Catalogue 2016

133094

recherche

Haute-route-2013-étape-3-cyclisme-résultats-classement-Bannière

La Belle et la Bête

Haute Route - 2013

Étape 3 : Vielha – Superbagnères (Bagnères-de-Luchon)

 

 

120 km au total, dont 115 km chronométrés
3300 mètres de dénivelé positif, 2400 mètres en descente
Col du Portillon (1293m), Port de Balès (1775m), Superbagnères (1860m)
Difficulté de l'étape : 4 sur 5

Haute-route-2013-étape-3-cyclisme-résultats-classement-photo4

Crédit Photos : © Manu Molle  

 

Lors de la 3ème étape, les Pyrénées ont montré leurs deux visages et révélé la raison pour laquelle même les cyclistes les plus chevronnés frissonnent en entendant leur nom. Tout au long des 120 km du jour, les 400 cyclistes amateurs ont essayé de profiter de la beauté époustouflante des paysages tout en luttant intensivement et repoussant leurs limites. Avec des températures avoisinant les 30 degrés et des pentes approchant régulièrement les 15%, beaucoup de coureurs auraient donné cher pour ne pas avoir à gravir les trois ascensions du jour.

Le Belge Thierry Franck a trouvé l'étape « magnifique mais qu'est-ce que c'était dur ! C'est l'étape que je craignais le plus avec le Port de Balès et j'avais raison. Cette ascension s'est tout de même bien passée mais je suis arrivé à Superbagnères à l'arrachée. Quand chaque kilomètre semble interminable, je lève la tête du guidon et je profite des paysages. De cette façon, les kilomètres défilent plus vite. »

 

Températures et pentes extrêmes

 

Haute-route-2013-étape-3-cyclisme-résultats-classement-photo1

Crédit Photos : © Manu Molle  

 

À 7h30 ce matin, le peloton a quitté Vielha, dans le Val d'Aran en Espagne, et emprunté le Col du Portillon pour entrer en France. Après le Col du Portillon, les coureurs se sont mesurés au redoutable Port de Balès décrit comme « un mur » par les connaisseurs et, cerise sur le gâteau, à l'ascension finale vers la station de Superbagnères, à 1860 mètres d'altitude. Les coureurs ont été obligés de quitter leur zone de confort à plusieurs reprises, tout d'abord à cause du froid matinal, puis à cause des fortes températures de l'après-midi, faisant jusqu'à fondre le tarmac. L'étape du jour a aussi proposé des ascensions aux pentes très élevées, tant en montée qu'en descente. Bienvenue au cœur des Pyrénées.

 

Tandis que les hommes de tête ont franchi la ligne d'arrivée en moins de 4 heures, beaucoup de coureurs ont passé plus de 5 heures sur la selle. Les derniers arrivants, accompagnés par la mascotte et Lanterne Rouge de la Haute Route – le très apprécié Fergus Grant – ont pédalé pendant plus de 7 heures. « C'était dur. Je n'ai pas l'habitude de rouler de telles distances en haute montagne. Mais je suis heureux de l'avoir fait, et d'avoir fini dans un temps correct », a déclaré Peter Moorhoose.

La plupart des coureurs avaient du mal à trouver leurs mots sur la ligne d'arrivée pour décrire l'étape, mais tous étaient subjugués par sa beauté et sa difficulté. « Étape très difficile. J'ai roulé avec des étrangers très forts et très jeunes donc j'ai payé cash dans la magnifique montée vers Superbagnères, je n'en voyais pas la fin. Je suis bien fatigué et je me demande comment je vais faire demain. Ça me fait peur mais avec un bon massage, une bonne ambiance et une bonne nuit, ça devrait aller », commentait le Français Alain Galissard. L'Allemand Daniel Franke lui emboîte alors le pas : « La dernière ascension était terrible. Je n'ai pas hâte d'être à demain. On a 4000 mètres de dénivelé positif, n'est-ce pas ? Je ne sais pas pourquoi nous faisons cela. Mais dans une heure ou deux, je dirai sûrement 'allez, on recommence' ! »

