Catalogue 2016

133094

recherche

resultats-ironmedoc-2015-photo-ironman-triathlon-course-podium-results-01

LE HONGROIS ATTILA SZABO CONSERVE SON TITRE

SUR LE E.LECLERC IRONMEDOC 2015

 

Avec un temps de 8h 30mn 48s, le Hongrois de 27 ans Attila Szabo remporte pour la seconde fois consécutive le E.LECLERC IRONMEDOC, triathlon aux distances extrêmes (3,8km de natation, 180km de vélo et un marathon de 42km) qui s'est déroulé le samedi 30 mai à Hourtin (33-Gironde).


Après une course forte en rebondissements, Szabo se livre à un véritable mano-à-mano avec le Palois de 35 ans Pierre Gaspariau auteur d'une course exemplaire (8h40mn16s) et qui a réussi à faire douter le puissant Hongrois. Egalement dans les talons d'Attila, le Girondin Christophe Argouet-Noclain s'octroie une honorable seconde place à 5mn7s du Hongrois Szabo.

 

Retrouvez tous les résultats de l'IRONMEDOC 2015 - ICI


Chez les femmes, la Canadienne Brooke Brown (36 ans) conserve également son titre de 2014 mais elle bat son record sur le E.LECLERC IRONMEDOC avec un temps de 9h 26mn 53s contre 9h37mn49s

Dès 7h ce matin au port d'Hourtin, le départ est donné du E.LECLERC IRONMEDOC pour une course qui s'annonce difficile au regard du vent, certes faible, mais constant qui règne sur le Médoc. Avec près de 300 inscrits dans l'eau à 20° du Lac d'Hourtin, cette 3ème édition démarre sur des chapeaux de roue avec un Attila Szabo survolté en natation qui boucle ses 3,8 km de nage en 46mn50s. 21 concurrents suivent le pas en dessous de l'heure de natation et enchaînent tambour battant la transition pour les 180km de vélo dont un certain Pierre Gaspariau, qui se met à talonner Attila avec 2mn17s d'écart lors du 45ème kilomètre. À mi-course, Gaspariau n'est plus qu'à 1mn25s de Szabo. Derrière eux, le vainqueur du premier E.LECLERC IRONMEDOC (en 2013), l'Essonien de 39 ans Sébastien Souffleux se rapproche du binôme de tête.


La surprise, quelque peu attendue, intervient au 115ème kilomètre à vélo où Gaspariau passe devant Szabo forçant ce dernier à redoubler d'effort pour limiter la casse et se rattraper lors du marathon. Un autre mano-à-mano se profile derrière avec le pompier Bordelais de métier Christophe Argouet-Noclain qui s'attribue la seconde place au kilomètre 150 en doublant Souffleux.

 

Gaspariau arrive logiquement en tête pour poser le vélo et entreprendre son marathon. Pendant ce temps, Szabo perd ses moyens en vélo et se trouve rétrogradé à la 4ème position laissant Argouet-Noclain assurer sa remontée pour taquiner le leader Gaspariau avec 8mn de retard sur le Palois décidément très en forme aujourd'hui. Il garde la tête au 10ème kilomètre du marathon mais se fait talonner à 20s au niveau du semi par Argouet-Noclain, et Szabo qui remonte doucement mais sûrement... Au 30ème kilomètre du marathon, nouveau coup de théâtre avec la remontée fracassante d'Argouet-Noclain sur Gaspariau qui rétrograde de deux places, laissant Szabo lui ravir la seconde position. Le coup de grâce est donné par le Hongrois dans les 10 derniers kilomètres du marathon qui utilise ses dernières réserves pour coiffer au poteau le Girondin Argouet-Noclain et remporter cette 3ème édition du E.LECLERC IRONMEDOC. A l'arrivée, il retrace sa course : "Grâce à un gros travail de vitesse cet hiver sur la natation, je sors premier et confiant de l'eau, mais au 100ème kilomètre du vélo je n'ai plus de jambes ! Au 140ème, je n'ai plus d'estomac... Je me suis vraiment accroché pour finir les 180km de vélo.

 

resultats-ironmedoc-2015-photo-ironman-triathlon-course-podium-results-02

 

Cependant, j'ai également travaillé la course à pied et je sais que je suis capable de courir sous les 3h en marathon d'Iron et je remporte ce formidable événement. C'est top !". Derrière lui avec seulement 5mn7s, Christophe Argouet-Noclain conclue son XXL sur Hourtin. En troisième position, le Palois Gaspariau finit en 8h40mn16s mais sur les rotules. "Je suis content de ma natation, et j'ai donné le max en vélo par rapport à Attila qui avait l'air désabusé, confie t'il. J'ai alors pris confiance et couru très vite sur le semi. Séché sur la deuxième partie du marathon, j'ai pu trouvé le courage grâce au nombreux public qui m'a encouragé".

 

Rendez-vous en 2016, les 28 et 29 mai 2016

pour la 4ème édition du E.LECLERC IRONMEDOC... en Médoc !

 

Retrouvez tous les résultats de l'IRONMEDOC 2015 - ICI