Catalogue 2016

133094

recherche

Crédit Photo: ©European Athletics

A un mois jour pour jour des championnats d’Europe en salle de Paris-Bercy, le paysage de l’athlétisme continental se dessine peu à peu. Certes, les principaux championnats n’ont pas encore eu lieu, programmés pour la plupart dans le courant du mois de février. Mais plusieurs des vedettes annoncées du rendez-vous parisien ont profité des premiers meetings de l’hiver pour prendre position en tête des bilans et afficher leurs ambitions. Un début de saison hivernale également marqué par la découverte d’une poignée de nouveaux visages, peu connus mais prêts à bousculer la hiérarchie. Etat des lieux et des forces.

Hommes

Lavillenie-Sprint – Christophe Lemaître, le triple champion d’Europe 2010, vient de rentrer d’un stage d’entraînement à Miami, en Floride. Dans l’attente de sa rentrée, prévue samedi 5 février à Stuttgart, la hiérarchie peine à se dessiner. A noter la présence sur 60 m, parmi le trio de tête des leaders européens actuels, du jeune Français Jimmy Vicaut, 19 ans, auteur d’un chrono de 6’’66. Leslie Djhone, le n°1 français du tour de piste, s’est installé en tête de liste du 400 m dès sa première (et unique) sortie en compétition, grâce à un temps de 46’’24 le 29 janvier au Luxembourg. Un chrono qui le place au deuxième rang mondial, à 1/100ème du Nigérian Amaechi Morton.

Demi-fond – Mehdi Baala, favori pour le titre européen du 1500 m, effectuera sa rentrée aujourd’hui sur 1000m à Mondeville avant de prendre part à son premier 1500 m dans le cadre du meeting de Liévin. Pour le moment, le bilan actuel est dominé, sur la distance, par un autre Français, Yoann Kowal, auteur d’un convaincant 3’39’’35 à Bordeaux. Surprise au 800 m, avec la présence en tête de liste d’un jeune Irlandais de 19 ans, Darren McBrearty (1’47’’87), qui pourrait être l’une des curiosités des championnats d’Europe en salle.

Haies – Un nom se dégage : Petr Svoboda. Très régulier, le Tchèque a claqué un chrono de 7’’55 au 60 m haies, 3ème temps mondial. Il a également réalisé 7’’56 et 7’’57 cette saison.

Sauts – Encore une fois, avantage au pays hôte. Teddy Tamgho au triple saut et Renaud Lavillenie à la perche semblent seuls au monde. Le premier, désormais entraîné par le Cubain Ivan Pedroso entre l’Espagne et la France, a effectué deux sorties pourtant qualifiées de « sorties de réglage » : 17,46 m le 22 janvier, puis 17,59 m six jours plus tard. Il domine ainsi le bilan mondial, le second sur la liste est  le Russe Lyukman Adams avec 17.32m. Renaud Lavillenie, lui aussi n°1 mondial avec 5,92 m, a remporté ses trois concours de l’hiver. Mais l’Allemand Malte Mohr vient de réaliser 5,83 m à domicile. En hauteur, le Russe Ivan Ukhov ne se connaît pas de rival. Pour sa seule sortie, il a effacé une barre à 2,38 m, avant de tenter 2,44 m et d’échouer de très peu. Autre nouveau venu : le Russe Aleksandr Menkov, 20 ans, leader des bilans en longueur avec 8,17 m.

Lancers – Surprise en tête du bilan au lancer du poids, avec la présence du Français Gaëtan Bucki. A 30 ans, le Nordiste a amélioré son record personnel avec un jet à 20,35 m. Un sérieux candidat au podium.

Heptathlon – La liste des engagés est désormais officielle. Elle compte 11 athlètes : Eelco Sintnicolaas (P-B), Oleksiy Kasyanov (Ukr), Andrei Krauchanka (Blr), Mikk Pahapill (Est), Nadir El Fassi (Fra), Hans Van Alphen (Bel), Florian Geffrouais (Fra), Roland Schwarzl (Aut), Darius Draudvila (Ltu), Andres Raja (Est), Ingmar Vos (P-B). A noter l’absence du champion d’Europe 2010 en plein air, le Français Romain Barras, contraint de renoncer pour blessure.

Relais – Six pays ont engagé un relais 4x400 m : Russie, Grande-Bretagne, Pologne, Belgique, France et Pays-Bas. La moitié d’entre eux montera donc sur le podium.

Femmes

PenHJ_Ennis_creditEuropeanAthletics-Sprint – La sensation de la saison se nomme Olesya Povh. A 23 ans, l’Ukrainienne domine le 60 m continental, grâce à des chronos de 7’’14 et 7’’15. Elle n’est même devancée au bilan mondial que par la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown. Sur le tour de piste, la Bulgare Vania Stambolova possède plusieurs longueurs d’avance avec son temps de 51’’27, meilleure performance mondiale de l’hiver.

Demi-fond –  La Russie domine les débats sans vraiment s’inquiéter de la concurrence. A noter le chrono de Yuliya Rusanova au 800 m, 1’59’’44, son record personnel et la seule marque mondiale sous les 2 minutes.

Haies – Jessica Ennis domine le bilan mondial, donc européen, grâce à un temps de 7’’97 réalisé le 29 janvier à Glasgow. Une course où la Britannique avait approché son record personnel (7’’95) et battu la spécialiste américaine Lolo Jones (qui avait heurtée une haie). Mais elle devrait à Bercy se concentrer sur l’heptathlon.

Sauts – Surprise en tête du bilan du saut en hauteur, avec la présence d’une jeune Russe de 18 ans, Mariya Kuchina. Lauréate fin janvier d’un concours de très haut niveau disputé à Trinec, elle a réalisé 1,97 m, soit un nouveau record du monde junior. Elle sera l’une des attractions des championnats d’Europe en salle à Bercy. Mais attention à l’Italienne Antonietta Di Martino qui vient de sauter 1,95 m.

Pentathlon – La liste des dix engagées est connue. Elle est dominée par l’Anglaise Jessica Ennis, en quête du record du monde (4991 points par la Russe Irina Belova) : Jessica Ennis (G-B), Eliska Klucinova (Rep Tch), Karolina Tyminska (Pol), Marina Goncharova (Rus), Yana Panteleyeva (Rus), Jessica Samuelsson (Sue), Sara Aerts (Bel), Ida Marcussen (Nor), Antoinette Nana Djimou Ida (Fra), Remona Fransen (P-B).

Relais –Six pays ont engagé un relais 4x400 m : Russie, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Ukraine, France.
Plus d'infos sur http://www.paris-2011.com