Catalogue 2016

133094

recherche

LOGO ROC DES ALPESRoc des Alpes - La Clusaz

Une première pleine de promesses

 

 

 

A retenir

- Retour sur le Roc des Alpes et la victoire d'Alexis CHENEVIER en 2h47min49s - ITW

- Alexandre Maslin - Bilan du WE
- Les champions au rendez-vous
- Roc Cadets, Cadettes, juniors dames : La relève est prête
- Retour sur la Roc Light, l'Enduroc et la Rando Roc Gourmande
- Rendez vous en 2014, du 13 au 15 juin

Avec 4186 inscriptions pour 3450 inscrits uniques sur les 14 épreuves au programme pendant trois jours, la première édition du Roc des Alpes - La Clusaz a été un grand succès. Bouquet final d'un événement disputé sous un grand soleil, les victoires d'Alexis Chenevier et Laurence Champavier dans le Roc des Alpes (54 km).

« Ça serait cool d'être le premier à inscrire son nom au palmarès », confiait Alexis Chenevier vendredi dans la presse locale. Le sociétaire du Team Scott est passé des paroles aux actes. En 2h47'49'', le Rumillien de 24 ans, 5e l'an dernier aux Championnats de France aux Gets et vainqueur cette année de la Transvésubienne, a devancé Octavien Maillard (2h49'44'') et Thomas Griot (2h49'48'') pour s'offrir la première édition du Roc des Alpes disputé autour de La Clusaz. En tête dès le début de course, Chenevier, déjà deuxième vendredi du Roc Eliminator, a parfaitement assumé son rôle de favori de l'épreuve. « C'était un vrai objectif, se réjouit le vainqueur. J'ai volontairement fait l'impasse sur la Coupe du monde en Italie pour être présent ici. Scott est partenaire de La Clusaz et c'était important de bien figurer. J'ai surtout fait la différence dans les portions de portage et dans les tronçons techniques. Quand on voit l'engouement pour cette première édition, on comprend que c'est fort de gagner une course avec le label "Roc".» La Française Laurence Champavier, victorieuse en 4h18'34'', aura la même satisfaction (Séverine Gonthier, 2e en 4h32'33 et Fanny Fréchinet, 3e en 4h34'15''). "Je cours d'habitude sur des épreuves un peu plus courtes, confie la sociétaire du Team La Forestière, à Lyon. Mais comme je prépare l'étape du Tour, je voulais faire un peu plus long. Comme c'était une première, on ne savait pas trop à quoi s'attendre. Ce fut sincèrement super avec un parcours très varié avec de la technique, du portage, des parties roulantes pour récupérer. Vraiment nickel ".

 

Derrière les cadors, chacun à son rythme, les 1047 participants ont eux aussi pu apprécier "l'esprit Roc" tout au long de ces 54km tracés dans un décor grandiose. Un premier passage au Lac des Confins, puis une longue montée vers le col des Annes en passant par le ravitaillement de Paccaly, direction la Chapelle de la Duche, le Col de Chatillon, grande descente vers Le Chinaillon, retour vers le Grand-Bornand, puis passage sur les hauteurs des Confins au 42e kilomètre avant une dernière montée et enfin le grand plongeon vers La Clusaz. Magique. « Si nous avons fait 850km pour venir, c'est d'abord pour le cadre, témoigne Didier François, venu de Thouin, en Belgique, avec une dizaine d'amis. En tant qu'habitués du Roc d'Azur où nous venons depuis près de dix ans, nous savons que l'organisation « Roc » est un gage de belle course. C'est une sécurité. En Belgique, on a des beaux terrains de jeu, mais ici, ça sent la magie. Ça fait peur aussi un peu car on ne sait pas toujours ce qu'il y a derrière un virage ce qui nous rend parfois un peu frileux dans les descentes. Mais ce qui est pour nous le plus important, c'est l'esprit. Et on a vu que dans ce Roc des Alpes, cet esprit de convivialité, d'entraide et de partage était bien présent. Après une heure ici, on s'est dit que l'on ne s'était pas trompé. »

 

Roc des Alpes 01   La Clusaz Une première pleine de promesses

 

Les nombreux participants du Roc des Alpes La Clusaz équipés d'une caméra embarquée (le plus souvent sur le casque) vont sans aucun doute repasser souvent les images en boucle. Une façon aussi de patienter jusqu'à la prochaine édition qui se tiendra du 13 au 15 juin 014.

 

« Nous avons tenu notre promesse »

Alexandre Maslin, directeur de l'épreuve dresse le bilan de cette première édition du Roc des Alpes La Clusaz.

