Catalogue 2016

133094

recherche

Paris-Versailles-résultat-classement-septembre-36-eme-édition-2013-00VOIR LES RESULTATS DE PARIS-VERSAILLES 2014 ICI
Résultats - Paris-Versailles

C'ÉTAIT LA 36e ÉDITION DE LA GRANDE CLASSIQUE

 

La 36e édition de Paris-Versailles a été remportée par l'Ethiopien Mule Wasihun LAKEWU (ETH) en 47m02s tandis que la Kenyanne Sarah CHIPCHIRCHIR a coupé la ligne en 53m28s.


Les 25 000 participants ont bouclé, dans un long cortège, les 16km du parcours, entre Paris et Versailles.

 

Incontournable et majestueuse, la Grande Classique de la course sur route a connu son épilogue cet après-midi face au Château de Versailles. Partis des pieds de la Tour Eiffel avec les traditionnelles vagues (60 vagues de 400 coureurs une heure durant), les quelques 25 000 participants ont longé la Seine avant de s'attaquer à la mythique côte des Gardes. Bien sûr la principale difficulté du parcours a été absorbée au rythme de chacun avant de basculer, à mi-parcours, dans la forêt de Meudon.

 

Paris-Versailles-résultat-classement-septembre-36-eme-édition-2013-02-homme

 

C'est forcément dans la côte des Gardes que s'est jouée la victoire. Dans les derniers hectomètres de la difficulté, le Marocain Adelhadi EL MOUAZIZ plaçait son attaque pour s'emparer de la 1e place, aux dépens de l'Ethiopien Mule Wasihun LAKEWU. Ce dernier résistera pour finalement distancer le Marocain et conquérir la couronne à Versailles. EL MOUAZIZ conservait tout de même la 2e place devant le lauréat de 2012, Zawude TEBALU.

 

Paris-Versailles-résultat-classement-septembre-36-eme-édition-2013-01-femme

 

Sarah CHEPCHIRCHIR n'a pas laissé d'espoir à ses concurrentes. La Kenyanne a dominé sa compatriote Cynthia JEROTICH qui avait remporté l'épreuve en 2012. Sarah CHEPCHIRCHIR, longtemps perturbée par des blessures, brille enfin sur une compétition internationale. Victorieuse avec 51 s d'avance, c'est avec un large sourire qu'elle a accueilli sa dauphine, JEROTICH. L'Ethiopienne Yerbgual-Melese ARAGE complète le podium. Séverine HAMEL a terminé en trombe pour passer sous la barre de l'heure. Avec son chrono de 59m57s, elle prend une très belle 4e place.

 

→ Résultats de la grande classique Paris-Versailles 2013 à venir ICI ←