Catalogue 2016

133094

recherche

Triathlon-de-Nice-Cote-Dasur-2013-championnat-du-monde-00

Triathlon de Nice 2013

29 septembre 2013

QUATRE CHAMPIONS DU MONDE A NICE !

 

Terre traditionnelle de triathlon, Nice accueille sur sa Promenade des Anglais la dernière étape du Grand Prix F.F.TRI. Le plateau s'annonce une fois encore royal avec les meilleurs triathlètes de la planète à commencer par les deux champions du monde Elite et les deux champions du monde moins de 23 ans. Cette dernière étape disputée sur un format S (750m de natation, 20km de vélo, 5km de course à pied) servira également de cadre au Championnat de France Elite, U23 et Groupes d'Âge.

Après quatre premiers épisodes à Dunkerque (26 mai), les Sables d'Olonne (9 juin), Saint-Jean-de-Monts (22 juin) et Sartrouville (1er septembre), la lutte pour le titre de champion de France des clubs s'annonce particulièrement intense, notamment chez les hommes. Toutes les formations ont donc convoqué leurs meilleurs éléments.

 

Triathlon-de-Nice-Cote-Dasur-2013-championnat-du-monde-02


Point sur la course masculine :

Vainqueurs à Dunkerque et à domicile, troisième à Saint-Jean-de-Monts et deuxième à Sartrouville, les Sables Vendée Triathlon ont montré une constance aux avant-postes et une homogénéité qui leur permettent de se présenter en pole position à l'entame de la dernière étape. Déjà sacrés l'an dernier (avec 4 victoires en 5 étapes), les Vendéens entendent bien réaliser le doublé. Ils présenteront pour cela une grosse équipe avec notamment Pierre Le Corre, récemment sacré champion du monde U23 à Londres et troisième de l'étape de Sartrouville juste derrière les deux frères Brownlee, mais aussi le Sud-Africain Richard Murray, n°5 mondial et le Portugais Joao Silva, n°6. « Nous comptons bien défendre notre place de leader, prévient Luc Bouron, président des Sables Vendée Tri. Lors de la dernière étape, nous savions que Sartrouville voulait gagner à domicile et que ce serait difficile. Mais avec un troisième nageur, nous aurions presque pu l'emporter. Mais deuxième, c'était bien. Cette fois à Nice, avec le coefficient 1,5, terminer deuxième nous assurerait le titre. Mais nous allons tout faire pour gagner et nous aurons une équipe pour cela. Pierre Le Corre sera là avec Anthony Pujades qui avait pris une bonne 5e place à Sartrouville. Nous comptions sur le Russe Ivan Vassiliev mais il est malade. Nous alignerons donc Murray, et les Portugais Joao Pereira et Joao Silva qui était reparti un peu blessé de Sartrouville mais qui revient bien. En plus du titre par équipes, on espère aussi que Pierre Le Corre sera à la lutte pour le titre individuel. La priorité c'est le titre U23 qu'il a déjà eu mais il peut aussi ambitionner le titre Elite. »

 

Derrière les Sables Vendée, Sartrouville, champion de France en 2001, 2006, 2009, 2010 et 2011, n'a pas abandonné tout espoir d'ajouter un sixième titre à son palmarès. Et pour cela, les hommes verts se présenteront dans une formation de rêve puisqu'à l'exception d'Alistair Brownlee, le champion olympique, blessé à une cheville, l'Espagnol Javier Gomez, champion du monde pour la troisième fois de sa carrière à Londres et vice-champion olympique, Jonathan Brownlee, n°2 mondial et médaillé de bronze aux JO, le Portugais Mario Mola, n°3 mondial et enfin David Hauss, 4e des JO et bon 12e de la finale mondiale à Londres, devraient être au rendez-vous sur la Promenade des Anglais. « Nous sommes dans l'obligation de gagner en espérant que Les Sables Vendée ne soient pas mieux que troisièmes, explique le président de la Green Team, Denis Véron. A priori ça semble compliqué, mais sur une course on ne sait jamais. Il faut y croire. C'est pour cela que nous présenterons une bonne équipe. C'est une saison un peu étrange et paradoxale. Nous payons notre cinquième place de la première étape à Dunkerque où nous avons pourtant pris les deux premières places (J. Brownlee devant Mola). Nous gagnons à Sartrouville, faisons premier ex-aequo avec Poissy à Saint-Jean-de-Monts mais sommes déclarés deuxièmes puisque le règlement se base en cas d'égalité sur le 3e de l'équipe et malheureusement pas sur le meilleur comme dans d'autres sports. C'est vraiment dommage car nous n'avons plus notre destin entre nos mains. Mais nous voulons donner une belle image à Nice et nous sommes fiers de pouvoir présenter les meilleurs mondiaux. »

