Catalogue 2016

133094

recherche

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-0logoUTMB 2014 - The North Face

SOMMET MONDIAL DU TRAIL-RUNNING

Ou comment vivre une fabuleuse aventure, à travers 5 épreuves d'ultra-endurance autour du Mont-Blanc !

 

 

♦ UTMB® [Ultra-Trail du Mont-Blanc®] :

3 pays - 168 km et 9 600 m de dénivelé positif en semi-autonomie
2 300 coureurs au départ le vendredi 29 aout à 17:30 de Chamonix à Chamonix en 46 heures maxi.

 

♦ CCC® [Courmayeur-Champex-Chamonix] :

3 pays - 101 km et 6 100 m de dénivelé positif en semi-autonomie
1 800 coureurs au départ le vendredi 29 aout à 9:00 de Courmayeur (Italie) à Chamonix en 26 heures maxi.

 

♦ TDS® [sur les Traces des Ducs de Savoie] :

119 km et 7 250 m de dénivelé positif en semi-autonomie
1 600 coureurs au départ le mercredi 27 aout à 7:00 de Courmayeur (Italie) à Chamonix en 33 heures maxi.

 

♦ PTL® [la Petite Trotte à Léon] :

3 pays - 300 km et 28 000 m de dénivelé positif en autonomie complète
Un raid non-stop sans classement ouvert à 100 équipes au départ le lundi 25 aout à 17:30
de Chamonix à Chamonix en 141 heures maxi.

 

♦ OCC [Orsières-Champex-Chamonix] :

53 km et 3 300 m de dénivelé positif en semi-autonomie
1 000 coureurs au départ le jeudi 28 aout à 8:00 d'Orsières (Suisse) à Chamonix en 14 heures maxi.

 

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-1

 

Chamonix, le 12 mars 2014

L'environnement, une priorité !

The North Face® Ultra-Trail du Mont Blanc® est devenu l'une des grandes épreuves sportives internationales et la plus renommée dans le domaine du trail running avec 7500 coureurs de 75 nationalités, dont moins de 50% sont français. Le mont Blanc et les sentiers qui l'entourent sont une part importante de son succès. L'organisation - habitants et natifs du Pays du Mont-Blanc fiers et heureux de faire découvrir leur pays - est particulièrement vigilante afin que la nature des vallées environnantes soit respectée. Dans un contexte de développement des épreuves outdoor, VTT, trail, raid d'orientation etc., l'Ultra-Trail du Mont Blanc®, accompagnée de ses partenaires, se positionne comme pionnière en matière d'études et de prévention.

 

Depuis sa naissance (2003) l'Ultra-Trail du Mont-Blanc® se mobilise pour réduire l'impact de ses courses sur l'environnement. Plusieurs actions simples ont été ensuite adoptées par un grand nombre d'autres organisations (pochettes-déchets portables offertes aux coureurs, gobelet personnel inclus dans le matériel obligatoire, ...). Largement soutenu par l'Espace Mont-Blanc et la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc, un plan de transport en commun très important a été mis en place pour limiter la noria inévitable des voitures des accompagnants des coureurs sur les petites routes du tour du mont Blanc, et ainsi limiter les émissions de CO2. Depuis 2006, le balisage sur les chemins est réalisé sans peinture pour éviter une pollution visuelle qui perdure dans le temps. En 2010, une première étude d'impact a été initiée avec un étudiant de l'Université de Savoie, avant d'imaginer de positionner des bénévoles avec une mission spécifique de sensibilisation au respect de l'environnement.

 

L'expérience « Ambassadeur de l'Environnement » pérennisée par un partenariat

entre l'Université de Savoie, Asters et l'Ultra-Trail du Mont-Blanc®

 

Le 25 février 2014 une convention de partenariat, pour une durée de trois ans, a été signée entre ces trois acteurs afin de pérenniser les actions déjà engagées, de les approfondir et d'élaborer de nouvelles solutions concrètes et adaptées pour minimiser les impacts négatifs d'une épreuve sportive sur son environnement.

 

Ambassadeurs de l'environnement : Études d'impact et mesures

 

L'expérience "Ambassadeur de l'Environnement" a débuté au cours de l'édition 2013 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc®. Deux "Référents Environnement", stagiaires de Master 1 EPGM (Equipement, Protection et Gestion des Milieux de montagne) de l'Université de Savoie (UFR CISM), ont eu pour mission d'analyser les impacts des courses de l'Ultra-Trail® et les moyens d'y remédier en lien avec les différents acteurs. En collaboration avec une équipe de 20 "Ambassadeurs de l'environnement", formés par Asters (Conservatoire départemental d'espaces naturels), ils ont mené des études et des actions en amont, pendant et après l'événement portant sur la gestion des alpages et des troupeaux, de la flore, de la faune sauvage, de l'érosion des sentiers, des déchets, etc., ainsi que sur les effets des conditions météo, de la périodicité des épreuves...

 

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-3

 

Un premier bilan non exhaustif des actions menées

par les Ambassadeurs de l'Environnement en 2013

 

Avant les courses de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc® : les ambassadeurs ont parcouru tous les sentiers afin de ramasser et d'analyser les déchets laissés par les randonneurs.
Ils ont pris le temps de contacter tous les éleveurs présents sur le parcours et de les rencontrer, nouant ainsi un premier et un véritable échange.
Dans ce même esprit, ils ont rencontré le garde de la Réserve des Aiguilles rouges...Patrick Perret assure d'ailleurs qu'une course organisée fin août est moins nuisible pour la faune qu'une course au printemps à cause de la période de reproduction. En accord avec tous ces contacts, ils ont posé des panneaux préventifs de la présence de troupeaux ou de risque de ravinement.

