Catalogue 2016

133094

recherche


L'étape de WTS de Yokohama ce week-end lance le début de la période olympique. La course aux points olympiques démarre pour les 2 prochaines années. Côté français, Aurélien Raphaël et Pierre Le Corre font le déplacement au Japon pour une épreuve qui s'annonce une nouvelle fois très relevée, avec notamment le retour à la compétition d'Alistair Brownlee (GBR).

L'épreuve de Yokohama est également support du 1er ITU World Paratriathlon Event (WPE) 2014. Six paratriathlètes français seront en lice pour lancer leur saison internationale.

 

Course Elite : Aurélien Raphaël et Pierre Le Corre en forme

Aurélien Raphaël et Pierre Le Corre seront les deux seuls Français au départ de l'étape japonaise. Vincent Luis fait l'impasse sur cette épreuve puisqu'il a déjà participé aux 2 premières courses de la saison.

Aurélien a effectué un bon début de saison avec sa victoire à la Coupe d'Europe de Quarteira et sa 11ème place sur la WTS de Capetown. Il est motivé : "J'ai vraiment bien bossé cet hiver et encore ces dernières semaines. Je n'ai pas été blessé donc la forme est là. J'ai juste eu une bonne gastro avant Capetown mais j'ai réussi à limité la casse. Après chaque course est unique donc je ne vais pas m'avancer."

 

Pierre Houseaux, entraineur national est confiant : "Les paramètres sont au beau fixe pour le moment et les séances réalisées sont encourageantes. Il ne se contente pas de la place de Capetown et fera son possible afin de produire une course à la hauteur des progrès produits à l'entrainement. Il commence à prendre de plus en plus d'expérience. Sa natation est très solide et lui permet d'assurer sa place en vélo dans le premier groupe d'une manière quasi certaine. Il lui faut maintenant être encore plus solide en course à pied afin d'aller chercher les meilleures places."

 

Pierre Le Corre a eu une rentrée plus décevante à Capetown (41ème). Aucune inquiétude pour l'entraineur national, "cette première WTS reste très loin de son potentiel. Il est arrivé sur l'épreuve en manque de fraicheur et après un gros travail hivernal." Après quelques jours de récupération, le champion du monde U23 est maintenant en phase ascendante et devrait retrouver un niveau de réalisation qui doit être le sien.

 

La rentrée des paratriathlètes

 

Nouveau circuit, nouvelle classification, nouveau ranking, le paratriathlon entre cette année dans une véritable structuration en vue des Jeux Paralympiques de Rio. Six paratriathlètes français débuteront leur saison sur le World Paratriathlon Event de Yokohama :

  • Stéphane Bahier et Geoffrey Wersy en PT2
  • Yannick Bourseaux, Stéphane Leroy et David Travadon en PT4
  • Arnaud Grandjean et son guide Julien Hervio en PT5.
  •  

Tous ont énormément travaillé pendant l'hiver, leur niveau de forme de début de saison est déjà supérieur à leur niveau lors du Championnat du Monde 2013. Les différents stages fédéraux, tests et compétitions de préparation l'ont démontré à l'encadrement de l'Equipe de France.

Nicolas Becker, entraineur national paratriathlon explique le choix de ce déplacement : "cette épreuve est clairement un point de passage obligé sur le chemin du Championnat d’Europe 2014. A ce titre, nous avons choisi de déplacer en priorité les paratriathlètes identifiés comme ayant obtenu les meilleurs résultats en 2013. L’objectif est triple : il faut passer par la case « classification », obtenir un résultat pour ouvrir le compteur de points au ranking ITU (réinitialisé en 2014) et tester le nouveau système de course. Au Japon beaucoup de nations fortes ont décidé de faire concourir leurs meilleurs paratriathlètes, cela donnera un premier aperçu du niveau à atteindre dans chaque catégorie."

 

Pour Yannick Bourseaux, vice-champion du monde 2013, victime d'une lourde chute à l'entrainement en avril, "l'approche de Yokohama est particulière étant donné que je n'ai pas encore pleinement récupéré et je n'ai toujours pas pu reprendre totalement l'entraînement. Initialement, j'allais là-bas pour marquer des points au ranking dans la perspective du Championnat d'Europe, passer la "classification" et tester le nouveau système de catégories de handicaps mis en place à partir de cette saison. Aujourd'hui, les objectifs sont les mêmes mais je sais qu'il me sera impossible de faire une course de haut-niveau, j'espère donc juste parvenir à entrer dans les 5 premiers." 

 

On retrouvera les paratriathlètes également le week-end prochain pour le World Paratriathlon Event de Besançon (25 mai), sélectif pour le Championnat d'Europe.


Programme

 

Samedi 17 mai

23h55 (heure française) : Départ Paratriathlon

 

Dimanche 18 mai

03h03 (heure française) : Départ Elite Femmes
06h01 (heure française) : Départ Elite Hommes

 


World Triathlon Series

 

  • 5-6 avril : Auckland, Nouvelle-Zélande
  • 26-27 avril : Capetown, Afrique du Sud
  • 17-18 mai : Yokohama, Japon
  • 31 mai - 1er juin : Londres, Grande-Bretagne
  • 28-29 juin : Chicago, Etats-Unis
  • 12-13 juillet : Hambourg, Allemagne
  • 23-24 août : Stockholm, Suède
  • 26 août -1er septembre : Grande finale, Edmonton, Canada