Catalogue 2016

133094

recherche

marathon-lausanne


Cette 20e édition, 12'882 inscrits, n’a pas ressemblé aux autres à cause de la neige qui s’est invitée dès dimanche matin. Les conditions étaient hivernales. Quelques statistiques: degré d’humidité moyen 70%, température -1° à +4°. Force du vent moyen: 36 km/h, rafales à 54 km/h (surtout entre Cully et La Tour-de-Peilz).

Chez les hommes, le marathon a été une affaire polonaise, les deux premières places du podium étant occupées par Bartosz Olszewski et Krzysztof Bartkiewicz.

Ces deux athlètes ont rapidement pris les devants et n’ont quasi jamais été inquiétés tout au long du parcours. Ils sont restés très loin de leur meilleur temps personnel (entre 2h12’ et 2h15’). A noter qu’aucun Africain inscrit n’a pris le départ. En cause: les conditions météo.

L’exploit de Laura Hrebec
L’exploit de la journée, compte-tenu des conditions, a été réalisé par Laura Hrebec, d’Illarsaz. Son temps: 2h41’36’’5. Un chrono inférieur à celui réalisé en 1993 par la regrettée Franziska Moser, qui avait couru en 2h42’06’’. Laura Hrebec est ainsi devenue la meilleure Suissesse de l’histoire du Lausanne-Marathon et, dans la foulée, a réussi la limite pour les mondiaux 2013 de Moscou (2h43’). Se rendra-t-elle en Russie? «Je ne peux pas vous répondre aujourd’hui», dit l’intéressée. «Je vais en discuter avec mon mari et nous déciderons de ce qu’il faut faire.»

Les Kényans rois du semi
Sur le semi-marathon – départ de La Tour-de-Peilz -, les Kényans n’ont laissé que les miettes à leurs camarades de route. Malgré le froid, Evans Kibett Chelanga (1er en 1h04’45’’5), Julius Cheruiyot Koech et Philipp Kiptoo Rutto ont très rapidement dicté leur loi. Evan Kibett Chelanga est resté à 5 secondes du record de l’épreuve, détenu par le Belge El Hachimi depuis 2010. Le premier Suisse est Alexandre Rognon (9e, des Cerneux-Péquignot) en 1h12’04’’9.
Chez les dames, la Russe Elena Sedova a remporté de haute lutte l’épreuve, réalisant 3’36’’ au kilomètre. La Bâloise Renate Wyss-Perrett – elle a épousé un Australien -, a terminé 2e et Magali Marco Di Messmer, de Troistorrents complète le podium. Son chrono: 1h20’. «J’espérais courir en 1h18’, mais je dois être satisfaite de mon temps. Le vent était violent, il venait de tous les côtés.»

Tolossa Chengere brille sur 10 km
Sur 10 km, l’Ethiopien du Lausanne-Sport Tolossa Chengere, en grande forme, s’est offert une jolie ballade, laissant son second Adrian Lehmann (Langenthal) à près de 30 secondes. Chengere devrait s’orienter vers le marathon. Il pourrait en disputer un le printemps prochain.

Le mini-marathon annulé
A cause des conditions météos «épouvantables», régnant sur cette 20e édition (froid, rafales de vent, neige, etc.), la course des enfants sur le mini-marathon a été annulée, tôt dimanche. «Suite à un téléphone avec l’organisateur, je lui ai conseillé de ne pas faire courir les jeunes», dit Gérald Gremion, médecin officiel de la manifestation. «Le corps d’un enfant se refroidit plus vite. Corollaire: il n’a pas la capacité de garder longtemps la chaleur. Le risque d’hypothermie est alors grand. Nous ne pouvions pas prendre le moindre risque. C’est par sécurité que la décision a été prise, par l’organisateur.» Les enfants qui s’étaient inscrits cette année, le seront d’office pour le mini-marathon 2013.

Plus d'informations sur le Site du Marathon de Lausanne.

Source : Comité d'Organisation du Marathon de Lausanne