Catalogue 2016

133094

recherche


Haute-Route-Pyrenees-2013Résultats La Haute Route Pyrénées 2013 en chiffres

En bref
- 400 coureurs amateurs de 26 nationalités différentes ont participé à la 1ère édition de la Haute Route Pyrénées, partie de Barcelone il y a sept jours, et arrivée aujourd’hui à Anglet Côte Basque.

- Ambiance très festive sur la ligne d’arrivée, quand les coureurs ont pris conscience de la performance réalisée: 750 kilomètres et plus de 20’000 mètres de dénivelé positif, en 7 étapes à travers 19 cols mythiques.


- Le Français David Polveroni remporte cette 1ère édition dans la catégorie Solo Hommes et par équipe. Il devient également le champion des Iron Riders, après avoir enchaîné les Alpes et les Pyrénées.
- Chez les femmes, la Canadienne Marg Fedyna remporte le titre après avoir livré une intense bataille contre ses adversaires toute la semaine.
- L’esprit d’entraide et d’amitié était omniprésent pendant les 7 jours de la Haute Route.
- La légende du cyclisme et tout nouvel ambassadeur de la Haute Route, Greg LeMond a pris part à la première étape et était aussi présent sur la ligne d’arrivée à Anglet Côte Basque.
- Une nouvelle Haute Route verra le jour en 2014 à travers les Dolomites et les Alpes Suisses et offrira la possibilité aux coureurs de relever le défi ultime de la ‘Triple Couronne’.

En détail

La charmante ville d’Arette a accueilli ce matin les 400 cyclistes amateurs pour le départ de la dernière étape de la Haute Route Pyrénées 2013. L’étape chronométrée s’est achevée à Cambo-les-Bains, où les coureurs se sont regroupés avant de descendre au cœur d’un convoi de prestige vers l’Océan Atlantique. Après une semaine d’effort intense, les coureurs avaient hâte de rejoindre Anglet Côte Basque. Jour après jour, les magnifiques paysages pyrénéens se sont succédés et ont permis aux coureurs de repousser leurs limites, afin de venir au bout de chacune des sept étapes. Les coureurs qui pensaient se mesurer à une étape facile aujourd’hui ont eu quelques surprises.

Dernier round de Pau – Arette à Anglet Côte Basque

La dernière étape a été modifiée dans sa première partie, et le Col du Soudet a été ôté du parcours en raison de conditions climatiques peu favorables en début de matinée. Le Col d’Ahusquy, principale difficulté de la journée, en a surpris plus d’un. La descente, neutralisée de nouveau pour des raisons de sécurité, a permis aux coureurs de se regrouper et de conserver des forces pour parcourir en peloton les 50 kilomètres menant à Cambo-les-Bains. Le groupe de tête a roulé à un rythme effréné, roulant fréquemment à plus de 40 km/h. Le Britannique Ian Walton était heureux mais épuisé sur la ligne d’arrivée : « C’était fantastique ! La meilleure Haute Route à laquelle j’ai participé ! Aujourd’hui, la portion vallonnée était bien plus difficile que la haute montagne. »

De son côté, l’Alsacien Christian Haettich a pu savourer le plaisir de terminer la Haute Route Pyrénées, une semaine après avoir fini la Haute Route Alpes : « Je suis très heureux et très fier d’avoir terminé cette Haute Route Pyrénées, particulièrement en tant qu’Iron Rider. J’ai dû batailler pour terminer dans les temps et être Finisher mais c’est vraiment grandiose d’enchaîner ces deux courses, c’est génial! »

De la tête à la fin de course, la journée a été remplie d’émotions pour tous les coureurs. Greg LeMond, triple vainqueur du Tour de France, double Champion du Monde et nouvel ambassadeur de la Haute Route, était présent sur la ligne d’arrivée pour féliciter le peloton de la Haute Route Pyrénées. David Polveroni, vainqueur de la Haute Route Pyrénées 2013 a déclaré : « La Haute Route Pyrénées a été magnifique. Vivement l’année prochaine car l’attente va être longue. C’était un plaisir d’enchaîner les Alpes et les Pyrénées et je me suis senti de mieux en mieux grâce au mental et à l’entraînement. Je suis très heureux de terminer sur une victoire individuelle mais surtout sur une victoire d’équipe. Mission accomplie ».

