) et à l’Allemand Malte Mohr (5,81m cette saison).

Même abondance dans les épreuves féminines.

# Veronica Campbell-Brown affrontera sa compatriote Kerron Stewart et la Française Myriam Soumaré au 100 m.

# Caster Semenya, la championne du monde du 800 m, fera ses débuts parisiens face à l’Anglaise Jennifer Meadows, la Kenyane Janeth Jepkosgei et la Française Hind Dehiba.

# L’Américaine Lashinda Demus, en tête du bilan mondial du 400 m haies (53’’31), défiera la championne olympique, la Jamaïcaine Melaine Walker.

# Au poids, la Biélorusse Nadzeya Ostapchuk cherchera à confirmer un début de saison marqué par un lancer à 20,59 m.

# Enfin, le concours du javelot pourrait permettre à la Tchèque Barbora Spotakova, la championne olympique, de confirmer un prometteur début d’année.

Pour l’occasion, le MEETING AREVA 2011 inaugurera une nouvelle piste, un revêtement Mondo identique à celui du stade olympique de Pékin, et une sono plus adaptée aux besoins de l’athlétisme et de son public. Quant à l’animation, résolument très « sportive », elle réservera une surprise en toute fin de programme. Un indice : Usain Bolt en sera la vedette.

3 questions à... Christophe LEMAITRE 

Christophe, quels enseignements avez-vous tirés de votre record de France du 100 m en 9’’96 ?

Je ne m’attendais pas à courir aussi vite, surtout dans les conditions climatiques du meeting de Montreuil (14° au moment du 100 m). Je peux donc en conclure que j’ai progressé par rapport à l’an passé. Au Meeting AREVA 2010, j’étais resté assez loin de Yohan Blake (9’’95 contre 10’’09). Là, je suis seulement à 1/100ème. Je suis plus puissant et plus technique. Mais je dois encore travailler ma fin de course, rechercher la fréquence plus que l’amplitude.

Comment se présente la suite de votre saison ?

Je vais courir à Stockholm, en Coupe d’Europe (18-19 juin), sans doute sur 100, 200 m et en relais, puis à Lausanne (30 juin), au Meeting AREVA au Stade de France (8 juillet), à Monaco (22 juillet), puis aux championnats de France (28 au 30 juillet). Je retournerai alors à Aix-les-Bains pour m’entraîner en vue des championnats du monde à Daegu.

Un mot sur votre duel avec Usain Bolt sur 200 m au Meeting AREVA…

Il m’a battu à Rome sur 100 m, le mois dernier (9’’91 contre 10’’00), mais cette sortie en Diamond League a été pour moi comme une illumination. Me retrouver aussi près de lui et de Powell et aller aussi vite, dès le mois de mai, m’a convaincu que j’avais franchi un cap. J’attends avec impatience de le retrouver sur 200 m au Stade de France.

3 questions à... Renaud LAVILLENIE  

Renaud, dans quel état abordez-vous la saison estivale ?

Ma saison en salle a été tellement réussie que j’aborde l’été avec beaucoup de confiance et de sérénité. L’hiver dernier, j’ai atteint tous mes objectifs : le titre européen à Bercy, un saut à 6,03 m et de belles victoires. Du coup, je ressens moins de pression, je suis plus cool.

Vous vous êtes attaqué au record du monde en salle de Sergueï Bubka (6,15 m), après votre victoire à Bercy en mars dernier. Vous y pensez, à ce record ?

Oui. Avant les championnats d’Europe à Bercy, je ne m’y étais jamais réellement attaqué. A Bercy, j’ai pu voir que je ne l’avais pas encore dans les jambes, mais que je n’en étais pas trop loin. En salle, j’ai encore 12 centimètres à gagner. C’est beaucoup et peu à la fois. En continuant ma progression, je peux sérieusement y songer.

Steve Hooker pourrait finalement prendre part au Meeting AREVA. C’est une bonne surprise ?

Oui. J’aime le rencontrer, car sa présence me pousse à aller haut. Steve Hooker dans le concours, c’est la certitude d’une belle bagarre à des hauteurs intéressantes. Nos confrontations ont souvent été passionnantes. Mais l’Australien n’est pas mon seul adversaire. L’Allemand Malte Mohr (5,82 m cette saison), annoncé le 8 juillet au Stade de France, est lui aussi très dangereux. Il progresse et gagne en régularité.

La billetterie :
1- Sur Stadefrance.com
2- Dans les réseaux et points de ventes habituels (Fnac - Carrefour - Auchan - Virgin - E.Leclerc - Géant)
3- Par téléphone au 0892 700 900 (0.34 euro/min)  

Les tarifs :
Catégorie Arrivée : 65 €
Catégorie 1 : 40 €
Catégorie 2 : 20 €

Plus d'informations sur www.meetingareva.com