Catalogue 2016

133094

recherche

 

 

Avec les victoires de Jordan Sarrou (21 ans) et de Margot Moschetti (20 ans) dans les deux courses Elites, la dernière journée du Roc d’Azur a sacré la relève tricolore. La plus belle façon d’inscrire dans le futur une épreuve qui grandit encore, trente ans après sa création.

 

Sur la ligne de départ, devant Jean-Christophe Péraud, récent deuxième du Tour de France et double vainqueur du Roc d’Azur (2003, 2007), Jordan Sarrou avait sans langue de bois affiché quelques ambitions sur ce Roc d’Azur. Il a vite transformé ses paroles en actes dans une épreuve de très haut standing avec notamment trois des quatre champions olympiques de l’histoire sur la ligne de départ (Miguel Martinez, 2000 ; Julien Absalon 2004, 2008 ; Jaroslav Kuhlavy, 2012). En 2h10’10’’ pour les 56 km, il succède à son compatriote Miguel Martinez (2h11’46’’), triple lauréat (1997, 2004, 2013) et encore deuxième ce dimanche, à 38 ans, grâce à un ultime sprint face à Maxime Marotte, vainqueur vendredi du Canyon Roc Marathon.

Resultats-Roc-dAzur-2014Crédit photo: ASO

Deuxième l’an dernier et vainqueur en 2011, l’Allemand Moritz Milatz échoue cette fois au pied du podium. « C’est juste énorme, confie Sarrou, dans son maillot tricolore de champion de France Espoirs. Je viens au Roc d’Azur depuis que je suis pupille. Je me souviens que je regardais les champions avec des grands yeux. Et aujourd’hui, je me retrouve aux avant-postes, ça fait bizarre. Passer en tête dans le Bougnon (la dernière grosse difficulté du parcours), avec une ambiance de fou et tous les supporters, c’était magique. »

Parti dès le début de course avec Stéphane Tempier, Sarrou, vainqueur de la Coupe du monde Espoirs, catégorie dont il est également vice-champion du monde, a ensuite dû faire une grande partie du chemin seul. « Stéphane a crevé et je me suis demandé si je devais attendre, raconte l’Auvergnat. Je ne savais pas trop quoi faire. J’ai finalement décidé de tenter ma chance. Et au fil de la course, je me suis dit, bon ben vas-y. Cette victoire me permet de finir la saison en beauté. Je ne pouvais pas rêver mieux avant d’attaquer la prochaine saison chez les Elites. »

 

Son dauphin Miguel Martinez qui avait lui aussi remporté le premier des ses trois Roc d’Azur à 21 ans (en 1997), est admiratif. « Jordan est le futur Absalon. Je le vois même gagner une médaille dès les Jeux olympiques de Rio en 2016. Je suis content d’être deuxième derrière lui. Les années passent mais je me sens encore plus fort. » Victime d’une crevaison lente de l’avant en début de course, Julien Absalon, fidèle du Roc d’Azur où il vient avant tout goûter l’ambiance, prend la 12e place. « J’ai hésité longtemps avant de réparer, explique le double champion olympique et quintuple champion du monde. J’ai essayé de continuer mais dans les descentes c’était vraiment trop juste. Je suis revenu deux fois dans les montées mais je me suis finalement décidé à réparer. Je n’aurais pas pu gagner mais sans doute être un peu plus proche du podium. » Et pendant que les champions recevaient les acclamations du très nombreux public, plus de 5000 vététistes poursuivaient leur aventure dans le Massif des Maures.

Et 1, et 2 et 3 pour les Françaises

 

Avant l’épreuve masculine, les féminines dont la course initialement programmée samedi avait été reportée à ce matin suite aux orages, avaient déjà souligné la domination tricolore.  A 20 ans, Margot Moschetti, vice-championne du monde Espoirs a remporté le Roc d’Azur Dames. Seule en tête dès le début de la course, la demoiselle originaire de l’arrière pays niçois a confirmé son excellente fin de saison déjà marquée la semaine dernière par le titre de championne de France marathon. « J’ai pris un bon départ et j’ai ensuite accéléré dans la première montée après le camping, raconte-t-elle. Gagner le Roc d’Azur est toujours une belle satisfaction. C’est aussi la fin de saison et on vient sans pression pour se faire plaisir. C’est une belle conclusion de ma saison qui fut presque parfaite. » Elle permet aussi à la France de signer le premier succès sur le Roc d’Azur Dames depuis Maryline Salvetat en 2005. Victorieuse vendredi du Canyon Roc Marathon, Hélène Marcouyre prend la deuxième place juste devant Fanny Bourdon, déjà troisième vendredi.

