Catalogue 2016

133094

recherche


Test-Event-Triathlon-RIO-Vincent-LUIS-credit-T.Deketelaere- copyAvec une 2ème place ce jour sur le Test Event de Rio, Vincent Luis décroche son billet pour les Jeux Olympiques. David Hauss, après un "finish" exceptionnel, s’empare de la 4ème place qui le positionne en ballotage très favorable pour une qualification au JO 2016. La France est une des rares nations à avoir des critères de sélection aussi difficiles. Rappelons qu’un podium sur ce Test Event était synonyme d’un sésame pour les Jeux olympiques et le deuxième critère est de terminer dans les 6 premiers à Rio ou dans les 3 premiers de la finale du Championnat du monde les 19 et 20 septembre. Un peu plus d’un mois après son titre européen à Genève, David Hauss devra donc attendre le 3ème week-end de septembre pour avoir la certitude d’obtenir son dossard pour Rio.

Deux semaines après sa première victoire sur le circuit de la World Triathlon Series à Hambourg, et 5 podiums (2ème à Abu Dhabi, 3ème au Cap et à Londres) depuis le début de saison, Vincent Luis confirme à 26 ans son statut d'acteur majeur de la discipline.

 

Il faisait chaud et humide ce dimanche à 12h30 (17h30 heure française) sur Copacabana (28 °C et 47, 6% d’humidité) quand les quatre Français en lice (Vincent Luis, Dorian Coninx, David Hauss, et Pierre le Corre) se sont élancés pour les 1500 mètres de natation. Vincent Luis, Dorian Coninx sortent en tête et intègrent ainsi le groupe de tête formé de 11 coureurs dont les favoris l’Espagnol Javier Gomez, le Britannique Alistair Brownlee et le Russe Dmitry Polyanskiy. David Hauss est dans le groupe des poursuivants avec le Sud-Africain Richard Murray et l’Espagnol Mario Mola. Le groupe de tête entre avec 1’30’’ d’avance dans le parc à vélo. Sur les 4 tours de course à pied de 2,5km (total de 10km) le licencié de Sainte Geneviève triathlon exprime tout son potentiel et se place rapidement aux avant-postes, en lutte avec le  Champion du Monde en titre. Javier Gomez remporte la course avec 14’’ d’avance sur le Français qui a préfèré gérer sa fin de course pour assurer sa qualification olympique. David Hauss réalise une très belle course à pied, ses qualités de coureur et son expérience lui permettent de remonter ses adversaires tout en restant vigilant. Son attaque dans le dernier tour et son sprint final dans les 400 derniers mètres le mènent vers une belle 4ème place. David Hauss, qui avait terminé 4ème aux Jeux olympiques de Londres, devra toutefois attendre la grande finale dans quelques semaines pour avoir la certitude de décrocher son billet pour les JO.

Pierre Le Corre termine 37ème après une chute à vélo sans gravité et Dorian Coninx, malgré une très belle première partie de course, abandonne en course à pied victime de crampes.

Du côté des femmes, aucune Française n’était au départ, le niveau de performance n’étant pas suffisant à ce jour. L’Américaine Gwen Jorgensen s’empare de la première place, sa 12ème victoire d’affilée dans la série des championnats du monde. Les Britanniques Non Stanford et Vicky Holland complètent le podium.


Déclarations :

Vincent Luis, 2ème en 1h48’40 «  C’était une course très importante pour moi, il fallait que je me qualifie, maintenant j’ai un an pour préparer les JO. Le parcours est exigent, il me correspond. Les écarts à pied sont incroyables car le parcours vélo est très costaud. Il y a beaucoup de relances avec une belle bosse de 600m et des pourcentages sur la fin de 9%…cela me convient parfaitement. A pied j’ai commencé à avoir un coup de chaud au 5ème kilomètre, j’ai donc préféré gérer pour assurer une place sur le podium et la qualification. C’est chose faite. Mes prochaines échéances sont Stockholm les 22 et 23 août et Edmonton les 5 et 6 septembre. Ensuite il y aura la grande finale à Chicago. »

Franck Bignet, Directeur Technique National : « C’est un beau résultat d’ensemble. Vincent remplit le premier critère et avec une quatrième place sur ce Test Event David est en ballotage très favorable. C’est un bilan chiffré, il faut aussi tirer les enseignements de la course du jour. La vérité du jour n’est pas celle du 20 août 2016 ! Vincent confirme sa capacité à enchainer les podiums, David fait une très belle course à pied après un parcours vélo très usant. Il a mis à profit son expérience avec une attaque bien menée dans le dernier tour de course à pied… Nous sommes, avec les Anglais, une des nations à avoir les critères les plus difficiles. C’est un choix pour que nos triathlètes tricolores donnent le meilleur d’eux-mêmes sur ces courses. Nous ne sommes pas dans une dimension «Franco Française » mais bien dans la dimension internationale avec les meilleurs mondiaux, ils doivent montrer ce qu’ils savent faire parmi les meilleurs dès maintenant. »

Stéphanie Deanaz-Gros, entraineur nationale : « Le bilan est plus que positif, deux qui entrent dans le top 6, on pouvait difficilement rêver mieux ! Vincent fait toute la course aux avant-postes. David confirme son niveau de forme après son titre européen il y a un mois. Il lui manque un peu en natation pour prendre le premier groupe. Mais rappelons que c’est la seule course de la série mondiale avec un seul tour en natation et une première bouée à 500 mètres, c’est donc physiquement assez difficile. Le parcours vélo est aussi très exigent. Pourtant Vincent comme David réalisent ensuite une super course à pied. En 2011 sur le Test Event de Londres 2 Français faisaient dans le Top 8, là ils sont 2 dans le Top 4 c’est donc très encourageant ! »


Résultats

1- Javier Gomez Noya (ESP) en 01:48:26
2- Vincent Luis (FRA) à 00:14
3- Richard Murray     (RSA) à 00:35
4 - David Hauss (FRA) à 01:06
5 - Dmitry Polyanskiy (RUS) 01:06

37 -Pierre Le Corre  (FRA ) à 03:45