Catalogue 2016

133094

recherche

 

Nathan Jovet et Matthias Mouchart intègrent le team trail Salomon espoir 2015.

En 2015, deux nouvelles recrues : Nathan Jovet et Matthias Mouchart, rejoignent Yann Alarcon et Sacha Devillaz dans le team trail Salomon espoir. Jean-Michel Faure-Vincent, manager des teams trail Salomon France définit en quelques mots les qualités de Nathan et Matthias et donne quelques précisions sur le team espoir.

Nathan Jovet

« Nathan, c'est la Pépite Brute, un tout jeune coureur, encore junior, que nous suivons maintenant depuis un an. Il démontre d'énormes qualités physiques et mentales, quels que soient le terrain et environnement. Avec lui nous allons donc travailler sur le moyen terme, afin de mettre en avant son potentiel. Sa démarche sportive, sa façon d'être et son physique me font penser vraiment à François D'Haene. »

 

Matthias Mouchart

« Matthias c'est l'Espoir, le numéro 1 de sa catégorie en France avec un titre de champion de France FFA espoir et une victoire dans le circuit de Skyrunning espoir. C'est donc déjà presque une valeur sure. En plus de ses qualités physiques, il fait preuve d'une énorme intelligence et maturité en course. Il se rapproche donc d'un grand ancien du team : Thomas Lorblanchet. »

 

Finalités et fonctionnement du team espoir

« En 2015 comme les années précédentes, c est Christophe Malardé qui va prendre en main le suivi et l'aspect coaching. Pour ma part, je m'occupe du management et nous faisons intervenir des spécialistes ponctuellement sur la biotechnique, la communication, la nutrition et mise au point du matériel. Le team espoir c'est le réservoir numéro 1 du team Salomon et ses futures forces. Chaque année, nous passons énormément de temps et d'énergie à rechercher de nouveaux coureurs en devenir, afin de les intégrer dans notre structure espoir sur 3 ans. Pendant cette période, pas vraiment d'objectif, sauf celui de progresser, d'essayer, d'analyser la progression, tout en gardant à chacun sa part personnelle d'insouciance et de plaisir. »

 

Nathan Jovet la pépite brute

Nathan Jovet né le 22 janvier 1996 à Chambéry, réside à Peisey-Nancroix et commence des études d'ingénieur à l'INSA de Lyon. Nathan a fait du ski alpin de compétition depuis tout petit avant d'intégrer en 6e et 5e le ski études de Bourg-Saint-Maurice. Il pratique également la course à pied depuis longtemps. A 14 ans il dispute la montée pédestre de Peisey et débute en trail en 2012. Cette année est sa première saison complète en trail, puisque auparavant il courait sur la piste jusqu'au début juillet.

 

Palmarès 2014

20 avril, 13 km trail du Mont-Saint-Michel à Barby, 5e scratch et 1er junior.
25 mai, 9 km championnat de France de course en montagne, 7e junior
15 juin, championnat de France de Km vertical, 5e junior
26 juillet, 22 km trail des 2 lacs, La Plagne, 3e scratch et 1er espoir.
3 août, 20 km X-Trail Courchevel, 2e scratch et 1er espoir.
17 août, 22 km trail des Aiguilles, Valloire, 1er scratch.
14 septembre, 19 km trail de Combe Bénite, 2e scratch et 1er moins de 25 ans.
21 septembre, 25 octobre, 22 km Chambérienne, 9e scratch, 1er espoir.

