Catalogue 2016

133094

recherche

Source: Organisation
Toutes les couleurs des Citadelles

Après la neige en 2008, la pluie en 2009, les quatre saisons en 2010, le soleil est enfin revenu sur cette magnifique édition du Trail des Citadelles. Si la semaine précédente fut estivale et parfaite pour le balisage, le samedi très pluvieux suffit à apprêter les sentiers pour l'arrivée des 1300 trailers attendus. Ce chiffre pourrait bien sûr être bien plus important, mais d'une part les contraintes de Natura 2000 l'empêchent et puis surtout, autant les coureurs que les organisateurs sont heureux de se retrouver en petit comité pour cette fête du trail, chaleureuse et à taille humaine.

C'est donc sous un ciel étoilé qu'à 6h du matin près de 300 coureurs s'élançaient sur le 73km. Grand favori de l'épreuve, Thomas Saint Girons déjà second en 2010, voyait peu à peu l'écart se creuser avec Iker Karrera Aranburu parti devant. Ce coureur espagnol, encore inconnu en France et qui n'avait confirmé sa participation que trois jours avant la course, s'avérait être un coureur redoutable. Il devançait toutes les estimations de temps de passage, basées pourtant sur la course de Thomas Lorblanchet en 2010. Mais un terrain beaucoup plus praticable ainsi qu'un tracé légèrement différent ne permettent  pas d'établir de réelles comparaisons. Ils auront certainement tous deux l'occasion de se départager  autour du Mont Blanc fin août. En attendant, le basque avalait le parcours à une vitesse folle et arrivait en vainqueur à Lavelanet, après seulement 6h25 de course. Un grand coureur se révélait à nous, un talent dont on reparlera certainement bientôt. Thomas Saint Girons arrivait un peu plus tard, heureux une nouvelle fois d'avoir parcouru les Citadelles et tout à fait conscient que le basque était absolument intouchable. Puis c'est Sébastien Buffard qui complétait le podium, avec une nouvelle troisième place,  après celle obtenue sur le Grand Raid des Pyrénées.

Chez les filles, c'est sur un scénario différent que la victoire allait aussi revenir à l'Espagne : Sonia Semmad et Olga Mankó allaient effectuer plus de 25km ensemble, dans une entente parfaite, avant que Sonia ne se blesse. Arrêtée quelques instants pour se soigner, elle devait encourager Olga à poursuivre, alors que celle-ci voulait l'attendre. Un état d'esprit admirable. Olga Mankó se dirigeait donc vers une victoire en solitaire, tandis que Sonia, ralentie, parvenait à conserver une avance suffisante sur sa poursuivante et néanmoins amie, Géraldine Leroy.

Cette édition fut donc une nouvelle fois internationale, avec huit coureurs venus d'Espagne intégrés au Top10 hommes et femmes. Nos voisins espagnols se plaisent sur les Citadelles et reviennent nombreux ,et c'est pour les coureurs français l'occasion de se confronter à des talents différents, loin des habituelles rencontres franco françaises.

Sur le 40km, ce sont deux habitués des victoires en terres ariégeoises qui allaient mettre tout le monde d'accord : Agnès Francastel s'imposait chez les filles alors  que Laurent Brossard remportait pour la première fois une course longue, avant de remonter sur le parcours pour  réaliser de superbes photos de coureurs. Passion quand tu  nous tiens…

Après sa superbe performance au marathon de Paris, Pierre Laurent Viguier s'imposait facilement sur le 20km, sous les yeux de Michel Rabat, quadruple vainqueur venu en spectateur. Dommage, la confrontation aurait là aussi été intéressante. De son côté, Cécile Claudel remportait la course des filles avec une large avance sur ses poursuivantes.

Avec des conditions bien plus favorables que lors des années précédentes, cette édition des Citadelles se révéla donc magnifique et les coureurs revenaient à Lavelanet enchantés par tous les paysages qu'ils avaient pu découvrir, des verts éclatants de la forêt de Bélesta aux belles murailles des châteaux de Montségur et Roquefixade, en passant par quelques descentes épiques sur des sentiers toujours boueux. Mais les ravitos copieux et les sourires des bénévoles étaient là pour les réconforter, et la joie était largement partagée entre des organisateurs satisfaits et des trailers heureux de leur aventure.

Plus d'infos, et les résultats du Trail des Citadelles 2011 sur www.trail-citadelles.com