Catalogue 2016

133094

recherche

 

30 août - 6 septembre 2015

Mondial-aviron-2015-présentation-participants-information-logoRetenez bien ces dates : 30 août au 6 septembre 2015. Huit journées à souligner d'un trait épais dans l'agenda sportif international, comme l'un de ses rendez-vous majeurs : les Championnats du monde d'aviron 2015 à Aiguebelette (Cérémonie d'ouverture le 29 août). À un peu moins d'une année des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, l'événement rassemblera dans le cadre idyllique du lac naturel de Savoie pas moins de 1 300 rameurs représentant près de 80 nations, engagés dans environ 450 embarcations, du skiff au huit, en toutes catégories, poids légers et handi aviron.

Vingt-sept titres mondiaux y seront décernés. En prime, ces derniers Championnats du monde de l'olympiade vont distribuer les quotas de qualification pour les Jeux de 2016. La certitude de courses âprement disputées, où chaque place comptera, pas seulement celles distribuant les médailles.

 

Tous les rameurs de l'équipe de France le savent : disputer une compétition planétaire à domicile constitue un privilège souvent unique dans une carrière. L'aviron français n'a plus organisé les Championnats du monde depuis l'année 1997. L'événement s'était déjà déroulé sur le lac d'Aiguebelette. Depuis, le site a encore gagné en attrait et en performance. La zone réservée aux spectateurs (gratuite), conçue comme un « espace de déambulation », se situe désormais en bordure immédiate du plan d'eau (seul l'accès aux tribunes nécessite un billet). Les organisateurs en ont testé la configuration l'an passé, à l'occasion de la Coupe du Monde, une épreuve saluée par les rameurs internationaux comme l'une des plus séduisantes du circuit.


Pour l'équipe de France, l'enjeu est de taille. La Fédération française d'aviron a fixé un objectif de cinq médailles, dont deux en or. Ses rameurs chercheront également à décrocher leurs billets pour les Jeux de Rio en 2016. Une double ambition que le collectif français a préparée en multipliant les stages et les sorties sur le lac savoyard. Lieu mythique de l'aviron national, le site d'Aiguebelette s'est imposé depuis longtemps comme un passage obligé pour les équipes de France sur la route des grands événements. Avant de pousser la porte des Championnats du monde 2015, les meilleurs Français y auront mouillé leurs pelles à de nombreuses reprises, lors de stages d'entraînement.

 

Huit

En tête de cortège, le huit masculin (toutes catégories) constituera à Aiguebelette une ambition de podium. Sa composition a évolué depuis le début de l'olympiade. Mais la présence à son bord de certains des rameurs les plus expérimentés de la flotte française en fait un candidat à une médaille. À noter également le retour d'Emmanuel Bunoz (44 ans / participation aux JO 1992) au sein du collectif France en tant que barreur du 8.

 

Mondial-aviron-2015-présentation-participants-information-logo1

 

Deux de couple poids léger

Le deux de couple poids léger, battu d'un rien, l'an passé, dans les bourrasques de la finale des Championnats du monde à Amsterdam peut profiter d'un plan d'eau aux conditions très régulières pour s'offrir un premier sacre planétaire, avec Jérémie Azou en chef de nage.

 

Deux de pointe toutes catégories

Germain Chardin et Dorian Mortelette, membres du deux de pointe toutes catégories, médaillés d'argent aux Jeux de Londres et aux Mondiaux de Chungju ne pensent plus qu'à l'or, dans une catégorie dominée par les Néo-Zélandais Amish Bond et Éric Murray.

 

Quatre de pointe poids leger

Du côté du quatre de pointe poids légers, les deux anciens, Franck Solforosi et Guillaume Raineau, débuteront la saison avec Thomas Baroukh et Thibault Colard. Un nouvel équipage qui a lui aussi de sérieuses chances de grimper sur le podium.

 

Mondial-aviron-2015-présentation-participants-information-logo3

 

Equipe de France femminine

Chez les féminines, si le groupe est encore jeune, l'objectif est clair : qualifier des embarcations pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Les meilleures rameuses françaises ont été associées pour former des équipages compétitifs en bateaux courts. Noémie Kober et Marie Le Nepvou en deux sans barreur, Hélène Lefebvre et Élodie Ravera en deux de couple. Sans oublier un deux de couple poids léger et un quatre de couple qui pourront également prétendre à une qualification olympique.


Handi aviron

En handi aviron, Perle Bouge et Stéphane Tardieu ont mené leur deux de couple mixte tronc et bras à une succession de quatre médailles d'argent mondiales, depuis 2010, assortie d'une deuxième place aux Jeux de Londres. Une série qu'ils rêvent d'interrompre à Aiguebelette en remportant enfin le titre mondial.

 

Mondial-aviron-2015-présentation-participants-information-logo2


Avant le grand rendez-vous prévu à Aiguebelette à partir du 30 août 2015, la préparation des bateaux français est encore longue. Parmi les étapes attendues avec impatience par les Bleus les épreuves de Coupe du Monde (Bled, Varèse, Lucerne) et les Championnats d'Europe (Poznan 27mai-1er juin) constitueront un bon exercice. L'occasion de tester les nouveaux équipages face aux plus grandes nations mondiales.