Catalogue 2016

133094

recherche

Haute-route-pyrénées-2013-Seu-Durgell-bannière

La Haute Route Pyrénées prend de la hauteur

Lire la version en ligneÉtape 2 : La Seu d'Urgell – Plan de Beret (Vielha)

 

120 km au total, dont 112 km chronométrés
3500 mètres de dénivelé positif, 2400 mètres en descente
Coll del Canto (1730m), Port de la Bonaigua (2072m), Plan de Beret (1904m)
Difficulté de l'étape : 4 sur 5


La fraîcheur matinale a ce matin saisi les 400 coureurs alors qu'ils se rassemblaient au pied de la cathédrale romane de La Seu d'Urgell, avant de prendre le départ de la deuxième étape de la Haute Route Pyrénées. Bien que l'étape d'hier ne devait être qu'une mise en jambes de 85 km, beaucoup de coureurs y ont laissé des forces. C'est donc avec un peu d'appréhension que les participants ont abordé l'étape du jour, longue de 120 km et affichant 3500 mètres de dénivelé positif, entre La Seu d'Urgell et Plan de Beret, magnifique domaine skiable du Val d'Aran. Certaines ascensions du jour figuraient parmi les plus hautes et les plus difficiles de la semaine, dont le Port de la Bonaigua à 2072 mètres d'altitude, une ascension empruntée régulièrement par les plus grandes courses cyclistes en Espagne. Le Britannique Niall Aitken était nerveux sur la ligne de départ : « L'étape d'hier était plutôt facile mais j'appréhende vraiment celle d'aujourd'hui. Plus longue, plus de dénivelé, ça va être difficile ! »


Une lutte intense à l'avant comme à l'arrière du peloton

 

À l'avant du peloton, les coureurs ont roulé à vive allure dudébut jusqu'à la fin de l'étape. Les spectateurs présents le long du parcours ont eu l'impression d'assister à une course professionnelle, les cyclistes roulant en formation et prenant des relais malgré le terrain accidenté. Les hommes de tête ont lancé plusieurs attaques, leur permettant de se détacher du peloton dans la première descente. David Polveroni, 3ème de la Haute Route Alpes et vainqueur de l'étape du jour, a creusé l'écart en déposant ses plus proches rivaux au pied de l'ascension du Plan de Beret. Une fois franchi la ligne d'arrivée, David a déclaré : « Je connaissais le parcours et mes coéquipiers Nicolas et Cédric ont travaillé en donnant un bon tempo. J'ai senti que je pouvais encore accélérer dans la Bonaigua, Cédric m'a dit d'y aller et c'est ce que j'ai fait. Je me suis vraiment régalé en traversant ces paysages magnifiques, en particulier pendant l'ascension du Plan de Beret. »

 

L'un des plus jeunes participants de la Haute Route Pyrénées, le Britannique Felix Barker, âgé de 19 ans, participe pour la première fois à la Haute Route. Il a roulé dans le groupe de tête presque jusqu'au sommet du Port de la Bonaigua : « J'ai suivi les leaders quand ils ont attaqué. Dans la première ascension, j'étais avec les trois premiers puis j'ai décidé d'attaquer dans le deuxième col mais j'ai craqué à 3 kilomètres du sommet. J'ai lutté pour finir l'étape et j'ai perdu plus de 10 places. J'ai vu David Polveroni attaquer dans la dernière ascension, il était impressionnant. Ça va devenir de plus en plus difficile maintenant, mais pour rien au monde je ne souhaiterais être à un autre endroit ! »

 

Un peu plus loin dans le peloton, les coureurs ont dû faire face à la fatigue et à un fort vent de face. « Les paysages était très jolis et les températures idéales, même un peu froid dans les descentes. Les Pyrénées, c'est très cassant et je ne suis pas encore arrivé à trouver mon rythme. Ça monte, ça descend, ça monte... et le vent de face a été terrible aujourd'hui », a déclaré le Suisse Olivier Caumel de l'équipe Team Tecas.

 

De La Seu d'Urgell à Plan de Beret (Vielha)


Le parcours du jour était bien plus exigeant que celui de la première journée, avec 3 ascensions majeures au programme : le Coll del Canto, le Port de la Bonaigua et l'ascension finale vers le Plan de Beret. Lors de l'ascension du Coll del Canto, les coureurs ont pu admirer des paysages à couper le souffle, mis en valeur par la très belle lumière matinale.
La descente de cette première difficulté, assez technique, a été suivie par une trentaine de kilomètres dans la vallée, où les coureurs ont dû se regrouper pour affronter le vent de face et parcourir des portions en faux plat. L'esprit de la Haute Route consiste à repousser ses propres limites mais dès que le chronomètre est déclenché, beaucoup de participants se prennent au jeu et cherchent à battre leurs plus proches rivaux. Les nombreux virages du Port de la Bonaigua ont épuisé de nombreux coureurs, qui ont alors lutté contre eux-mêmes pour rejoindre le Plan de Beret. Sur les derniers kilomètres du jour, des spectateurs inattendus – des centaines de vaches et chevaux – ont encouragé les 400 coureurs.

 

Haute-route-pyrénées-2013-Seu-Durgell

 

Résultats de l'Étape 1

David Polveroni a remporté l'étape dans la catégorie Solo Hommes tandis que Marg Fedyna a franchi la ligne la première chez les femmes. Tous les deux Iron Riders, David et Marg ont fini sur le podium de la Haute Route Alpes mais chacun a remporté sa première victoire d'étape aujourd'hui. Rien n'est encore joué après deux étapes dans la Haute Route Pyrénées mais de nombreux coureurs peuvent prétendre à la victoire finale au classement général.

 

Place / nom / dossard / nationalité / équipe / temps

 

Classement Solo Hommes – Étape 2 (02/09/13)

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 03:55:18

2 Urs Hintze / 369 / SUI / Tempo Sport Exersciences / 03:58:42
3 Patrice Pont / 412 / FRA / Aubisque / 04:00:28

 

Classement Solo Femmes – Étape 2 (02/09/13)

1 Marg Fedyna / 78 / CAN / Port del Comte / 04:30:11
2 Marina Illmer / 98 / ITA / l'Azet / 04:32:05
3 Valérie Berthod / 251 / FRA / Girls of Ski Mountaineering / 04:43:38

 

Classement par Équipe – Étape 2 (02/09/13)

1 Forte x Fuerte / 12 :02 :36
2 Tempo-Sport-Exerscience / 12 :05 :06
3 Thames Professionals CC / 12 :31 :09

 

Classement général Hommes après l'étape 2 (02/09/13)

1 David Polveroni / 45 / FRA / Forte x Fuerte / 06:38:24
2 Urs Hintze / 369 / SUI / Tempo-Sport – exersciences / 06:41:47
3 Cédric Paluello / 431 / FRA / Forte x Fuerte / 06:43:03

 

Classement général Femmes après l'étape 2 (02/09/13)

1 Marina Illmer / 98 / ITA / l'Azet / 07:24:31
2 Marg Fedyna / 78 / CAN / Port del Comte / 07:24:53
3 Laetitia Roux / 254 / FRA / Girls of Ski Mountaineering / 07:40:42

 

Classement par Équipe après l'étape 2 (02/09/13)

1 Forte x Fuerte / 20:09:51
2 Tempo-Sport – exerscience / 20:13:21
3 Pitpass CRC / 20:53:01