Marg Fedyna, qui a réalisé un incroyable triplé en remportant l’étape, le classement général de la Haute Route Pyrénées ainsi que celui des Iron Riders, a décrit cette dernière étape comme « rapide et nerveuse ! Je suis heureuse d’avoir terminé mais triste de devoir quitter la Haute Route! » À l’arrivée à Anglet Côte Basque, il était évident à travers les rires et les larmes que l’aventure allait rester pour toujours dans les cœurs et les esprits des coureurs.

L’équipe de la Haute Route souhaite féliciter chaque participant pour sa réussite lors de cette édition inaugurale de la Haute Route Pyrénées.

Classements généraux de la Haute Route Pyrénées 2013

Classement Général Hommes – après l’étape 7 (07/09/13)
Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 19:25:32
2 Urs Hintze / 369 / SUI / Tempo-Sport-Exersciences / 19:41:57
3 Cédric Paluello / 431 / FRA / Forte x Fuerte / 19:45:45

Classement Général Femmes – après l’étape 7 (07/09/13)
Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

1 Marg Fedyna / 78 / CAN / Porte del Comte / 22:26:41
2 Marianne Kern / 372 / SUI / Tempo-Sport-Exersciences / 23:26:01
3 Valérie Berthod / 251 / SUI / Girls of Ski Mountaineering / 23:29:57

Classement Général par Équipe – après l’étape 7 (07/09/13)
1 Forte x Fuerte 59:36:25
2 Tempo-Sport-Exersciences 59:53:54
3 Pitpass CRC 61:37:06

Classement Iron Rider Hommes (Alpes + Pyrénées)
Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 42:23:29
2 Nicolas Raybaud / 604 / FRA / Forte x Fuerte / 45:08:35
3 Pieter Van Wezel / 538 / RSA / Thames Professionals CC / 45:56:26

Classement Iron Rider Femmes (Alpes + Pyrénées)
Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

1 Marg Fedyna / 78 / CAN / Porte del Comte / 51:28:22
2 Pascale Legrand / 600 / CAN / Portillon / 56:31:26
3 Stacie Hall / 103 / AUS / 3fidi Pro Cycling Team / 67:09:08

Chiffres clés de la Haute Route 2013

2 événements distincts : Haute Route Alpes (18-24 août) et Haute Route Pyrénées (1-7 septembre)
4 pays traversés : Suisse, France, Italie et Espagne
7 étapes chronométrées en 7 jours consécutifs
7 villes d’accueil sur chaque Haute Route
9 coureurs maximum par équipe (3 au minimum)
20 cols et ascensions mythiques sur chaque Haute Route
25 à 30 masseurs à l’arrivée de chaque étape
35 nationalités différentes au sein du peloton de la Haute Route Alpes
26 nationalités différentes au sein du peloton de la Haute Route Pyrénées
40 Iron Riders, enchaînant les Alpes et les Pyrénées
55 véhicules d’assistance et de sécurité à l’intérieur de la course
100 journalistes accrédités sur les Hautes Routes 2013
150 équipes représentées entre les Alpes et les Pyrénées
400 coureurs sur la 1ère édition dans les Pyrénées
550 coureurs sur la 3ème édition dans les Alpes
800 kilomètres à parcourir sur chaque Haute Route
850 bénévoles sur chaque événement
20’000 mètres de dénivelé positif cumulé en une semaine, soit 2,5 fois l’aller-retour entre le niveau de la mer et le sommet de l’Everest
250’000 vidéos officielles regardées
1’200’000 de pages vues sur www.hauteroute.org en 12 mois