Catalogue 2016

133094

recherche

Bretagne-Ultra-Trail-Texte: Robert GOIN -  Photo: Christophe FALIGON www.yanoo.net
BUT victorieux pour Christophe Malardé et David Pasquio

Le Bretagne Ultra Trail et ses initiales B.U.T. permettent des jeux de mots faciles pour évoquer ses vainqueurs : Christophe Malardé et David Pasquio ont marqué de leur empreinte le BUT, BUT victorieux pour Christophe Malardé et David Pasquio, BUT atteint pour Christophe Malardé et David Pasquio…

Cet ultra trail de 64 et 120 kilomètres s’est disputé le 14 mai entre Quelven ou Plouay et la plage du Pouldu. Christophe Malardé était le favori du 120 kilomètres. Un statut qu’il a parfaitement assumé en réussissant en prime son objectif de courir à une moyenne de 11 kilomètres à l’heure et de battre le record de plus d’une heure. « Je suis parti devant avec Erwann Le Nadant et on a couru ensemble pendant deux heures avant que je le distance progressivement.

Au kilomètre 56, j’avais environ 20 minutes d’avance et j’ai eu la chance d’arriver à Plouay deux minutes après le départ du 64 kilomètres. J’ai pu remonter l’ensemble du peloton et évoluer avec le groupe de tête. Je n’avais jamais encore couru au-delà de 80 kilomètres et 7 heures de course. Une bonne expérience pour l’avenir. Mon avance m’a permis de choisir mon rythme dans les dernières heures de la course. Ce ne sera pas toujours le cas et j’ai encore du travail à faire si je veux bien figurer à la C.C.C. J’ai une amicale pensée pour toutes mes compagnes et compagnons d’aventure sur ce 64 et 120 kilomètres. J’aurais bien aimé en saluer le maximum à l’arrivée mais j’ai eu un gros coup de fatigue après la course et des problèmes digestifs. » Thierry Dehais, et Erwann Le Nadant complètent le podium.

David Pasquio, son copain d’entrainement, titulaire comme lui du team Salomon, n’était pas du tout favori. Engagé sur le 64 kilomètres et encore fragilisé suite à une blessure, il avait pour seule ambition d’arriver au bout et de reprendre contact avec la compétition. Victime d’un coup de chaud à Quimperlé, Il s'est forcé à manger un gel, pour que cela reparte. Il a souffert de crampes, a serré les dents pour finalement terminer premier ex-æquo avec le Rennais Loïc Coantin. Laporte Vivien est troisième. « Après un arrêt forcé de huit semaines j’ai effectué une timide rentrée le 2 mai sur un 28 kilomètres avec une neuvième place à la clé, constate David Pasquio. Sur le B.U.T je ne cherchais pas la victoire. J’ai couru au train et connu des passages difficiles. Retrouver les copains, le plaisir de courir sur 64 kilomètres : que du bonheur ! Je suis remotivé à fond. Mon prochain gros objectif est le trail de Guerlédan. Je vais le préparer en famille, à la montagne. »

Belle performance de Gwenaëlle Guillou qui devance Françoise Nicol et Sylvie Panaget.

Les résultats

64 km

Dames : 1 Guillou Gwenaëlle, les Foulées Nature, Guengat, 07:27:09.65. 2 Le Nicol Francoise, Camors, 07:39:49.14. 3 Panaget Sylvie, Nouvoitou, 08:26:27.39.

Hommes : 1 ex Pasquio David, team Salomon, Le Pouldu, 05:54:12.68 et Coantin Loïc, Endurance Shop Rennes- Atlas, 05:54:12.68. 3 Laporte Vivien, Allonnes Arnage Athlétisme, 06:12:02.07. 4 Gonnord Samuel, Raid Aventure Pays de Vie, 06:14:42.37. 5 Lebrun Vincent, team Montrail, 06:17:07.76

Dames : 1 Guillou Gwénaëlle, les Foulées Nature, Guengat, 07:27:09.65. 2 Le Nicol Francoise, Camors, 07:39:49.14. 3 Panaget Sylvie, Nouvoitou, 08:26:27.39.

120 km

1 Malardé Christophe, team Salomon, Inguinel, 11:25:52. 2 Dehais Thierry, team Nissan Saint-Brieuc, 13:35:35. 3 Le Nadant Erwann, Pompier de Lorient, 13:45:11. 4 Racine Gérard, Rennes, 14:08:22. 5 Guilloux Eric, Ploubezre, 14:30:34.