Catalogue 2016

133094

recherche

 


La première
étape européenne de la WTS se déroule samedi à Londres, parcours qui réussi plutôt bien aux français depuis 2011. Particularité cette année, le format Sprint, plus court, promet une intensité et un spectacle accrus. Cinq français seront au départ, dont le Champion du Monde Junior, Dorian Coninx qui participe à sa première WTS sur le parcours qui l'a couronné en 2013.

Dorian-CONINX--photo-Janos-Schmit ITUCourse Hommes : Baptême du feu pour Dorian Coninx

 

La start list est une nouvelle fois impressionnante avec le Top 8 au complet, les frères Brownlee à domicile et les espagnols en forme Gomez et Mola. Aurélien Raphaël, Vincent Luis et Dorian Coninx, seront les trois représentants français de l'étape londonienne. Génération dorée du triathlon tricolore puisque tous ont été sacrés Champions du Monde Juniors (en 2007 et 2008 pour les deux aînés et en titre pour Dorian) ! Le format Sprint devrait être un atout pour eux.

Vincent Luis, qui a fait l'impasse sur l’étape de Yokohama, a retrouvé de la fraicheur afin relever son niveau de compétition. Les résultats de début de saison restent bons pour le moment avec une 7ème et une 8ème place sur les deux premières étapes (Auckland et Capetown)

Aurélien Raphaël est en forme depuis le début de saison mais des soucis respiratoires l'handicapaient en course à pied. Il devrait maintenant pouvoir s'exprimer à son niveau.

Dorian Coninx fera sa première apparition sur les World Triathlon Series. "J'arrive sur cette première WTS avec une bonne dose d'appréhension car je ne sais pas exactement à quoi m'attendre. C'est toujours plaisant de retrouver un parcours qui m'a déjà réussi et c'est un "réconfort" de courir sur des distances que je connais bien!".
Pierre Houseaux, entraineur national, donne les consignes pour Dorian sur cette course : "Notre Champion du Monde Junior 2013 prendra la mesure du niveau de compétition sur la série du Championnat du Monde. Il sera surtout là pour engranger de l’expérience. Le format Sprint devrait mieux lui convenir. Ses qualités sont indéniables, l’apprentissage peut aller vite…".

 

 

Courses femmes : les meilleures au rendez-vous

Chez les femmes aussi le niveau sera relevé. Les meilleures au ranking sont au rendez-vous. Certaines se sont affutées sur format Sprint en France puisque le podium du Grand Prix F.F.TRI. pour la Recherche sur le Cancer de Dunkerque dimanche dernier sera au départ  : Gwen Jorgensen (USA), Andrea Hewitt (NZL) et Sarah Groff (USA) !

Côté françaises, on retrouvera Emmie Charayron et Anne Tabarant pour leur deuxième épreuve de la saison. Analyse de Pierre Houseaux : "Anne Tabarant est en forme ascendante. Elle a bien récupéré de sa première expérience en Afrique du Sud (20ème). Elle aura pour objectif premier de sortir placée de l’eau afin de préserver ses chances de bien figurer sur cette étape."

Emmie Charayron est aussi en forme, ses dernières courses le montrent (victoire aux Sables d'Olonne le 18 mai). "Sa natation sera toujours aussi déterminante afin de prétendre peser complètement sur la course. Si Emmie pose le vélo à distance respectable son niveau en course à pied pourrait lui permettre d’envisager une très belle place."

Courses paratriathlon : Les français en forme

Une semaine après le World Paratriathlon Event de Besançon et les 6 podiums français, neuf paratriathlètes seront en course à Londres.

Elise Marc (PT2), Gwladys Lemoussu (PT4), Yannick Bourseaux (PT4) et Geoffrey Wersy (PT3), tous trois médaillés à Besançon, ont pour ambition de briller une nouvelle fois dans la capitale britannique. Ils seront accompagnés par Ahmed Andaloussi et Sébastien Declerck en PT1, Yan Guanter en PT4, Fabien Blanche et Arnaud Savio en PT6.


Programme

Samedi 31 mai

08h00 (heure française) : Départ Paratriathlon
15h30 (heure française) : Départ Elite Hommes
17h00 (heure française) : Départ Elite Hommes