Catalogue 2016

133094

recherche

haute-route-pyrenees-2014-resultats-septembre-titre

Haute Route Pyrénées 2014 - Résultats

Nice célèbre les Finishers de la Haute Route Alpes,

pendant que les coureurs de la Haute Route Pyrénées arrivent à Barcelone

 

 

Chiffres clés de la Haute Route Alpes 2014 (Genève-Nice) :

904 km
21'400 mètres de dénivelé positif
20 cols et ascensions
90% du parcours était nouveau
1 prologue, 5 étapes classiques, 1 étape marathon, 1 contre-la-montre individuel
7 étapes chronométrées
450 participants de 42 pays différents

 

haute-route-pyrenees-2014-resultats-septembre-photo-bouton


« La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'affrontant qu'il se réalise lui-même. » Cette citation de Charles de Gaulle décrit parfaitement les Finishers de la Haute Route Alpes qui viennent de terminer leur extraordinaire défi aujourd'hui à Nice. Pendant sept jours, ils ont affronté les cols légendaires des Alpes françaises, contre la montre et dans des conditions météorologiques parfois très difficiles. La Haute Route est un véritable dépassement de soi, autant physiquement que mentalement.
Après une semaine de course très intense, c'est avec une immense émotion que les coureurs ont aperçu les eaux scintillantes de la Méditerranée en arrivant sur la Promenade des Anglais. Avec l'accueil réservé par leurs familles et leurs amis, l'émotion était bien présente et les larmes se devinaient sur de nombreux visages, marqués par l'effort et brunis par le soleil avant que les coureurs ne se jettent dans la Grande Bleue : « C'est vraiment un moment très émouvant. J'ai même quelques larmes qui ont pointé le bout de leur nez ! » nous expliquait Chris Hope à son arrivée. « C'est un sentiment incroyable et ma femme pense que je suis un héros, c'est formidable ! »


Le peloton de 450 coureurs, issus de 42 pays différents, a quitté Genève le dimanche 24 août et a parcouru plus de 900km, avalé 21'400 mètres de dénivelé et franchi 20 cols mythiques durant ces sept derniers jours, le tout chronométré. Finir est un réel accomplissement, et pour beaucoup de coureurs, cela représente le plus bel exploit de leur vie. Pour Simon Humphris, « C'était dur, bien plus difficile que ce à quoi je m'attendais, mais quelle semaine ! Finir est un tel soulagement. Je suis passé par tous les stades d'émotions, les hauts et les bas, la bonne et la mauvaise météo ... mais ça vaut vraiment le coup. Le pire pour moi c'était le sommet du Col du Glandon, il y avait une météo exécrable et je n'arrêtais pas de penser aux quatre jours qui m'attendaient encore avant la fin. Le meilleur moment ? Ici, maintenant. Finir et voir cette tant attendue Méditerranée. On attendait ce moment depuis Genève. C'est fini, terminé et je suis tellement heureux ».

 

haute-route-pyrenees-2014-resultats-septembre-photo-3


Chaque étape de la Haute Route Alpes 2014, dont le tracé fut renouvelé à 90% cette année, est désormais chargé d'histoire... Le Cormet de Roselend, point culminant de la Haute Route Alpes franchi lors de la deuxième étape (1 967m), l'étape Marathon du troisième jour sous des pluies torrentielles, le Contre-la-Montre individuel dans l'Alpe d'Huez, ou encore le mythique Ventoux affronté hier : « 7 jours de course successifs est une opportunité unique pour un amateur et seule la Haute Route nous l'offre », a déclaré le Suédois Karlsson Tomas. « Nous avons commencé à penser à la Haute Route il y a un an avec des amis de mon club cycliste, nous nous sommes préparés pendant un an et maintenant c'est fini. Cette semaine fut encore plus belle que ce à quoi je m'attendais, vraiment fantastique. La compétition est une chose mais l'ambiance entre les coureurs est ce qu'il y a de meilleur. C'est comme rouler avec un grand groupe d'amis, l'ambiance est incroyable avant, pendant et après chaque étape ».
Un tel événement ne serait possible sans le soutien inconditionnel de très nombreuses autorités et villes d'accueil. Les organisateurs en profitent pour remercier très chaleureusement la Ville de Nice et son Député-Maire Christian Estrosi, qui accueillent le final de la Haute Route Alpes depuis sa première édition en 2011.


Alors que les participants de la Haute Route Alpes commencent à réaliser la portée de leur exploit, c'est avec un mélange d'excitation et de nervosité, accompagné d'une pointe d'impatience que les 300 participants de la Haute Route Pyrénées arrivent à Barcelone. La seconde édition de la Haute Route Pyrénées, organisée pour la première fois en 2013, viendra conclure la trilogie de la Haute Route 2014. 11 coureurs ont décidé de tenter la Triple Couronne cette année, avec l'enchainement de trois semaines de course (Dolomites, Alpes et Pyrénées), 60 cols et 62'000 mètres de dénivelé positif. L'Irlandaise Amy Brice est la seule féminine à relever ce défi ultime cette année : « C'est extrême, vraiment extrême, et cela m'oblige à repousser mes limites ».

 

haute-route-pyrenees-2014-resultats-septembre-photo-2

 

Haute Route Pyrénées :

De Barcelone à Anglet Côte Basque
Départ lundi 1er septembre et arrivée dimanche 7 septembre
21 cols, 19'500m d'ascension
5 étapes classiques, 1 étape marathon, 1 contre-la-montre individuel
Haute Route Alpes 2014 (24 au 30 août)

 

Classement général Hommes

1. Peter Pouly (FRA) 24:24:33
2. Florent Pelizzari (FRA) 24:54:39
3. Cédric Paluello (FRA) 24:59:26

 

Classement général Femmes

1. Véronique Fortin (CAN) 28:20:14
2. Crissie Wellington (UK) 29:23:18
3. Erica Fogg (UK) 31:20:35

 

Classement général par Équipes

1. La Toussuire les Sybelles 74:58:16
2. Froça Nice – Le Café du Cycliste 79:16:02
3. Col de Parquetout 83:18:27

haute-route-pyrenees-2014-resultats-septembre-photo-1