 

De Vielha à Superbagnères (Bagnères-de-Luchon)

 

Même l'ascension des 8 km du Col du Portillon, peu après avoir quitté Vielha, n 'a pas permis aux coureurs de se réchauffer, frissonnant jusqu'à Bagnères-de-Luchon où le soleil de septembre a fait son apparition. Le deuxième col de la journée, le Port de Balès, était le plus redouté. Dans cette ascension étroite et très exigeante, les coureurs ont souffert dans des pentes régulièrement aux alentours de 14%. Le ravitaillement au sommet du col a permis à chacun de reprendre des forces pour la descente, puis pour la dernière ascension du jour. La montée de Superbagnères s'est avérére être la plus difficile pour la majorité des participants. Même les panoramas spectaculaires n'ont pas pu complètement compenser les douleurs engendrées par la montée et les fortes températures. Même si les coureurs profitent maintenant d'un repos bien mérité à Bagnères-de-Luchon, tous pensent déjà à l'étape de demain : l'étape marathon !

 

Haute-route-2013-étape-3-cyclisme-résultats-classement-photo2

 Crédit Photos : © Manu Molle 

Résultats de l'Étape 3 (3 Septembre 2013)

Après 4 heures de course, seulement 10 minutes séparent les cinq premiers coureurs. David Polveroni remporte sa deuxième étape consécutive devant le Suisse Urs Hintze et le Français Cédric Paluello, vainqueur de la première étape. L'Italienne Marina Ilmer a de nouveau réalisé une très belle performance en franchissant la première la ligne d'arrivée après 4h22min58sec d'effort. Tous les coureurs n'ont pas terminé l'étape dans les délais impartis, et ceux ayant franchi la ligne avant 15h20 ont passé plus de 7 heures sur le vélo. Les coureurs découvrent au fur et à mesure à quel point la première édition de la Haute Route Pyrénées peut être difficile. Et ce n'est qu'un début...

 

Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

 

Classement Solo Hommes – Étape 3 (03/09/13)

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 03:50:05
2 Urs Hintze / 369 / SUI / Tempo Sport Exersciences / 03:56:36
3 Cédric Paluello / 431 / FRA / Forte x Fuerte / 03:56:36

 

Classement Solo Femmes – Étape 3 (03/09/13)

1 Marina Illmer / 98 / ITA / l'Azet / 04:22:58
2 Laetitia Roux / 254 / FRA / Girls of Ski Mountaineering / 04:29:51
3 Marg Fedyna / 78 / CAN / Port del Comte / 04:32:22

 

Classement par Équipe – Étape 3 (03/09/13)

1 Forte x Fuerte / 11:48:56
2 Tempo-Sport-Exerscience / 11:59:00
3 Thames Professionals CC / 12:26:13

 

Classement général Hommes – après l'étape 3 (03/09/13)

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 10:28:29
2 Urs Hintze / 369 / SUI / Tempo-Sport – exersciences / 10:38:23
3 Cédric Paluello / 431 / FRA / Forte x Fuerte / 10:39:39

 

Classement général Femmes – après l'étape 3 (03/09/13)

1 Marina Illmer / 98 / ITA / l'Azet / 11:47:29
2 Marg Fedyna / 78 / CAN / Port del Comte / 11:57:15
3 Laetitia Roux / 254 / FRA / Girls of Ski Mountaineering / 12:10:33

 

Classement par Équipe – après l'étape 3 (03/09/13)

1 Forte x Fuerte / 31:58:47
2 Tempo-Sport – exerscience / 32:12:21
3 Pitpass CRC / 33:19:14

 

Haute-route-2013-étape-3-cyclisme-résultats-classement-photo3

Crédit Photos : © Manu Molle 

 

Retrouvez toutes les infos sur le Site Officiel