 

« Le bilan est très positif. Les coureurs sont tous enchantés. Ils ont en pris plein les yeux. On a eu une édition ensoleillée et quel meilleur moyen de découvrir ce magnifique Massif des Aravis ? C'était la première fois que nous développions le concept Roc et avec près de 4200 inscriptions alors que l'objectif initial était de 3000, on peut dire que ça a marché et que l'idée était fondée. Maintenant, il faut continuer à travailler pour poursuivre ce développement. Nous allons bien sûr analyser ces trois jours d'épreuves sur tous les points comme les parcours, les ravitaillements, les animations, le village partenaires etc. car nous voulons encore améliorer ce Roc des Alpes.
L'autre point positif concerne l'ambiance. Il y avait les courses bien sûr mais pas seulement. Avec les animations, le concert de samedi soir, le village des partenaires, il y en avait pour toute la famille. C'était notre promesse et il me semble, nous l'avons tenue.

 

Pour la station de La Clusaz, l'enjeu était important au regard de l'investissement. Les commerçants ont été comblés, ça transpirait le VTT. Cela conforte la volonté de la station de développer cette activité. Le grand public sait maintenant que l'on peut faire du VTT à La Clusaz et beaucoup vont revenir tout l'été.

Nous avions 55% de participants de la région Rhône-Alpes et seulement 8% d'étrangers. Nous devons travailler pour attirer les VTTistes de toute la France et de l'étranger, notamment de la Suisse qui n'était pas très représentée cette année. Pour l'avenir de ce Roc des Alpes, il y a clairement un gros potentiel. »

 

Les champions au rendez-vous

La Clusaz est une terre de grands champions, qui depuis des années, alimente les palmarès de nombreuses disciplines hivernales. Parmi tous ces champions, Edgar Grospiron, champion olympique de ski de bosses en 1992 était au départ... et bien sûr à l'arrivée (243e en 4h46'53''). « Je me suis éclaté. Y a une grande diversité de terrains qui permet de tout faire avec des descentes techniques, des chemins roulants, des single tracks etc. Sur le coup, j'ai un peu regretté les parties de portage mais à l'arrivée, on les oublie et c'est noyé dans la masse des 54km. Et puis le panorama est juste exceptionnel. Sur le plan personnel, je pensais que j'étais assez entraîné et je me suis trompé. Je suis parti sur un rythme que je n'ai pas pu tenir. J'ai vite galéré. J'ai manqué d'humilité. Il faut vraiment s'entraîner et ne pas être trop gourmand au départ. Je suis quand même ravi. C'était une première édition et La Clusaz a été à la hauteur de sa réputation et de l'événement. Bravo à tous.» Dans la catégorie skieurs, Jean-Pierre Vidal, champion olympique de slalom en 2002, était lui aussi de la partie et signe une belle 84e place au scratch en 3h56'. « Je suis plus habitué aux efforts brefs, raconte-t-il. En slalom, on se préparait pour deux fois 45 secondes. J'ai arrêté la compétition en 2006 et je me mets peu à peu aux efforts de l'endurance. Je prépare d'ailleurs l'étape du Tour. Ça permet de garder la forme et de rester affuté ce qui est toujours dur quand on arrête le haut niveau. Sur cette course, le parcours est magnifique. C'était vraiment sympa. Et puis avec les autres skieurs, on a pu un peu se tirer la bourre. »

 

Enduroc

Cedric Ravanel a réussi une belle opération en remportant l'Enduroc, une épreuve de 14 km répartis sur 5 spéciales de descente (S1 (2,6km, 465 D-) ; S2 (1,2km, 265m D-) ; S3 (4,6km, 600m D-) ; S4 (1,8km, 345m D-) ; S5 (3,8km, 610m D-). Il souffle la victoire à Esteban DERONZIER du Team Mavic.

 

Roc Cadets, Cadettes, juniors dames : La relève est prête

Une boucle de 25 km (605m dénivelé positif) était proposée à la relève du VTT. Chez les cadets, le champion de Suisse Kids de triathlon en 2012, Nathan Zbinden (1h18'13'') a dominé Enzo Brunet (1h23'44'') et Maxime Barbarin (1h23'50''). Victoire chez les filles de la junior Manon Socquet Juglard (1h38'59''), du Vélo Club de Praz-sur-Arly, devant Lauraly Roche (1h39'17''), première cadette, de l'AC Fémin'Ain, en belle forme actuellement après son top 10 dans une épreuve de Coupe de France en mai.

