Catalogue 2016

133094

recherche

Maxime Marotte et Hélène Marcouyre ont signé un doublé tricolore sur le Canyon Roc Marathon, temps forts d’une journée sublimée par le soleil de Fréjus.

Deux grands sourires ont illuminé la ligne d’arrivée du Canyon Roc Marathon, la plus longue des 27 épreuves du Roc d’Azur avec ses 83 km. Les bras levés dans la dernière ligne droite, Maxime Marotte a eu le temps de savourer son succès. Déçu par une deuxième partie de saison tronquée par de multiples contretemps (bronchite, problèmes mécaniques etc.), le Français, dixième au général de la Coupe du monde, a réalisé un cavalier seul sur les sentiers du massif des Maures. Parti dès le début de course avec son coéquipier Stéphane Tempier (le vainqueur du Roc d’Azur 2012 a ensuite préféré lever le pied en vue de sa course de dimanche), Marotte n’a cessé d’accroitre son avance.

Vice-champion de France 2014 du Marathon, il signe à 27 ans l’un de ses plus beaux succès. Il devance de 4’30’’ l’ancien champion du monde suisse Christoph Sauser et son compatriote Martin Fanger. En succédant à l’Autrichien Alban Lakata (7e cette année), Marotte met également fin à une longue période de disette des Français sur l’épreuve marathon puisqu’aucun ne s’était imposé depuis Yohann Vachette, en 2003. « J’étais aujourd’hui dans un pic de forme, confie le vainqueur, très ému. Ce matin, je n’aurais jamais pensé pouvoir gagner. Depuis juin, ça a été très compliqué mais j’ai beaucoup travaillé en septembre et ça a fini par payer. C’est un grand bonheur surtout sur une course aussi prestigieuse. Je viens sur le Roc depuis 2001 en cadet, c’est incontournable. Dimanche, sur le Roc d’Azur, je vais y aller au feeling en étant déjà soulagé par cette victoire. »

Un sentiment partagé par Hélène Marcouyre. Très souvent placée (2e l’an dernier sur le Marathon), la Française sur le Roc d’Azur pour la 18e fois, a enfin décroché une victoire dans une des grosses courses. Dans une épreuve plus ouverte après le forfait de la Britannique Sally Bigham, quadruple vainqueur de l’épreuve, Marcouyre s’est imposée au sprint devant l’Américaine Mary McConneloug et la championne de France marathon 2013, Fanny Bourdon, inscrite de dernière minute. « Les Championnats de France de marathon la semaine dernière n’ont pas été à la hauteur de ce que j’espérais (3e), explique la gagnante. Sur la fin ce fut dur mais je ne voulais pas encore passer à côté d’une victoire sur le Roc. Je ne suis jamais venue ici dans l’idée de me promener. Alors ce n’est vraiment que du bonheur. »

Le bonheur, une sensation que les 2 200 participants du Canyon Roc Marathon auront prolongé toute l’après-midi, les derniers franchissant la ligne d’arrivée parfois plus de 9 heures après leur départ.

Samedi : Au bonheur des Dames
Le Roc D’Azur Dames constituera le temps fort des compétitions de samedi. Sacrée championne de France marathon la semaine dernière et vice-championne du monde Espoirs, Margot Moschetti pourrait être le principal atout français. Le clan tricolore, qui ne s’est plus imposé depuis Maryline Salvetat en 2005, pourra aussi compter sur Fanny Bourdon (4e l’an dernier) si elle se remet de son Canyon Roc Marathon, Sabrina Enaux et bien sûr, sur Hélène Marcouyre, abonnée aux places d’honneur mais qui pourrait être portée par son succès de vendredi sur l’épreuve marathon. Avec Fabienne Niederberger, et Barbara Liardet, 7e et 8e l’an dernier, la Suisse peut espérer tout comme l’Italie avec Marta Pastore et la Belgique avec Alice Pirard.

A suivre également lors de cette quatrième journée du Roc d’Azur, les différentes épreuves du Kid Roc où le spectacle est parfois davantage chez les parents que chez les enfants, la Rando Roc Noire Powerade, plus longue randonnée du programme avec ses 53km, le spectaculaire Roc Tandems et son ambiance toujours très festive, la Rando Roc Famille (8 km), nouveauté 2014 créée pour permettre à tous de partager un moment de convivialité sans forcément être un vététiste expérimenté, ou encore, en soirée, le Roc Ruelles Roquebrune-sur-Argens avec son habituelle dose d’adrénaline. A noter également sur la Rando Roc Electrique (20 km), la présence de l’ancien skieur et pilote de rallye-raid Luc Alphand, et de Nicolas Vouilloz, sept fois champion du monde de descente en VTT avant de passer lui aussi au rallye automobile.

MID ROC : Près de 700 compétiteurs ont tenté l’aventure du Mid Roc, épreuve chronométrée de 44 km.  L’Italien Matteo Valsecchi, 23 ans, a largement dominé l’épreuve en 1h55’58’’ devant ses compatriotes Roberto Panzeri (2h03’55’’) et Christian Boffelli (2h05’17’’). La Lorraine Emilie Frussote remporte la course femmes en 2h29’23’’.

ENDUROC : Plusieurs fois champion d’Europe et ancien spécialiste de la descente, le Français Karim Amour, basé à Vence, a remporté l’Enduroc. Au terme des cinq spéciales, il a devancé de 8 secondes Alex Lupato et de 20 secondes Grégory Noce. Chez les femmes, sans surprise, la numéro 1 mondiale britannique Tracy Moseley (10e au scratch), a largement devancé toutes ses adversaires. Elle s’était déjà imposée dans l’Enduroc du Roc des Alpes - La Clusaz, en juin dernier. 


Programme Roc d'Azur du samedi 11 octobre
8 heures : Roc Tandems (44 km)
9 heures : Roc d’Azur Dames et Espoirs Dames (44 km)
10 heures : Rando Roc Noire Powerade (53 km)
13 heures 15 : Rando Roc Electrique (20 km)
13 heures 30 : Rando Roc Rouge déguisée (20 km)
14 heures 30 : Kid Roc 2 km
15 heures : Kid Roc 4 km
15 heures 30 : Kid Roc 6 km
16 heures : Kid Roc 8 km
16 heures 15 : Rando Roc Famille (8 km)
19 heures : Roc Ruelles Roquebrune-sur-Argens (900 m par équipes de deux)

Retrouvez les résultats du Roc d'Azur 2014 sur http://www.rocazur.com/fr/homepage.html