 

Team-Trail-Salomon-Espoir-2015-Matthias-Mouchart--Matthias-Mouchar-photo-bilan-interview-impressions

 

Extraits journal de bord de Nathan Jovet

Sélection team trail Salomon espoir

« Cette nouvelle m'a rendu heureux et me motive énormément. Salomon est la marque référence du trail et les exploits de Kilian Jornet ou François d'Haene me font rêver. Rentrer dans le team Salomon espoir va me permettre d'améliorer encore mon entraînement. »

 

Trois résultats préférés

« Je choisis d'abord ma victoire sur le trail des Aiguilles au Galibier, ma première au scratch en trail. Ce jour-là j'étais en bonne forme et j'ai évolué presque tout seul de bout en bout. En prime améliorer de plus de 4 mn le record établi par Cyrille Gardet m'a procuré énormément du plaisir.
Vient ensuite le trail des deux lacs, mon premier bon résultat de la saison. J'étais presque sur mes terres et je connaissais beaucoup de monde. En plus cette année les chronos n'ont jamais été aussi bas sur cette épreuve et c'est un des seuls trails où j'ai réussi à gagner une place en descente.
Je classe en troisième le trail de Combe bénite. Je termine pas très loin de Sébastien Fayolle, comme moi licencié à VEO 2000. Au début de la saison il me précédait nettement. Je connaissais le parcours par cœur car j'y cours souvent. En 2013 j'avais terminé 3e du scratch à 3 minutes du vainqueur. Ce qui m'a le plus satisfait cette année c'est que j'ai pu descendre mon chrono de presque 10 minutes. »

 

Moment marquant de la saison

« Il n'est pas lié à une performance mais à mes difficultés sur les 22 km du trail d'Alberville. Trop malade, j'ai dû marcher sur les 10 derniers km. Un concurrent m'a alors doublé et amicalement tapé sur l'épaule en me disant avec un grand sourire : « Ça fait plaisir de te voir couler une bielle après ce que tu nous as mis au trail des Aiguilles. » Ces mots un peu provocateurs expriment en fait la forte solidarité entre trailers et les aléas de notre sport où les jours sans peuvent succéder à des meilleurs. »

 

Enseignements saison 2014

« 2014 aura été une bonne saison. J'ai rejoint le club VEO 2000 La Plagne. Mes résultats sont vraiment montés crescendo. J'ai par contre manqué de régularité. Une grosse blessure aux adducteurs au début d'année m'a fortement handicapé. J'ai été gourmand, au lieu de couper j'ai voulu m'engager à deux championnats de France, qui ont forcément été ratés. En prime j'ai été malade durant la fin de saison et je n'ai pas pu défendre pleinement mes chances à Albertville et à Chambéry. Le secteur où j'ai le plus progressé a été la descente mais elle reste encore en dessous du reste. »

 

Fin d'année

« Pour finir 2014 j'ai pas mal de travail côté études et aucun trail prévu. Ma seule compétition sera les championnats de France de cross universitaire le 11 décembre à Dijon. Je vais aussi pratiquer le ski de rando et de fond et profiter en famille des fêtes de Noël et du jour de l'An. »

 

Matthias Mouchart l'Espoir

Matthias Mouchart, né le 5 mai 1992 à Maubeuge, habite à Gap. Titulaire d'un BTS en informatique et d'une licence AES, il travaille actuellement à la Poste en attendant de passer des concours. Parmi ceux qui l'intéressent, celui de la gendarmerie pour ensuite essayer d'intégrer le PGHM. Après avoir pratiqué le cyclisme sur route, la natation et l'athlétisme il les a réuni dans le triathlon. et obtenu de nombreux titres de champion régional et des places dans le top 15 sur les championnats de France duathlon ou triathlon. Attiré par la montagne, Matthias en 2013 a eu envie de changer de sport et s'est naturellement tourné vers le trail.

 

Team-Trail-Salomon-Espoir-2015-Matthias-Mouchart--Matthias-Mouchar-photo-bilan-interview-impressions1

 

Palmarès 2014

2 février, 42 km trail de la Galinette, 8e scratch, 1er espoir.

