Catalogue 2016

133094

recherche

resultats Ultra trail Angkor 2017473 trailers ont eu le privilège de fouler les temples millénaires de Siem Reap au Cambodge, de traverser jungle, rizières et prairies qui entourent le joyau d’Angkor. Un sacré décor  pour cet Ultra-trail d’Angkor. Décliné en 128km, 64km, 32km et 16km, il recèle bien des trésors.
 
Cette 2e édition de l’Ultra-trail d’Angkor a fait fort : 473 coureurs venus de 37 pays ont eu le privilège, unique au monde, de courir au cœur du site archéologique de Siem Reap, considéré comme le plus grand au monde et classé par l’Unesco. Une découverte inédite assortie d’une bonne dose d’exotisme que les concurrents ont goûté sur 128km (Ultra Trail d’Angkor), 64 km (Bayon Trail) 32km (Jungle Trail Angkor) ou 16 km (Temple Run Angkor).  
Orchestrée par l’organisation française SDPO, spécialiste des courses en Asie du Sud-Est, cette 2e saison marque une belle progression côté participation, avec un vif intérêt des coureurs français (40% des engagés). Ces chanceux ont eu le site d’Angkor rien que pour eux, au clair de lune. Un accès "VIP' ! Les tracés étaient inédits et comme promis, la magie a agi. « Nous avons remanié les parcours à 75% par rapport l’an dernier, gommé au maximum les portions sur route, cherché à bluffer les coureurs pour leur offrir plus de jungle, plus de temples, mais aussi des singles et des passages de gué dans les rizières. Cela a plu ! », commente Jean-Claude Le Cornec, organisateur en chef et "baliseur" hors pair.  


Antoine Guillon remporte le 128km

Ce sont les coureurs du 128km qui se sont lancés les premiers, le 20 janvier à 22h, depuis la Terrasse des Eléphants, au cœur du Temple Bayon. Parmi les 400 vestiges millénaires qui peuplent ce site, c’est l’un des temples les plus prestigieux. Rien que cet instant privilégié vaut le déplacement ! Mais il y aura une vingtaine d’autres, perdus dans la jungle, à découvrir chemin faisant…  
En tête de cortège, deux champions : Antoine Guillon et Christophe Le Saux, parrain de l’événement. C’est finalement Antoine qui sera le plus rapide, bouclant en 12h21’. (Encore un grand merci pour ce bel événement au cœur de ce site admirable. « J'ai pris beaucoup de plaisir à courir cet ultra et tout au long du séjour auprès d'une population très agréable ».  Christophe, dans le dur et victime de troubles gastriques, montera sur la 3e marche, heureux de cette « belle aventure ».
La première dame, Véronique Messina, française installée au Cambodge, est elle arrivée pile avant le coucher du soleil le lendemain, samedi. 19h52’ de course épique pour elle, rythmée par la rencontre de bluffes en pleine nuit, de serpents, de « dizaine de policiers lui proposant de grimper à moto », mais surtout, de précieux moments de contemplation : « que la campagne cambodgienne est belle, encore des souvenirs inoubliables » conclue l’aventurière.  

Au cœur de la jungle
Alors que le soleil rougit les cimes des temples, les participants du 64km s’élancent à leur tour au pied de la Terrasse des Éléphants à 5h. Le parcours 64 km fera « jungle » commune avec la deuxième partie du tracé du 128 km. Une immersion en pleine végétation, pimentée par des traversées de villages, où l’accueil des villageois a fait sensation. L'évènement est déjà considéré comme une fête locale ! C’est Yann Defond qui boucle le premier, tout étonné de sa victoire en 5h53’ « Je n'avais jamais participé à une course avec un champion du monde et deux ministres à l'arrivée ! Le parcours comprenait très peu d'asphalte, beaucoup de terre et un peu de boue, de sable, de cailloux, de pelouse, de diguettes, de rizières, de forêt, de passerelles, de ruisseaux, d'escaliers…’ Une belle palette de paysages pour les yeux, et une variété de sensations sous les semelles qui ont ravie aussi Elena Komova (japon) victorieuse chez les dames en 6h23’.
Concentré tropical aussi le bien nommé ‘Jungle Trail’ de 32km entre Phnom Bok et la Terrasse des Éléphants, final royal de toutes les épreuves. Il s’est lui gagné en 2h19’ par Ixel Vlad chez les hommes et Laurie Phai Pang chez les dames. La  nouvelle épreuve de 16 km inscrite au programme,  le Temple Run d’Angkor porte bien son nom. Les temples perdus dans la jungle, absent de tous touristes, noyés dans une végétation luxuriante, les pierres et racines géantes à enjamber ont pimenté l’épreuve pour la plus grande joie des participants. Le Nordic Walking d’Angkor a emprunté le même parcours que le Temple Run.

Des rythmes plutôt rapides pour tous ces champions mais c’est qu’ici le dénivelé n’atteint pas de sommet. Malgré tout, les qualificatifs pour l’UTMB sont bien mérités ! La principale difficulté, c’est la chaleur moite et peu coutumière pour les organismes fin janvier. Après une envolée à 38°C l’an dernier, cette fois, le mercure a plafonné entre 24 et 33°C. Plus « acceptable », d’autant que les horaires de départs, avancées, ont permis aux cortèges de garder de la fraîcheur pour profiter au maximum de cette aventure exotique unique.

Comme à son habitude et fidèle à ses engagements humanitaires, Jean Claude Le Cornec a remis plusieurs dons à trois ONG en présence de Vath Chamroeun, Secrétaire général du comité olympique Cambodgien. « SDPO a la volonté de pérenniser ses actions humanitaires et attache une importance à faire venir au devant des coureurs les enfants du Cambodge. Ce ne sont pas moins de 100 gamins qui ont participés à la grande marche humanitaire Mr Nez Rouge »

L’Ultra Trail d’Angkor a reçu le soutien de  VITTEL, CELLIER D'ASIE, DECATHLON, QUAD ADVENTURE, AQUARIUS, RUNNING Attitude, CAMBODGIA BEER, PUNCH POWER, le NATIONAL COMITE OLYMPIQUE CAMBODGIEN, LE RESTAURANT MALIS, BLUE MOBILITY, SALA BAÏ, le ministère du TOURISME CAMBODGIEN et le département du VAL D'OISE, riche d'un patrimoine historique qui s'associe à cet événement au côté de SDPO.

Résultats du 128 km
1H. Antoine Guillon 12h21’ (France)
1F. Véronique Messina 19h52’ (France)
 
Résultats du Bayon Trail d’Angkor - 64 km
1H. Yann Defond 5h53’ (France)
1F. Elena Komova 6h23’ (Japon)
 
Résultats du Temple Run d’Angkor - 32km
1H. Ixel Vlad 2h19’
1F. Laurie Phai Pang 2h58’
 
Résultats du Temple Run d’Angkor - 16km
1H. Bart Hoeksma 1h14’ (Netherland)
1F. Rebecca Kroeger 1h38’ (Etats Unis)

Résultats du Nordic Walking d’Angkor – 16 km
1H. Patrick Vigier 2h14’ (France)
1F. Luna Dana 2h23’