Catalogue 2016

133094

recherche

dune_bouchotLe trail des deux baies fait sable et plage comble

Coïncidence des chiffres et des lieux, ce sont près de 1030 traileurs qui se sont élancés, une petite semaine seulement avant les engagés de l'Enduropale-Touquet-Pas-de-Calais, sur la 4ème édition du Trail des deux baies, reliant Groffliers au Touquet, soit la baie d'Authie à la baie de Canche pour un périple de 32 kilomètres de sable de dunes et de plage.

Organisée par 3 associations du littoral, ASAND-AIRWAVE et la SALICORNE, cette épreuve s’inscrit dans les grands trails hivernaux.

Contrairement aux motards, les traileurs amateurs de longue distances ont pu s'engouffrer dans les dunes et autres entiers de ce superbe littoral du Pas-de-Calais pour une course face au vent, jamais absent sur notre côte. Cela aura été une édition très dure avec un sable très lourd et le vent de 40 km/h  de face, les sections de plage avec un sable entre mou et dur épuiseront les organismes des coureurs . Marc Devins, la cheville ouvrière de ce qui est devenu le plus grand trail hivernal du Nord de la France  est satisfait «2011 sera une édition record, avec une participation accrue encore de 200 coureurs, qui viennent profiter d'un parcours superbe, en plein cœur de la nature»

A peine sortie des griffes sables de la Baie d'Authie, la plage berckoise et son cordon dunaire nord, allait donner le ton aux coureurs: ce ne serait pas une partie facile. Aux avants postes, les spécialistes de longues distances après s'être tenu en respect un moment, commencèrent a batailler ferme. Le berckois Ekrem Kosumi fût de tous les prétendants, celui qui avait les meilleures jambes pour arpenter au mieux le cordon dunaire touquettois, vestige de l'ancien parcours de l'Enduro moto. Au final il allait rafler la mise en 2H21'58, soit avec près de 2 minutes d'avance sur Emmanuel Dufossé et six sur Arnaud Nowe, bon troisième. A noter que Sophie Gabet-Briatte l'emporte en 2H57 chez les féminines, devant Bénédicte Talon (3H11) et Géraldine Guyot-Malaquin (3H14).

grimpette_1

 

Les chronos affichés reflètent la difficulté particulière de cette année avec pour le meilleur 10 mn de plus que les éditions précédentes.

Autre particularité et non des moindres, de ce trail des deux baies, reste l'instauration depuis l'aube de l'épreuve d'une course en relais. De plus en plus cotée l'exercice en duo attire de nombreux coureurs parfois réticents à la longue distance, mais heureux de participer à cette exceptionnelle communion de sable. 2011 aura donc sourit chez les hommes à la paire Lecarpentier-Kuschnick qui l'emporte en 2H16, alors que le duo Veerport-Terroir gagne chez les féminines en 2H49 et que Nicolas Thibault et Audrey Branswick rafle eux, la mise en duo mixte 2H33. En 2012, le parcours sera inversé, une autre particularité de ce trail des deux baies qui n'en finit plus de combler les coureurs en plein cœur de l'hiver du Nord.

anne-so

A l’occasion de cette journée et pour marquer les inquiétudes des organisateurs de course nature, 500 coureurs étaient invités à porter un tee shirt réclamant la sauvegarde des courses nature face aux exigences des études d’incidence dans les zones Natura 2000.  En espérant que ce message sera entendu.