Catalogue 2016

133094

recherche

Laurent-VidalTriathlon Courte Distance - L'Equipe de France doit confirmer.

Seulement deux semaines après la première étape de l'ITU World Triathlon Series d'Auckland, les meilleurs triathlètes mondiaux se retrouvent à San Diego le week-end prochain.

Après une première course globalement encourageante, les Français devront confirmer leurs progrès sur cette 2ème étape de la WTS.

Dans cette année post-olympique, les athlètes ayant participé aux JO de Londres peuvent avoir besoin de récupération physique et mentale, ainsi l'équipe de France, amputée d'un certain nombre d'éléments, n'est pas arrivée dans les meilleures dispositions à Auckland pour la première étape de la WTS. La 4ème place de Laurent VIDAL et la 7ème place de Jessica HARRISON sont néanmoins des résultats encourageants.

Pierre Houseaux, Entraineur National Equipe de France Elite, estime toutefois que ces performances peuvent encore être améliorées: « Sur 3 athlètes présents, deux terminent à des places d'honneur et un athlète ne réalise pas l'objectif attendu. Ce bilan n'est pas mauvais mais notre exigence est à la hausse et nous ne serions pas satisfaits si nos troupes devaient rester à des places similaires toute l'année. Les athlètes le savent et partagent nos objectifs. »

Le top 6 pour une sélection directe

Afin de prétendre à une sélection directe pour le championnat d'Europe Elite 2013 (14-16 juin à Alanya en Turquie), les athlètes Français se doivent de terminer dans le top 6 d'une étape de WTS. A ce jour, seul Laurent VIDAL a réussi cette performance, tous les autres ont l'objectif de décrocher ce résultat dès l'étape de San Diego.

Chez les hommes, Laurent VIDAL et Tony MOULAI, respectivement 4ème et 17ème à Auckland seront rejoints par Aurélien RAPHAEL récent deuxième de la Coupe d'Europe de Quarteira (Portugal).

Actuellement en stage de préparation avec les athlètes, Pierre Houseaux nous présente les objectifs de chacun : « Aurélien RAPHAEL fera sa rentrée WTS sur cette compétition. Il sait que l'objectif est élevé sur San Diego. Laurent VIDAL est dans un état de forme intéressant. Pourtant, nous n'avions pas envisagé un pic de forme maximal dès aujourd'hui. Pour lui, les objectifs forts restent à venir et nous voulons qu'il aborde ces premières courses sans pression. Enfin Tony MOULAI aura à cœur de faire oublier sa déconvenue d'Auckland et visera le top 6. »

Côté féminin, Jessica HARRISON sera une nouvelle fois l'unique représentante de la délégation française. Après une entrée en matière réussie à Auckland (7ème place), elle arrive en bonne forme à San Diego sur une course qu'elle apprécie. Pierre Houseaux compte sur son « côté guerrier » pour rentrer, elle aussi, dans le top 6.