Catalogue 2016

133094

recherche

areva-meeting-lemaitreMeeting AREVA 2013 : 

 

L'édition 2013 du MEETING AREVA aura un parfum de Jamaïque, avec la présence d'Usain Bolt au départ du 200 m. Elle aura un goût français, grâce à Renaud Lavillenie (perche), aux sprinteurs Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut (200 m), à Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3000 m steeple). Mais elle sera aussi très féminine.

A moins d'un mois de l'évènement, le plateau s'est enrichi d'une poignée de nouveaux noms susceptibles de créer l'évènement dans au moins trois des épreuves de la soirée. Une course, le 100 m, et deux concours, la hauteur et le poids, où les filles auront la vedette.

En tout début de soirée (18 h 48), samedi 6 juillet 2013, le stade n'aura d'yeux que pour le cercle du lancer du poids. Valerie Adams en a fait son terrain de jeu depuis plusieurs saisons. Et elle entend bien continuer cette année. Championne olympique à Londres, la Néo-Zélandaise n'a pas encore connu la défaite en 2013. Victorieuse à Sydney en mars, à Auckland puis à Eugene en mai, elle a déjà lancé cette saison trois fois au-delà de la ligne des 20 m, avec un meilleur jet mesuré à 20,37 m. Valerie Adams détient le record du MEETING AREVA, avec 20,78 m, une performance réalisée lors de sa dernière visite au Stade de France, en 2011. Avec de bonnes conditions, elle devrait pouvoir lui donner une nouvelle jeunesse.

La même remarque vaut pour Shelly-Ann Fraser-Pryce. La Jamaïquaine, double championne olympique du 100 m (2008 et 2012), se présentera sur la ligne de départ du 100 m, à 20 h 56, avec l'étiquette de grandissime favorite. Et, en ligne de mire, la perspective de s'offrir le record du Meeting, un temps de 10''88 établi par Marion Jones en 1998. Shelly-Ann Fraser-Pryce détient la meilleure performance mondiale de la saison, avec 10''93, chrono réussi le 18 mai à Shanghai. Pour la pousser, trois noms émergent : Murielle Ahoure, Ivet Lalova et Myriam Soumaré. L'Ivoirienne a réalisé 11''05 au 100 m au meeting IAAF Diamond League d'Oslo, le 13 juin, face au vent (- 1,2 m/sec). A 25 ans, elle semble plus performante que jamais. La Bulgare a crevé l'écran en s'imposant au Bislett d'Oslo en 11''04, meilleur temps européen de la saison. La Française, habituée du MEETING AREVA, pourrait profiter de cette course pour réaliser les minimas pour les championnats du monde à Moscou, fixés à 11''17 par la FFA.

areva-soumare-ahoure

Un autre record du Meeting sera en danger, samedi 6 juillet : celui de la hauteur féminine. Le concours réunira quatre des sauteuses les plus haut perchées, et les plus fascinantes, de l'athlétisme mondial : la Russe Anna Chicherova, la Croate Blanka Vlasic, la Suédoise Emma Green-Tregaro et l'Américaine Brigetta Barrett. La première, championne olympique à Londres, a déjà affirmé ses ambitions en réussissant 2,02 m le 21 mai à Pékin. Victorieuse en Diamond League à Rome, mais battue à Oslo, elle occupe la deuxième place de la course au diamant, derrière sa compatriote Svetlana Shkolina. Blanka Vlasic, la championne du monde en 2009, a connu une année olympique gâchée par les blessures. Son retour en forme, concrétisé par un saut à 1,95 m le 6 juin à Rome, devrait se confirmer au Stade de France. La Croate en connait bien le sautoir, pour l'avoir emporté en 2007 et 2010 avec la même performance, 2,02 m, record du MEETING AREVA. Emma Green-Tregaro, la Suédoise, a déjà sauté plus haut cette saison (1,95 m), que lors des deux dernières années (1,93 m). A 28 ans, elle semble plus forte et plus régulière que jamais. Enfin, Brigetta Barrett avait créé une certaine sensation en prenant la deuxième place de la finale olympique, l'été dernier à Londres, avec un saut à 2,03 m, son record personnel. Depuis, elle a confirmé en réussissant 1,99 m en mai dernier à Los Angeles. Le public français la connait peu, mais elle représente peut-être, à 22 ans, l'avenir de la discipline.

 

Toutes les infos sur le site du Meeting AREVA