Catalogue 2016

133094

recherche

Courses Élite Hommes

Les spectateurs sont venus en nombre aux abords du Lac d'Embrun pour supporter l'Elite du Triathlon mondial. Les hommes étaient les premiers à s'élancer.

La natation, rapide, a vu sortir en tête les pisciacais Henri Schoeman et Aurélien Raphaël, habitués des WTS, devant Anthony Pujades, Jonathan Brownlee et Javier Gomez. Une petite dizaine d’athlètes prennent alors la tête dans l'ascension à vélo. Le groupe s’égrène petit à petit sous l'impulsion de Jonathan Brownlee et Anthony Pujades. On assiste à un grand numéro du Vitrollais qui lâche le Britannique dans la descente et pose le vélo seul en tête avec 28 secondes d’avance. Derrière, l'espagnol Gomez débute la course à pied avec 1'15 de retard sur Pujades. Le français ne pourra rien faire face au retour du n°2 mondial, Brownlee qui l'emporte. Il lui manquera également une centaine de mètres pour empêcher la Green Team de réaliser le doublé.

Au classement du jour, l'EC Sartrouville se place en tête grâce à la belle performance du Champion d'Europe Junior Raphael Montoya, qui classe l'équipe en terminant 5ème. Belle étape pour le Poissy Triathlon, deuxième, avec deux athlètes dans le Top 10 (Aurélien Raphaël 6ème et Tony Moulai 7ème). Le Mulhouse Olympique Triathlon crée la surprise en prenant la troisième place du podium.

Au général, la Green Team augmente son avance avec 58 points devant les Champions de France en titre des Sables Vendée Triathlon, 45 points et ex-eaquo avec le Saint Jean de Monts Vendée Triathlon. A noter la belle remontée de Poissy Triathlon, 4ème au général à l'issue de l'étape embrunaise.

Denis VERON, coach de l'EC Sartrouville : "On savait qu'il fallait frapper fort à Embrun pour rester en tête, c'est chose faite. Nous sommes extrêmement satisfaits."

Anthony PUJADES, Vitrolles Triathlon, 3ème de l'étape : "Je suis très satisfait de ma course ! Le parcours sélectif à vélo était l'occasion pour moi de me démarquer. Pour une fois, le vélo a été déterminant ! Je suis super content d'avoir accroché Johnny (Brownlee) dans la bosse et de l'avoir lâché dans la descente ! Il me manquait encore un peu de jus pour résister à pied."

 

Course Elite Femmes

Le vent s’est levé pour le départ des femmes à 15h00. Ce ne fut pas un problème pour les pisciacaises, qui à l’instar de leur collègues masculins, ont animé la partie natation. C’est cependant la Messine Carina Brechters qui est sorti en tête devant Aileen Reid, Jessica Harrison, Vicky Holland (Poissy Triathlon) et Nicky Samuels (TCG 79 Parthenay).

Lors de la partie vélo, l’écrémage annoncé a bien lieu et trois clubs sortent du lot, le TCG 79 Parthenay avec Nicky Samuels, Audrey Merle et Emma Jackson, Tri Val de Gray et Poissy Triathlon. A 3 km du sommet, elles ne sont plus que 5 en tête : les Parthenaisiennes Samuels, Merle et Jackson accompagnées d’Andrea Hewitt (Poissy Triathlon) et Barbara Riveros (Tri Val de Gray). Les jeunes Jackson et Merle décrocheront, respectivement, dans les derniers kilomètres d’ascension et dans la descente.

Andrea Hewitt est la plus prompt à sortir du parc mais la Chilienne Barbara Riveros prend rapidement la tête pour offrir la victoire à son club devant la pisciacaise et Nicky Samuels (TCG 79 Parthenay). Beau tir groupé des Parthenaisiennes qui l’emportent par équipe (Samuels 3ème, Merle 4ème, Jackson 5ème). Tri Val de Gray se classe 2ème et Poissy Triathlon 3ème.

Au général, belle opération pour le TCG 79 Parthenay qui prend la tête (4ème après Valence) avec un 1 point d’avance sur Tri Val de Gray et 3 points sur Poissy Triathlon.

Jacky Baudrand, coach du TCG 79 Parthenay : « Je suis très ému car on court après la victoire depuis le début de la saison. Nous avions une réelle ambition aujourd’hui. Gagner à Embrun c’est mythique avec une Audrey Merle qui révèle son talent de jour en jour. C’est super ! »

Stéphane Catalot, coach du Tri Val de Gray : « C’était un profil d’étape particulier et nous avons eu une équipe homogène avec 4 filles dans le Top 15. Je suis super content de la victoire de Barbara qui revient de blessure. Elle est toujours fidèle au club c’est super. L’objectif de la saison est le top 5, mais c’est vrai que l’on pourrait rêver à un podium. »

Si chez les hommes, le titre de Champion de France semble promis à l’EC Sartrouville, la bataille pour les places d’honneur va être intense. Le dénouement chez les femmes réserve un peu plus de suspense avec 4 clubs qui se tiennent en 5 points.
Prochaine étape du Grand Prix F.F.TRI. pour la recherche sur le cancer à Quiberon le 6 septembre prochain.

Résultat Grand Prix Triathlon Embrun 2014 Hommes > ici
Résultat Grand Prix Triathlon Embrun 2014 Femmes > ici