Catalogue 2016

133094

recherche

 

 

championnats-monde-triathlon-2014Avec trois médailles pour la première journée des Championnats du monde de Triathlon, la France fait une entrée fracassante à Edmonton.

Après son titre de champion d'Europe en juin dernier, le jeune niçois Raphaël Montoya, s'empare du titre de champion du monde Junior. Quelques heures avant, les filles avaient ouvert le bal avec deux médailles, l'argent pour Cassandre Beaugrand et le bronze pour Audrey Merle.

 

Après une lutte acharnée en course à pied, c'est sur les derniers mètres que Raphaël Montoya a battu son adversaire australien Jacob Birtwhistle, un des meilleurs coureurs de demi-fond dans son pays. Constamment aux avant-postes, le sociétaire de Sartrouville a assumé son statut de favori pour aller chercher ce titre mondial au terme d’une course maitrisée de bout en bout. Comme il le souligne à l'arrivée "un triathlon peut se perdre en natation ou en vélo mais c'est en course à pied qu'il se gagne".

Ainsi, dès les premiers mètres le Français prend la course à pied à son compte et impose le rythme, seul l'australien parvient à le suivre et le duel annoncé se présente. Les dix derniers mètres seront déterminants, et à l'arrivée il confie " J'ai vite compris que j'étais dans un bon jour, j'ai donc tout donné. J'avais anticipé ce scénario où tout se jouerait au finish, ces dernières semaines j'ai donc beaucoup travaillé les fins de course et ça a payé."

A 18 ans, après ses titres de champion de France, champion d'Europe, et champion du monde Junior 2014, Raphaël Montoya (EC Sartrouville) est un grand espoir du triathlon français et il ne cache pas ses ambitions " Il s'agissait de la course la plus importante de la saison et pour ma dernière année en Junior je devais la gagner. J'ai abordé cette compétition avec plus de décontraction, j'ai gagné de l'expérience en participant cette année à deux coupes d'Europe Elites. Les prochaines semaines je vais participer à deux étapes coupes du monde car il faut que j'anticipe mon passage dans la catégorie supérieure. Je ne vais rien lâcher pour marquer des points en vu de Rio 2016 ".

Championnat-Monde-Triathlon-2014-juniorL'entraineur de l'équipe de France Junior Sébastien Poulet souligne le caractère volontaire du jeune triathlète " Il avait été sélectionné pour participer au Championnat du monde de cross country mais il a voulu se concentrer sur ses objectifs en triathlon car c'est un triathlète avant tout avec de grandes qualités dans les trois disciplines. Il a des ambitions affichées. Dès l'année prochaine, il pourrait être performant en Elite et la transition doit se faire relativement rapidement. Il a déjà prouvé, notamment cet été en terminant 5ème du Grand Prix F.F.TRI. d'Embrun où les meilleurs mondiaux étaient présents, qu'il peut jouer dorénavant dans la cour des grands." Trois autres athlètes, Lucas Jacolin, Maxime Hueber-Moosbrugger, et Léo Bergère étaient en lice, ils terminent respectivement 10ème, 16ème et 36ème.

Belle réussite chez les filles avec deux médailles, l’argent pour Cassandre Beaugrand (Poissy Triathlon) et le bronze pour Audrey Merle (TCG 79 Parthenay). Toutes les deux avaient terminé sur le podium au championnat d'Europe en juin dernier à Kitzbühel, Audrey Merle s'était alors emparée de l'argent. A Edmonton, c'est au tour de Cassandre de s'incliner devant l’Allemande Laura Lindemann, troisième des Mondiaux 2013 et championne d’Europe 2014. A l'arrivée, elles affichent toutes les deux leur satisfaction et, à l'image de Raphaël Montoya, parlent déjà des coupes du monde qui se profilent "parce qu'il est important de préparer les années Elite..." souligne la jeune sociétaire de Parthenay.

 

Le bilan global de Sébastien Poulet (entraîneur des juniors) : " C'est un super résultat dans l'ensemble. Ils ont tous répondu présents (seul petit bémol pour Léo Bergère affaiblit par un petit souci de santé depuis quelques jours). Tous ceux qui avaient le potentiel pour accrocher les premières places ont réalisé une belle course. Les trois médaillés sont des athlètes très complets avec de grandes qualités dans les trois disciplines. Trois médailles sur un championnat du monde c'est un excellent résultat ! "

 

Classement courses Junior Championnat du monde
(format sprint 750 mètres natation, 20km vélo et 5km course à pied)

 

HOMMES
1 - Raphael Montoya  (FRA) en 56’27 ‘’  
2- Jacob Birtwhistle   (AUS) en 56’28 ‘’    
3 - Calvin Quirk (AUS) en 56’45''
...
10 - Lucas Jacolin (FRA) en 57'20''
16 - Maxime Hueber-Moosbrugger (FRA) en 57'50''
36 - Léo Bergère (FRA) en 58'57''


FEMMES
1 - Laura Lindemann (GER) en 1:02:35                       
2 - Cassandre Beaugrand (FRA) en 01:02:38    
3 -Audrey Merle (FRA) en 01:02:44

7- Margot Garabedian (FRA) en 1:04:06
43- Célia Bremond (FRA) en 01:10:23


Suite du programme

 

  • Samedi 30 août

8h45 (local) // 16:45 (heure française) Championnat des hommes U23 (2 athlètes : Dorian Coninx et Simon Viain)
15h35 (local) // 23h35 (heure française) Championnat de paratriathlon élite (10 athlètes :
Hommes PT2 : Stephane Bahier et Geoffrey Wersy
Hommes PT2 Open : Marc Gaviot-Blanc
Hommes PT3 : Lionel Hiffler
Hommes PT4 : Yannick Bourseaux et Stephane Leroy
Hommes PT5 : Arnaud Savio B1 et Arnaud Grandjean
Femmes PT2 : Elise Marc
Femmes PT4 : Gwladys Lemoussu

 

  • Dimanche 31 août

12h00 (local) // 20h00 (heure française) Championnat des hommes élites (2 athlètes : Vincent Luis et Aurélien Raphaël).
15h35 (local) // 23h35 (heure française) Championnat des dames U23 (1 athlète : Léonie Periault).