 

Pendant les épreuves : Ils se sont répartis en équipe et ont sillonné les chemins du parcours pour avoir une action pédagogique auprès du public et des familles des coureurs. Cette action est importante car elle permet de sensibiliser des personnes qui ne se sont engagées sur aucun règlement.

 

A l'issue de la semaine de courses les ambassadeurs ont de nouveau parcouru tous les sentiers empruntés, ramassé et réalisé un inventaire des déchets. Cet inventaire permet aujourd'hui d'échanger avec les fabricants de gel, de boisson ou autre afin d'optimiser les emballages de leurs produits.

 

Au bilan de cette année 2013 :
• Il n'y a pas eu de problèmes notoires au niveau des éleveurs. Un effort doit cependant être apporté, au niveau des frontales (il vaut mieux regarder vers le sol quand on voit un panneau indiquant des troupeaux) car il a été confirmé que les lumières dérangent les troupeaux, plus que la masse des coureurs en elle-même.

• La semaine a bénéficié d'une météo clémente et sèche qui a limité les effets du piétinement et de l'érosion (une érosion plus marquée par temps humide).

• Le bilan est plus mitigé concernant les déchets qui sont principalement les opercules de gels ou entames de barres énergétiques retrouvés surtout en sortie de ravitaillement ou au moment de la bascule d'un col.

• Sur le parcours de la TDS® ont été retrouvés 2 à 4 fois plus de déchets qu'avant la course et sur la CCC® et l'UTMB® 5 à 20 fois plus selon les tronçons en commun.

• A la Fouly, 108 km, 1 coureur sur 5 avait utilisé sa poche à déchets.

 

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-2

 

Une expérience qui sera renouvelée sur chaque édition de l'Ultra-Trail du Mont Blanc®

 

Afin de poursuivre l'échange d'informations entre les différents acteurs du territoire, sensibiliser tant les bénévoles de l'organisation que les coureurs, spectateurs et accompagnants, et apporter des solutions concrètes, un groupe "d'Ambassadeurs" et de 2 Référents sera mis en place à chaque édition de l'Ultra-Trail®. Au total c'est une vingtaine de bénévoles, recrutés au sein de la filière "montagne" de l'Université de Savoie UFR CISM qui seront formés pour cette opération avec la participation d'Asters. L'éco-participation d'1,50 € intégrée au montant de l'inscription de chaque coureur permet de financer ce type d'actions.

 

Un enseignement universitaire, des formations pré-course des ambassadeurs

 

En collaboration avec Asters, un responsable de la commission environnement de l'Ultra-Trail du Mont Blanc® interviendra dans la formation académique avec un cours sur "l'étude d'incidence des manifestations sportives en milieu montagnard sensible et protégé" à destination des cursus "Montagne" du CISM (Centre Interdisciplinaire Scientifique de la Montagne). Cette formation, basée sur l'exemple de l'Ultra-Trail du Mont Blanc®, sera intégrée au sein de l'Unité d'Enseignement "Impacts des activités humaines sur la montagne" du Master 1 EPGM et au sein de l'UE correspondante de la licence Pro ASM (Activités Sportives de Montagne). Les "Référents Environnement" présents sur l'Ultra-Trail du Mont-Blanc® auront suivi ce cursus.

 

La commission environnement

 

Présidée par Jean-Claude Marmier, la Commission environnement de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc® a été créée en 2006. Composée de personnes qui participent activement à l'organisation, d'élus des communes concernées par l'événement et de représentants d'associations œuvrant pour la protection de l'environnement, elle a pour mission d'identifier les risques engendrés par la manifestation et de proposer des actions concrètes pour préserver l'environnement.
La commission Environnement en collaboration avec l'Espace Mont-Blanc a signé en 2008 un contrat Ethique instaurant des actions concrètes visant à minimiser les nuisances inhérentes à la course, lutter contre les gaspillages de matière et d'énergie et inciter les individus à adopter des attitudes responsables envers l'environnement.

L'Ultra-Trail du Mont-Blanc® a également participé au groupe de travail mis en place par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports de Haute-Savoie, qui a permis l'élaboration de la "Charte de développement durable pour les manifestations sportives" et à laquelle l'association s'engage aujourd'hui à adhérer.

The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® s'est aussi engagé pour le développement durable aux côtés de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc dans la mise en œuvre d'un Plan


Climat Energie Territorial (PCET) et dans les actions du Club Climat Evénement.
http://www.ultratrailmb.com/page/59/Commission_environnement.html

 

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-5

 

Rappel chiffres Ultra-Trail®

5 courses, 77 nationalités
7 500 coureurs
2 000 bénévoles
18 000 personnes transportées
50 000 spectateurs
320 km d'itinéraires balisés UTMB®, CCC®, TDS® OCC (la PTL® n'est pas balisée)
300 km de parcours de repli
33 ravitaillements
3 pays traversés (France - Italie - Suisse)
19 communes réunies

 

CONTACTS

The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc®

Catherine POLETTI, directrice de la communication et de course
36 Avenue du Savoy - 74400 Chamonix Mont-Blanc - France
Tel : +33 (0)4 50 53 47 51

 

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.ultratrailmb.com - ultratrail.tv
Facebook : http://www.facebook.com/UltraTrailMontBlanc - Twitter : http://twitter.com/TNFUTMB

 

UTMB-2014-the-noth-face-inscription-cours-ultra-trail-photo-bas

 

 

Crédits Photo : © The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® - Franck Oddoux