9 février, 23 km trail givré Lyon, manche TTN court, 31e scratch, 3e espoir.
8 juin, 22 km trail EDF Rousset, 1er scratch, 1er espoir.
29 juin, 42 km Marathon Mont-Blanc, 62e scratch, 2e espoir.
13 juillet, 32 km Altispeed Val-d'Isère, 5e scratch, 1er espoir.
10 août, 42 km trail Ubaye Salomon, 3e scratch, 1er espoir.
14 septembre, 27 km Serre-Che trail Salomon, 5e scratch, 1er espoir / vainqueur catégorie espoirs sur le Salomon Skyrunner France Series 2014.
28 septembre, 23 km championnat de France trail court Buis-Les-Barronies, 15e scratch, 1er espoir.
16 novembre, Marathon de Turin, 2 h 35 mn 38 s, 33e scratch, 2e Français.

 

Extraits journal de bord de Matthias Mouchart

Sélection team trail Salomon espoir

« En l'apprenant, j'étais super content, je me suis dit « le rêve continue » ! Je suis persuadé que mon entrée au sein du team Salomon espoir va me permettre de franchir de nouvelles étapes. J''ai toujours soif de progresser et d'aller de l'avant, j'en veux toujours plus ! Même si ce n'est que ma deuxième saison en trail, j'ai des objectifs et des projets plein la tête ! »

Trois résultats préférés

« Je place en première position sans hésiter ma victoire en espoir sur le Salomon Skyrunner France series, qui récompense une grande régularité. Remporter un tel circuit, avec en plus une superbe finale sur les pentes du Serre-Che trail chez Mitch, c'est exceptionnel !

En deuxième, je choisis mon titre de champion de France. Ma saison était déjà amplement réussie et j'ai abordé l'épreuve sans pression, mais en même temps ça me tenait à cœur de bien faire. Au fond de moi je voulais vraiment ce titre, il est venu conclure une belle année chez les espoirs.
En troisième, je mets le Serre-Che trail Salomon, dernière étape du Skyrunner France Series. Mitch et son équipe nous ont sorti un trail exceptionnel ! Je le recommande à tout les amoureux de la montagne, c'est vraiment du pur skyrunning, je me suis régalé tout le long. Une bien belle journée de trail comme on les aime ! »

 

Moment marquant

« 10 août, 42 km du trail Ubaye Salomon. Un jour que j'aimerais vivre toute l'année ! J'avais des jambes de feu et bien préparé et reconnu ce trail quelques semaines auparavant. J'ai pu aller chercher la 3e place au scratch malgré le gros plateau présent ! Ma famille était présente et ma copine m'avait fait la surprise de venir m'encourager. Elles m'ont fait oublier mon mal de jambes, j'ai pris du plaisir tout le long je me suis régalé. C'était grandiose, un souvenir inoubliable, gravé dans ma mémoire. »

 

Bilan trail 2014

« J'ai retenu que le plaisir est le moteur principal pour faire des résultats. Le partage avec les autres est aussi très important et il faut rester concentré sur ses objectifs, ne pas faire des courses tout les week-ends même si le cerveau veut. Mes résultats sont meilleurs qu'espérés et j'ai beaucoup appris pour ma deuxième saison en trail notamment dans la gestion de la course et de l'alimentation. Le seul point négatif que je retiens, c'est que je me suis obstiné à vouloir courir le 48 km du trail du Ventoux alors que j'étais blessé. Très mauvais choix, qui m'a servi de leçon ! Je me remets toujours en question, et suis encore perfectible dans tous les domaines, étant « nouveau » dans la discipline ma marge de progression est grande. Je souhaite remercier tout mon entourage et les autres personnes qui ont cru en moi, m'ont soutenu et contribué à mes bons résultats. »

 

Fin d'année

« Après une petite coupure pour recharger les batteries, je retourne aux entraînements pour préparer la saison prochaine. Je suis hyper motivé, c'est une saison avec pleins de nouvelles choses qui se profilent et j'ai vraiment hâte d'y être. Je vais rechausser mes skis de fond, qui me permettent de profiter différemment de la montagne, me donnent une bonne caisse, sans choc ni risque de blessure. »

Bientôt second volet team trail Salomon espoir 2015 avec Yann Alarcon et Sacha Devillaz.


Nathan Jovet photos Philippe Jovet, Matthias Mouchart photos Robert Goin.
Texte Robert Goin