 

Seulement quatrième à Sartrouville, les Pisciacais ont cédé la deuxième place. Les voilà dans l'obligation de l'emporter tout en espérant une contreperformance de leurs deux rivaux. Un scénario auquel Boris Gros veut croire pour aller chercher un titre qui échappe aux Jaune et Bleu depuis 2005. « Nous avons des athlètes pour être influents sur la course, explique le manager. On ne laissera pas filer les éventuelles opportunités. La finale mondiale de Londres peut avoir émoussé quelques cadors. Il va falloir être très vigilant sans être non plus trop gourmand. » Pour l'occasion Poissy présentera également de beaux arguments avec Aurélien Raphaël, Gregory Rouault, Tony Moulai, l'Italien Alessandro Fabian et Jérémy Quindos.

 

Point sur la course féminine :

Chez les femmes, la lutte pour le titre de champion de France des clubs semble moins ouverte que chez les hommes. Avec dix points d'avance, les filles de Poissy devraient sauf cataclysme conserver leur couronne. Première à Dunkerque et Saint-Jean-de-Monts, deuxièmes aux Sables d'Olonne et à Sartrouville, les Pisciacaises ont été les plus performantes de l'année. Reste à valider un troisième titre consécutif. Avec Jessica Harrison, nouvelle retraitée internationale, la Néo-zélandaise Andrea Hewitt, probablement l'Irlandaise Aileen Reid, deuxième de la finale mondiale à Londres, Alexandra Cassandre-Ferrier et Coralie Depons, les Yvelinoises seront favorites. « La logique voudrait que ça se passe bien, estime Boris Gros. Mais attention aux retournements de situation. Nous en avons été victimes à plusieurs reprises par le passé, alors méfiance et gare aux chutes. »

 

Vainqueur de la deuxième étape, le TCG 79 Parthenay, actuellement deuxième, présentera la nouvelle championne du monde, la Britannique Non Stanford, auteur d'une démonstration lors de la finale mondiale à Londres. Jacky Baugrand, président du TCG 79 parthenay, garde l'espoir de rester sur le podium : « Nous avions à la base l'ambition de jouer la victoire collective. Mais la Coupe du monde d'Alicante nous prive de quelques filles comme Felicity Abram (AUS, n°16 mondiale) et Alice Betto (ITA, n°10) sur lesquelles je comptais. A Nice, nous alignerons néanmoins Laurie Belkadi et la junior Audrey Merle, championne de France d'Aquathlon que nous voulons lancer dans le grand bain car c'est aussi la vocation du club. Nous viserons avant tout une victoire individuelle avec l'espoir de rester sur le podium par équipes."
A suivre également tant chez les hommes et les femmes, la lutte pour le maintien en Division 1 où chaque rang gagné pourra être décisif, l'assurance de suivre une étape niçoise intense que ce soit en tête de course ou à l'arrière. Chez les femmes notamment, Brive Limousin Triathlon alignera l'Australienne Charlotte McSchane, championne du monde U23.

