Catalogue 2016

133094

recherche

Ronda dels CimsL'Andorra Ultra Trail Vallnord permet de s'immerger dans un Patrimoine Mondial de l'UNESCO

La Ronda dels Cims, qui fait le tour du pays, ferme les inscriptions après avoir atteint le maximum de coureurs

Ordino, 25 Février 2013 .

Quatre mois avant la célébration de l'Andorra Ultra Trail Vallnord, sa course star –la Ronda dels Cims- a déjà atteint la capacité maximale de coureurs marquée par les organisateurs. Valérie Lafleur et Gérard Martinez sont satisfaits du bon accueil qu'a reçu cette course à sa troisième édition et annoncent qu'ils ont changé une petite partie du parcours afin de peaufiner ce bijou pour procurer plus de bonheur.

Les 170 kilomètres de la Ronda dels Cims qui permettent de faire le tour du pays tout entier renferment des paysages magnifiques et de décors naturels de grande beauté, dont le passage à travers une vallée qui est Patrimoine Mondial de l'Unesco: la Vall del Madriu, et d'autres espaces spectaculaires

Les organisateurs ont décidé, cette année, d'apporter un petit changement dans l'itinéraire, dans le tronçon entre Coma Bella et Perafita, au kilomètre 90 et à 1390 mètres d'altitude. Après le ravitaillement de Coma Bella, on continuera de monter jusqu'au Pic Negre, à 2645 m, pour savourer le paysage, avant de redescendre vers le refuge de Claror, où l'on retrouvera l'ancien tracé.

Ainsi, la montée de Sant Julià (point le plus bas de la Ronda dels Cims) jusqu'au Pic Negre est la plus longue, avec 16 km et 1755 m D + continu.

La Ronda dels Cims, l'une des courses les plus difficiles et les plus spectaculaires du calendrier de compétitions internationales montre sur son parcours une grande variété de paysages, des sous bois, des lacs comme l'Estanyò, l'Estany Negre ou l'Estany de la Nou (que certains considèrent comme le plus beau d'Andorre), sans oublier le cirque de l'Angonella et ses lacs. Le parcours traverse aussi deux magnifiques parcs naturels : el Parc Natural de la Vall de Sorteny i el Parc Natural Comunal de les Valls del Comapedrosa.

Le Pic du Comapedrosa, avec ses 2.942m, est le point culminant du parcours, un itinéraire que les organisateurs expliquent avec fierté, l'avoir conçu pour offrir une vue panoramique splendide à tous les coureurs qui déploient d'immenses efforts pour cette course. Tout au lond du parcours, on pourra découvrir quelques "bordes" (maisons isolées qui sont utilisées pour abriter les animaux ou stocker du matériel agricole), comme les Bordes dels Prats Nous. On traversera aussi les lieux des premières traces d'habitat en Andorre, datées de 10.000 ans avant JC, à la Balma de la Margineda; on passera par un village –Auvinyà- avec un intéressant quartier médiéval et son église de Sant Romà et un tout petit village - Aixàs- propriété privée, où vit une seule famille.

La course passe par quelques villages, Ansalonga, Sornàs, La Cortinada, Arans, El Serrat, Pas de la Casa, Sant Julià de Lòria ou Fontaneda, et longe des ruisseaux comme Sant Josep et de beaux lacs comme Siscaró ou Cabana Sorda pour plus tard gravir les plus hauts sommets et parcourir de magnifiques vallées comme Inclès ou Madriu, la plus connue et la plus appréciée, classée Patrimoine Mondial de l'Unesco.

La Vallée du Madriu: savourer un Patrimoine Mondial

L'espace Madriu-Claror-Perafita a été déclaré patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004 et héberge un paysage culturel, une oeuvre conjointe de l'homme et de la nature tout à fait exceptionnelle, sur le plan esthétique, historique et culturel. La vallée conserve de nombreux éléments et des structures d'exploitation, de l'organisation et de la gestion des ressources naturelles (forêts, pâturages, granges, voies d'accès, utilisation de l'eau ...) montrant l'exploitation et l'évolution de ce territoire à travers l'histoire. D'une grande valeur, la vallée est devenue un témoignage vivant de l'histoire et des modes de vie d'un pays rural de montagne. Elle expose des paysages d'une beauté extraordinaire qui sont le résultat de l'interaction humaine avec l'environnement.

Les éléments les plus importants de ce patrimoine naturel sont la géomorphologie glaciaire (vallée en auge, cirques glaciaires, système des lacs Gargantillar-els Estanys, estany de la Nou, moraines, vallée suspendue de l'Estany Blau ...), les plateaux post-alpins de Calm de Claror, la dynamique des avalanches, la végétation associée avec l'eau (tourbières, forêts de rives ...) et plusieurs espèces de vertébrés menacées (le balbuzard pêcheur, le grand tétras, le lagopède, la nyctale de Tengmalm, le rouge-gorge, etc.). Des lichens du cirque d'Estanyons ont servi à effectuer la première datation du Petit Age Glaciaire dans les Pyrénées orientales, ce qui démontre l'importance de cette période froide de l'histoire européenne.

Pour le Patrimoine culturel, les éléments liés à des activités agropastorales traditionnelles sont les mieux distribués : Bordes (Ràmio, Entremesaigües), terrasses, cabanes de bergers, des parcs, des murs de pierres sèches, etc, ainsi qu'un réseau d'irrigation dans les zones de culture. Dans le domaine du fer se dressent les vestiges de la forge d'Andorre (1.900 m d'altitude), les mines de la Maiana et de Claror et de nombreux charbonnières dans la forêt.

La route empierrée du Madriu qu'emprunte une partie de la Ronda dels Cims, est le lien de toutes ces activités et à la fois symbole et témoignage unique de la présence humaine dans la vallée.

Courir l'Andorra Ultra Trail Vallnord, apporte une immersion exceptionnelle dans l'histoire naturelle et la sociologie d'un pays, tout en vivant une enrichissante expérience paysagère.

Plus d'information :

www.andorraultratrail.org