Catalogue 2016

133094

recherche


Resultat-Roc-d-azur-2014-Master-Roc--Credit-ASO-G.DemouveauxDans des conditions météorologiques optimales, le Roc d’Azur (8-12 octobre) a vécu une deuxième journée déjà intense. Et ce n’est que le début ! Ci-après retrouvez les résultats 2014 du Roc d'Azur - Tri Roc et la Rando Roc Altitude.

La Base nature François-Léotard de Fréjus s’est soudainement animée. Après une première journée inaugurée par les scolaires, les vététistes ont envahi jeudi les lieux pour une deuxième journée marquée par les premières grosses épreuves et l’ouverture du Salon où près de 300 exposants proposent les dernières nouveautés aux visiteurs. Lancée en début d’après-midi, les 300 participants à l’Enduroc ont enchainé cinq spéciales sur des pistes au profil descendant, entrecoupées de liaisons montantes. Au total 29 km et la garantie d’une maxi dose d’adrénaline (résultats dans la soirée sur www.rocdazur.com). Gros peloton également de 750 coureurs sur les 44 km de la Rando Roc Altitude.

 

Roc-d-azur-resultat-triroc-2014-credit-ASO-P.PerreveSéquence émotions également sur la ligne d’arrivée du Tri Roc, une des épreuves phare de la deuxième journée du Roc d’Azur avec ses 1500 m de natation, 24 km de VTT et 12 km à pied. Vainqueur de l’épreuve, François Carloni est accueilli par sa grand-mère de 90 ans, venue spécialement du Nord après un périple de plus de 1000 km. « Toute la course, j’ai pensé à elle », confie le champion du jour, avec la voix tremblotante. Excellent vététiste passé avec succès sur le tri cross dont il disputera le Championnat du monde Xterra dans trois semaines à Hawaï, Carloni a dominé le Tri Roc dès la sortie de l’eau. En tête à l’issue d’une partie natation disputée dans une mer Méditerranée particulièrement agitée, le sociétaire du Fréjus Triathlon, 3e et 4e lors des deux précédentes éditions du Tri Roc, n’a jamais revu ses adversaires. « J’ai été très surpris de finir la natation en tête car ce n’est pas mon fort. Ça m’a permis d’attaquer le VTT dans un fauteuil puis de gérer à pied. C’est de bon augure pour Hawaï. » Coureur professionnel sur route, Alexandre Blain, habitué du Roc où il a pris plusieurs podiums en juniors et espoirs à la fin des années 90, prend la deuxième place devant le Britannique Alan Bachmann. Chez les femmes, Lucie Croissant (Triatl’Aix), habituée des épreuves extrêmes, a elle aussi dominé la course de bout en bout. « Ce n’était pas vraiment prévu que je gagne, mais je prends avec plaisir », jubile-t-elle. 
 

Vendredi : d’un extrême à l’autre
Entre le Canyon Roc Marathon, l’épreuve la plus longue de l’événement et le Roc Ruelles Fréjus, le plus court et le plus nerveux, vendredi sera la journée des extrêmes.

 

Le Canyon Roc Marathon constituera le temps fort de la journée. Une aventure de 83 km (2242 m de dénivelé positif) pour 2300 adeptes de l’effort au long cours. Victorieux l’an dernier de cette épreuve marathon, l’Autrichien Alban Lakata voudra conserver son titre. Les Suisses Christoph Sauser, multiple vainqueur sur le Roc, Urs Huber, quatrième des Mondiaux de Marathon, Reto Indergrand, champion de Suisse U23, et Martin Fanger devraient également être aux avant-postes avec les Allemands Kristian Hynek, champion d’Europe et vainqueur la semaine dernière de l’Extrême-sur-Loue, Robert Mennen et Moritz Milatz, vice-champion du monde de la discipline (vainqueur du Roc d’Azur 2011), le champion olympique tchèque Jaroslav Kulhavy (vainqueur du Roc Marathon 2012). Sacré pour la septième fois champion de France le week-end dernier, Thomas Dietsch, figure emblématique du Roc d’Azur qu’il a remporté deux fois (2000 et 2001) sera une fois encore au départ. L’ancien cycliste sur route professionnel Christophe Bassons est également engagé. Dans la course féminine, victorieuse des quatre dernières éditions, la Britannique Sally Bigham sera une fois encore la grande favorite. A souligner la présence de Laetitia Roux, numéro 1 mondiale en ski-alpinisme.

 

La soirée sera elle aussi enflammée avec le Roc Ruelles Fréjus où 85 équipes de deux vététistes s’élanceront à l’assaut du centre de Fréjus. A noter la présence de Jordan Sarrou, vice-champion du monde U23, vainqueur de la Coupe du monde U23 et quatrième la semaine dernière des Championnats de France Marathon. Pour la première fois un Kid Roc Ruelles disputé entre les qualifications et la finale permettra aux plus jeunes nés en 2002 et 2003, de goûter à l’ivresse de cette épreuve toujours très suivie.

ALLTRICKS.COM MASTERS ROC : Présent sur le Roc d’Azur depuis qu’il est cadet, le Vosgien Rémy Grosdidier, installé en Alsace, a remporté son quatrième Alltricks.com Masters Roc d’affilée. A 33 ans, cet ancien membre de l’équipe de France juniors et Espoirs, également performant en trail, a une fois encore survolé la course réservée aux vététistes nés en 1984 et avant, pour s’imposer en 1h52’32’’ (44 km, 986 m de dénivelé), 2’28’’ devant l’Alsacien Frédéric Frech (38 ans) qui confirme sa belle saison estivale. Nicolas Durin, deuxième l’an dernier, complète le podium. Victoire chez les femmes de la Suissesse Eva Carrer Enz en 2h36’35’’.


ROC CHALLENGE : A seulement 21 ans, le Suisse Sylvain Engelmann a remporté son troisième Roc Challenge (2011, 2013 et 2014). Parti très vite en tête, Engelmann, qui sera également au départ dimanche du Roc d’Azur (il y avait pris la 3e place en Espoirs l’an dernier) a bouclé les 55 km (1581 m de dénivelé) en 2h53’04’’. « C’est une semaine de vacances, confie-t-il. Mais vu que je cours le Roc d’Azur dimanche, autant profiter du début de semaine. Ma saison a été mauvaise, alors ça fait toujours plaisir de gagner surtout sur un parcours aussi joli. » 

 

Programme du vendredi 10 octobre

 

8 heures : Canyon Roc Marathon (83 km)
12h30 : Mid Roc (44 km)
13 heures : Rando Roc Odyssey (37 km)
9 heures : Roc Ruelles Fréjus
19 heures 30 : Kid Roc Ruelles

 

Retrouvez les résultats du Roc d'Azur 2014 sur www.rocazur.com