 

Avec les victoires dans le Canyon Roc Marathon de Maxime Marotte et Hélène Marcouyre et la monopolisation des podiums ce dimanche, les Français auront donc réalisé le carton plein. Une belle façon de souhaiter un beau 30e anniversaire au Roc d’Azur.

BILAN POSITIF : Une fois encore la fête du Roc d’Azur aura été belle. Les émotions partagées par les participants aux 27 épreuves du programme et les 150 000 visiteurs du Salon témoignent de cette réussite. « Nous avons franchi la barre des 20 000 participants, confie Alexandre Maslin, directeur de l’épreuve. Fort de la richesse des 30 ans d’histoire du Roc d’Azur, nous continuons à faire évoluer l’épreuve, sans rester sur nos acquis. Nous essayons des choses et cela fonctionne. Ce fut par exemple le cas cette année pour la Rando Roc Famille qui a été un succès. Notre volonté est de poursuivre dans cet esprit pour toujours améliorer l’événement. »

 

Même satisfaction du côté sportif. « Ce fut un beau Roc où nous avons eu de la chance avec la météo, se réjouit Frédéric Salomone, directeur sportif de l’épreuve. L’humidité de samedi matin a permis de rendre les pistes encore meilleures et donc de limiter les chutes. Nous avons je crois pris les bonnes décisions samedi lors de l’épisode orageux. La nouvelle planification n’a pas entraîné de difficultés pour les flux de circulation. Nous allons désormais vite nous remettre au travail pour les parcours de l’an prochain. Nous apportons généralement des modifications tous les deux ans. Même si nous restons sur la même zone, il y a sans doute moyen de retrouver quelques anciens sentiers abandonnés ou d’en trouver des nouveaux. »

LES STARS DE DEMAIN ? Martina Berta (ITA) chez les cadettes, Lauraly Roche (FRA) chez les juniors filles, Niklas Schehl (ALL) chez les cadets et Alessandro Saravalle (ITA) chez les juniors hommes, se sont imposés dans des épreuves où se sont très souvent illustrés les futurs champions.

 

Resultats Roc d'Azur 2014: ROC TANDEMS : Déjà vainqueurs en 2013, les Espagnols Adria Noguera Soldevilla et Cristofer Bosque Ruano ont remporté le Roc Tandems (44 km) devant la paire française composée de Claude Goudeau et Antoine Lavieu. Alexandre Aulas et Jeremy Ortiz complètent le podium.

 

ROC RUELLES ROQUEBRUNE-SUR-ARGENS : Victoire d’un duo suisse sur le Roc Ruelles de Roquebrune-sur-Argens. En 34’20’’ pour les six tours du circuit tracé en plein cœur de la ville, Christophe Geiser et Patrick Lüthi s’imposent 21 secondes devant les Français Denis Miramond et Victor Koretzky, troisième de la Coupe du monde U23 en cross country. 

RENDEZ-VOUS EN 2015 : La prochaine édition du Roc d’Azur aura lieu du 7 au 11 octobre 2015. Elle conclura une nouvelle saison des Roc Series avec dès le mois de mars le Roc Argentina (6-8 mars) à Villa Carlos Paz, dans la province de Cordoba. Du 1er au 3 mai, Houffalize, haut lieu du VTT en Belgique, accueillera la deuxième édition du Roc d’Ardenne. La troisième édition du Roc des Alpes - La Clusaz est programmée du 12 au 14 juin. D’autres projets sont également sur le point d’être finalisés.

Plus d'informations, les résultats et classements du Roc d'Azur 2014 sur: www.rocazur.com