Catalogue 2016

133094

recherche

Résultats-Trail-du-Caroux-2013-036eme Trail du Caroux

CHAUD LE CAROUX SHOW

 

 

C’est sous une température caniculaire que s’est déroulé l’édition 2013 du trail du Caroux. Et, afin de rajouter quelques degrés à l’ambiance qui régnait au départ une musique du groupe « the clash » accompagnait les 160 participants du 34 kilomètres dès 8h00 du matin. Une heure plus tard les organisateurs récidivaient pour donner le départ aux 260 concurrents du parcours de 24 kilomètres. Dés lors une chose était acquise le record de participation était largement battu avec 420 coureurs lancés à l’assaut des sentiers du Caroux. Dés le début de la course du 34 kilomètres un homme avide de revanche prenait la tête de la course pour ne plus la lâcher.

En effet, après ses secondes places sur le 24 kilomètres en 2011 et sur le 34 kilomètres en 2012, Yohan Marcouire avait axé sa préparation sur cet objectif. Il n’allait cesser d’accroitre son avance sur ses poursuivants. A savoir 1 mn après la première difficulté, 1mn30s au tiers du parcours, 3mn au deux tiers du parcours pour franchir la ligne d’arrivée avec prés de 4mn d’avance sur son principal adversaire. Lequel n’était autre que Pierre Chaleyer double vainqueur et vainqueur sortant du trail du Caroux version longue. A noter que les deux premiers sont membres du club X Caroux Trail.

Il fallait ensuite attendre 16 mn pour voir arrivé Rémi Bonneau du club de St Jean de Védas.

 

Résultats-Trail-du-Caroux-2013-01 

 

Côté féminine Valérie Masson après avoir fini deuxième en 2012 s’offrait sa première victoire sur les pentes du Caroux. En ce qui concerne le 24 kilomètres, la mise en jambe menant au pied de la première difficulté était effectuée à un rythme très soutenu, et c’est dix coureurs groupés qui se lancés à l’assaut de l’ascension du sentier des gardes (830 mètres de D+). Suite à l’effort violent du départ ce groupe « explosé » dès les premières rampes du Caroux, et c’est fort logiquement que Samuel Daumur – qui détient le deuxième temps de cette montée – prenait le commandement des opérations pour lui aussi ne plus le lâcher. Après une ascension en 42mn20s il mettait ses adversaires sous pression et allait dés lors se détacher pour ajouter une énième victoire à son palmarès 2013 déjà très étoffé. Ses doutes quand à sa capacité à gérer la technicité d’un tel parcours étaient dés lors levés et il pouvait envisager ses objectifs à venir avec des ambitions à la hausse.

 

La surprise du jour venait de la deuxième place du grand espoir du club X Caroux trail, à savoir Yanis Bernard. Celui-ci après s’être accroché dans les ascensions et avoir limité la casse sur les quelques parties de replat faisait valoir tous ses talents de descendeur – qui aux dires de tous ceux qui ont eu le privilège de l’apercevoir sont « impressionnants »- pour, de haute lutte prendre une excellente deuxième place. A noter qu’il franchissait la ligne d’arrivée le maillot de X Caroux trail entre les mains très fier d’obtenir un tel résultat sur ses terres et d’apporter un superbe podium à son club. On retiendra aussi l’excellente quatrième place de Laurent Labit qui encore à la sixième place à quelques « encablures » de l’arrivée venait échouer au pied du podium au prix d’un effort dont lui seul à le secret, et ce malgré une blessure au genou qui lui vaudra de serré les dents le temps que le docteur Valette (lui aussi participant sur le 24km) lui fasse quelques point à vif.

 

Côté féminine c’était Véra Soukhova qui était la plus prompte à se mettre en cation mais après un passage en tête au sommet de la première difficulté la toute nouvelle V2 voyait ? la passer dans la descente et s’envoler vers la victoire Lors de la remise des prix, outre l’ovation du public quant à la performance du jeune Yanis, un hommage était rendu à l’organisateur Cyril Abbal pour avoir permis à de nombreux traileurs de connaitre le Caroux et d’y revenir tout au long de l’année.

 

Résultats-Trail-du-Caroux-2013-02

 

Rendez-vous était alors pris pour 2014 avec comme nouveauté l’organisation d’un kilomètre vertical le 8 mai. Celui-ci consistera à gravir le plus rapidement possible les 3700 mètres pour v830 m de dénivelé positive du sentier des gardes. Le record officieux étant détenu par un certain Antoine Guillon (meilleur ultra traileur de France 2012) en 41mn16s.  

 

Toutes les infos et résultats sur

le Site Officiel