Catalogue 2016

133094

recherche

Nicolas-LUXEMBOURG-Crédit Photo: Nicolas LUXEMBOURG
Il est des épreuves ou on prend plaisir à participer tant l’accueil y est formidable ; les épreuves du TGL et du TGXL organisées par le club du CAVAL PERTUIS en font partie. Et ce n’est pas un hasard, si le Trail du Grand Luberon affichait complet.

Au départ de Cabrières d’Aigues, Claude LOPEZ et son équipe nous proposent depuis 6 ans une épreuve sur le massif du Grand Luberon. Depuis  2010, une épreuve longue distance y est organisée.

6 ° manche du Challenge des Trails de Provence, cette année, sur l’épreuve phare de 40 km et 2200 mètres de dénivelé positif, les meilleurs coureurs provençaux s’étaient donné rendez-vous et allaient affronter la canicule qui a sévi  en ce dimanche  22 Mai 2011. Si Michel ROUX (en délicatesse avec ses ischios), un transfuge du cyclisme régional s’était fait connaître en 2010, Bruno MESTRE (Château-Arnoux), également un des tout meilleurs régionaux en cyclo-sportive et en VTT, allait mettre le feu aux poudres.

Si Raphael GRISEL (CRABE/Pelissanne) et Emmanuel DENIS (GAP TRAIL NATURE) essayaient de rester au contact, Stéphan MARCZYK (RUNNING EVASION –Martigues) et Nicolas Luxembourg (Team Endurance Shop) adoptaient une course bien plus prudente qui permettait aux compères de revenir progressivement sur les hommes de tête et notamment sur Bruno MESTRE qui craquait sur la fin de parcours. Nicolas Luxembourg, qu’on aimerait voir plus souvent sur le challenge, profitait des derniers kilomètres pour terminer en 3h46 après avoir distancé Stéphan MARCZYK, qui conforte sa première place sur le challenge. Derrière Bruno MESTRE, Raphael GRISEL et Emmanuel DENIS complètent le top 5.

Chez les féminines, on attendait une nouvelle empoignade avec le podium du Trail Sainte Victoire à nouveau réuni. Irina MALEJONOCK (VALBELLE-04) confirme en 4h13 (et 10° au scratch !), devant Sandra MARTIN (Team AltecSport) et Hélène HAEGEL(Team Endurance Shop) qui inversent leurs places sur le podium.

Sur l ‘épreuve courte (25 km et 1500 mètres de nivelé positif) qui comptait également pour le challenge en barème T2 ; après Jean-Sébastien DAVIET sur le TGXL, la victoire d’Arnaud EVEILLARD (Mantes la jolie-78) tend à démontrer que les parisiens aiment la Provence.  Chez les féminines, Minh-Chau CHU QUANG (Marseille Trail Club), toujours à l’aise sur les distances moyennes l’emporte, comme à MIMET.

Le classement du challenge devrait connaître quelques bouleversements, plus d’informations très prochainement sur le site www.trailsdeprovence.fr