Catalogue 2016

133094

recherche

 

 

Source: Athle.fr
Toujours attendus, les spécialistes français des haies hautes ne déçoivent jamais. Lors de cette première journée des championnats de France Elite à Aubière, ils ont offert un superbe spectacle, avec la victoire de Dimitri Bascou en 7’’48, devant Wilhem Belocian en 7’’53. Pas moins de quatre nouveaux athlètes (Céline Distel-Bonnet sur 60 m, Jeanine Assani Issouf au triple saut, Tumatai Dauphin au poids et donc Wilhem Belocian) ont profité de ce samedi pour réaliser le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe de Prague. Décoiffant ! En attendant une deuxième journée qui se tiendra à guichets fermés.

Bascou et Belocian offrent un duel d’orfèvres

Ce samedi, sur la piste d’Aubière, deux Français ont réalisé les deux meilleures performances européennes de l’hiver sur 60 m haies. C’est la preuve, s’il en était besoin, que les hurdleurs français ont de la ressource. Car qui aurait parié en début d’hiver que, un an après les podiums mondiaux de Pascal Martinot-Lagarde et Garfield Darien en salle, Dimitri Bascou et Wilhem Belocian suivraient avec autant de brio leurs traces ? Les deux Antillais sont deux très beaux techniciens. Devant le public d’un stadium Jean-Pellez survolté, ils ont offert un duel d’orfèvres. Favori, le premier nommé, licencié à l'US Créteil, a tenu son rang, en s’appuyant notamment sur un départ de grande qualité. Résultat : 7’’48, soit le premier chrono de sa carrière sous la barrière symbolique des 7’’50. Le protégé de Giscard Samba s’attendait à voir l’espoir Wilhem Belocian l’accrocher le plus longtemps possible. Il ne s’est donc pas affolé en voyant l’athlète du Stadium Lamentinois, à trois couloirs de lui, tenir la cadence. Le recordman du monde juniors du 110 m haies a confirmé qu’il était un homme de championnat, en retranchant en une compétition seize centièmes à son record personnel. Un gouffre. Arrivé avec une meilleure performance à 7’’69, il a d’abord grappillé un centième en série, avant de couper la ligne d’arrivée de la finale en 7’’53. En début de saison, l’élève de Rico Vaitilingon, Ketty Cham et Olivier Vallaeys n’envisageait pas vraiment le déplacement à Prague. Mais difficile d’imaginer, désormais, qu’il n’accompagne pas en République Tchèque Dimitri Bascou.

 

Retrouvez plus d'infos et les résultats des Championnats de France d'athlétisme en salle sur: http://www.athle.fr/asp.net/main.news/news.aspx?newsid=12465