 

Roc Tandem : A deux, c'est encore mieux

Le Roc des Alpes en modo solo, c'est déjà compliqué. Alors imaginez sur un tandem ! Sur les 31 km (1450 de dénivelé positif), Pierre Van Hollemeersch et Marc Chauvet, venus d'Annecy, l'ont emporté devant deux paires mixtes, Yvain Sogno et Delphine Quey, d'Oyonnax et les Jurassiens Christophe et Fabienne Tournut. « Nous ne sommes pourtant pas habitués à ce genre d'exercice, commente Marc Chauvet, membre de l'équipe de France de ski de fond et pilote du tandem. Parfois, on se demande un peu si ça va passer... » Visiblement, c'est passé !

 

Roc Light : Pas si léger que ça...

Au terme des 31km du Roc Light, le champion de France juniors UFOLEP 2012, Remy Gena, en 2h23'14'', a devancé Emile Roger (Ambérieux) de cinq minutes et le jeune triathlète suisse Arnaud Zbinden de six. « Je suis parti tranquille, explique le vainqueur membre du team Massa Sport by Riviera Bike à Pugey-sur-Argens. Et j'ai finalement remonté tout le monde. Je vais maintenant préparer les championnats de France en juillet. » A noter la belle 8e place au scratch de la multiple championne de France de Marathon VTT Hélène Marcouyre, première féminine, à seulement 14' du vainqueur masculin. Deuxième l'an dernier du Roc Marathon au Roc d'Azur, elle s'offre cette fois la victoire devant Marine Strappazzon et Laura Joubert. « A deux semaines des championnats de France, je ne voulais pas prendre trop de risque sur le Marathon, explique-t-elle. Surtout que le dénivelé me faisait un peu peur. Je me suis régalée. » 263 dont 55 femmes étaient au départ de cette épreuve marquée par des passages boueux en fin de parcours. « Avec la boue, c'était dur dur sur la fin, raconte Laurent, coureur amateur venu de Thônes. On avait déjà eu pas mal de dénivelé avant et avec la fatigue il fallait faire attention. Mais on en a pris plein les yeux. Je suis pourtant du coin mais j'ai découvert des endroits fabuleux comme après le premier ravitaillement où le panorama était extraordinaire. Je reviendrai... mais peut-être pour la rando gourmande ! »

 

Rando Roc Gourmande : Bon appétit !

C'était l'une des attractions de ce rendez-vous cluse. Longue de 23km (1240 m de dénivelé négatif ; 435 m de dénivelé positif), la Rando Roc Gourmande proposait à ses 400 participants des ravitaillements constitués de produits régionaux « Saveur des Aravis ». Pas toujours en accord avec les règles de la diététique sportive mais peu importe. Le sport c'est avant tout du plaisir. Et celui des saveurs n'avait pas été négligé lors de ce Roc des Alpes – La Clusaz.

 

Rendez vous en 2014, du 13 au 15 juin !

 

Roc des Alpes 02   La Clusaz Une première pleine de promesses

 

RÉSULTATS

 

Roc Light Homme
1. GENA Rémy FR 2:23:14
2. ROGER Emile FR 2:28:26
3. ZBINDEN Arnaud CH 2:29:27

 

Roc Light Femme

1. MARCOUYRE Hélène FRA 2:37:07
2. STRAPPAZZON Marine FRA 2:50:04
3. JOUBERT Laura FRA 3:01:51

 

Roc Cadets

1. ZBINDEN Nathan SUI 1:18:13
2. BRUNET Enzo FRA 1:23:44 5:31
3. BARBARIN Maxime FRA 1:23:50

 

Roc Cadettes

1. SOCQUET JUGLARD Manon FRA 1:38:59
2. ROCHE Lauraly FRA 1:39:17
3. DUCOL Guylaine  01:49:50

 

Roc des Alpes Homme

1. CHENEVIER Alexis FRA 2:47:49
2. MAILLARD Octavien FRA 2:49:44
3. GRIOT Thomas FRA 2:49:48

 

Roc des Alpes Femme

1. CHAMPAVIER Laurence  04:18:34
2. GONTHIER Séverine  04:32:33
3. FRECHINET Fanny  04:34:15

 

Enduroc Homme

1. RAVANEL Cedric
2. DERONZIER Esteban
3. BIGONI Jérôme

 

Enduroc Femme

1. RAVANEL Cecile
2. PAJOT Anaïs
3. DAVID Ophelie

 

Roc Tandems

1. VAN-HOLLEMEERSCH - CHAUVET Marc - Pierre  03:20:22
2. SOGNO - QUEY Yvain - Delphine  03:26:36
3. TOURNUT - TOURNUT Christophe - Fabienne  03:41:37

 

L'ensemble des résultats sur le site officiel :

www.rocdesalpes.com

 

Roc des Alpes 03   La Clusaz Une première pleine de promesses

 

 

 ASO - S.Boué