 

Triathlon-de-Nice-Cote-Dasur-2013-championnat-du-monde-01

 

...Championnat de France Elites : L'expérience


En plus des titres par équipe, l'étape niçoise du Grand Prix F.F.TRI. consacrera également les champions de France individuels. L'occasion d'une confrontation entre des triathlètes confirmés et la nouvelle vague. Chez les hommes, Laurent Vidal, déjà trois fois sacré (2009, 2011, 2012), attend le dernier moment pour savoir s'il viendra défendre son titre. S'il se présente sur la Promenade des Anglais, son club de Liévin ne participant pas au championnat de D1, il bénéficiera de l'avantage de pouvoir se focaliser entièrement sur la course individuelle. Parmi ses principaux rivaux, il devra surveiller de près Pierre Le Corre (Les Sables Vendée) en pleine forme et très performant en cas d'arrivée au sprint. Excellent coureur, Grégory Rouault (Poissy) aura son mot à dire s'il pose le vélo dans le groupe de tête. Vincent Luis (Sainte-Geneviève des Bois), cinquième de la finale mondiale à Londres, David Hauss (Sartrouville), auteur d'une bonne fin de saison (12e à Londres), Aurélien Raphaël (Poissy), qui pourrait bénéficier d'un scénario où un groupe s'échapperait dès la sortie de l'eau, devraient être les principaux acteurs.
Chez les femmes, Jessica Harrison (Poissy), championne depuis quatre saisons, partira en position de favorite. Sur ce format S, Emmie Charayron (Sartrouville) devrait aussi avoir son mot à dire.

 

...Les meilleurs mondiaux mais pas seulement

 

Parce que Nice est une terre de triathlon, une course Open sera disputée sur le format M (1500m de natation, 36,4km de vélo, 10km de course à pied) qui servira également de cadre au Championnat de France Groupes d'Âges. Plus 1500 triathlètes pourront ainsi se lancer sur des parcours où les plus grands noms du triathlon ont un jour brillé. Le parcours vélo empruntera notamment le Col d'Eze tandis que la course à pied s'effectuera traditionnellement sur la Promenade des Anglais.

 

...Classement Grand Prix F.F.TRI. (après 4 étapes sur 5)

 

HOMMES.

1. Les Sables Vendée Tri, 74 pts ; 2. EC Sartrouville, 69 ; 3. Poissy Tri, 68 ; 4. Tri Club Saint-Quentin-en-Yvelines, 49 ; 5. Mulhouse Olympique Tri, 41 ; 6. TCG 79 Parthenay, 41 ; 7. Metz Tri, 40 ; 8. Versailles Tri, 37 ; 9. Saint-Jean-de-Monts Vendée Tri, 37 ; 10. Valence Tri, 34 ; 11. Saint-Raphaël Tri, 31 ; 12. Sainte-Geneviève Tri, 30 ; 13. Sud Tri Performance, 25 ; 14. Rouen Tri, 24 ; 15. Groupe Tri Vesoul Haute-Saône, 22 ; 16. Montluçon Tri, 10.

 

FEMMES.

1. Poissy, 76 pts ; 2. TCG 79 Parthenay, 66 ; 3. Tri Club Châteauroux 36, 63 ; 4. Tri Val de Gray, 58 ; 5. Issy Tri, 50 ; 6. Ardennes Triathlon, 48 ; 7. Stade Poitevin Tri, 46 ; 8. Saint-Raphaël Triathlon, 44 ; 9. Autun Tri, 35 ; 10. Saint Avertin Sports Tri 37, 28 ; 11. Tri Saint-Amand Dunkerque 18, 28 ; 12. Noyon Puissance 3 Tri, 24 ; 13. Brive Limousin Tri, 23.


Barème de la course de Nice :

1er : 30 pts ; 2e : 27 pts ; 3e : 24 pts ; 4e : 21 pts ; 5e : 19,5 pts ; 6e : 18 pts, etc.

 

Ce qu'il faut retenir :

-Date: 29 septembre 2013
08h00 : Course Grand Public et Championnat de France Groupe d'âge
13h00 : Courses Elite - Grand Prix F.F.TRI. de Triathlon et Championnat de France

-Manifestation: Le Triathlon Nice côte d'azur

-Lieu: La promenade des Anglais, Nice

-Objectif: déterminer les clubs Champions de France 2013, les Champions de France individuel et promouvoir le Triathlon pour tous.

-Tarif: 60€ pour les licenciés / 80 € pour les non licenciés à la F.F.TRI.

-Modalité d'inscription: par internet www.triathlondenice.fr

 

 Triathlon-de-Nice-Cote-Dasur-2013-championnat-du-monde-03

 

Plus d'informations sur www.triathlondenice.fr