Catalogue 2016

133094

recherche

 

 

Asafa-POWELL’événement est de taille. Asafa Powell, l’ancien recordman du monde du 100 m (9’’74), sera présent samedi 5 juillet au Stade de France pour l’édition 2014 du MEETING AREVA.

Présent sur la piste, au départ du 100 m. Suspendu pour 18 mois après un contrôle antidopage positif à un stimulant, le Jamaïcain n’aurait pas dû pouvoir recourir avant le mois de décembre prochain. Mais il a fait appel de sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport. Et vient de se voir signifier qu’il pouvait à nouveau s’aligner en compétition officielle, jusqu’à la prochaine réunion du TAS, les 7 et 8 juillet.

L’occasion était tentante, pour les organisateurs du MEETING AREVA, de présenter au public l’un des plus grands sprinteurs de son temps, sacré Athlète de l’année en 2006 par l’IAAF. Ils l’ont saisie. Annoncé aux championnats de Jamaïque à Kingston, du 26 au 29 juin, Asafa Powell se produira au Stade de France pour sa première sortie internationale depuis un an. Il y retrouvera, sur 100 m, deux des athlètes ayant déjà couru en moins de 10 secondes cette saison, le Français Jimmy Vicaut (9’’95) et le Trinidadien Richard Thompson (9’’95). Au-delà de la confrontation, forcément très excitante, sa présence au Meeting constituera l’un des événements de la soirée. Et elle donnera à la réunion francilienne un attrait médiatique encore plus retentissant.

 

Mais Asafa Powell ne constituera pas la seule attraction des épreuves de sprint du MEETING AREVA 2014. Le 100 m masculin s’annonce explosif avec la présence sur la piste de sept athlètes ayant déjà brisé au moins une fois la barrière des 10 secondes. En tête de liste, Richard Thompson. Le sprinteur de Trinidad-et-Tobago a fait sensation, samedi 21 juin, en réalisant la meilleure performance mondiale de l’année avec un chrono de 9’’82 (+ 1,7 m/sec) aux championnats nationaux, à Port of Spain. Vice-champion olympique en 2008 à Pékin, il retrouve la grande forme, à 29 ans. En l’absence d’Usain Bolt, Nesta Carter défendra avec Asafa Powell la tradition jamaïcaine. Il a réalisé 9’’78, en 2010 à Rieti (Italie). Jimmy Vicaut (9’’95 cette saison) et Christophe Lemaitre (9’’92 en 2011) se disputeront à distance une suprématie française jusque-là nettement à l’avantage du premier. L’Américain Michael Rodgers (9’’85 en 2011) et l’inusable Kim Collins (38 ans) complèteront le plateau. Pour ce dernier, le retour au Stade de France devrait être chargé d’émotion, onze ans après y avoir décroché le titre mondial du 100 m.

Le 200 m féminin aura lui aussi une allure explosive. En vedette, l’Américaine Allyson Felix, triple championne du monde (2005, 2007 et 2009) et médaillée d’or olympique (2012) sur la distance. Elle a couru en 22’’44 cette saison, un chrono qu’elle pourrait améliorer au MEETING AREVA, en profitant d’une concurrence de très haut niveau. L’attraction de la course aura pour nom Tori Bowie. L’étudiante à l’Université du Mississipi a longtemps été connue pour ses qualités de sauteuse en longueur (6,95 m l’hiver dernier en salle). Elle a opté cette saison pour le 200 m, avec des résultats spectaculaires : 22’’18 le 31 mai à Eugene, meilleure performance mondiale de l’année.

Présente pour la première fois l’an passé au MEETING AREVA, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce revient au Stade de France sur une distance, le 200 m, où elle réalisé 22’’53 début mai à Kingston. A suivre, également, l’une des sensations de la saison, la Nigériane Blessing Okagbare, en pleine progression cette saison, créditée d’un nouveau record personnel en 22’’23 le 31 mai au Meeting Diamond League à Eugene. Enfin, Myriam Soumaré devrait confirmer sa forme du moment, manifestée par sa troisième place à Ostrava en 22’’85.

 

Plus d'informations sur www.meetingareva.com